Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

L'État au soutien des stations-service indépendantes

Dans Economie / Politique / Politique

Olivier Cottrel

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificatives, les députés ont adopté ce lundi soir un amendement créant une enveloppe de 15 millions € pour soutenir les stations-service indépendantes. Des structures majoritairement situées dans des zones rurales et péri rurales.

Quel avenir pour les stations-service indépendantes ?
Quel avenir pour les stations-service indépendantes ?

Comme cela était déjà souligné sur Caradisiac il y a quelques semaines, les stations-service indépendantes sont en voie de disparition. Chaque année, une cinquantaine d’entre elles met la clé sous la porte. Une tendance qui pourrait même s’accélérer dans les prochaines années, la faute à la hausse des prix des carburants, à la concurrence des grandes enseignes, ou encore à l’électrification du parc automobile.

Or, les stations-service indépendantes, majoritairement situées dans des zones rurales ou péri rurales (ce que l'on appelle plus communément la campagne), jouent également souvent un vrai rôle d’acteur de proximité.

Pour soutenir les stations-service indépendantes, les députés viennent d’adopter un amendement créant une enveloppe budgétaire de 15 millions €. Une somme allouée qui fait suite à la demande en ce sens de Mobilians, syndicat qui regroupe les entreprises de réparation, de vente et de services liés à l'automobile.

Le syndicat précise également dans un communiqué : « Les modalités d’éligibilité et de fonctionnement devront être travaillées dans un partenariat franc et constructif entre les services de l’État et Mobilians […] Parce qu’il est important que ce qui sera adopté au cours des prochains jours par le parlement puisse entrer en vigueur dans les plus brefs délais, et parce que les stations-service indépendantes sont des TPE, il est essentiel que la mise en œuvre de ce fonds soit avant tout guidée par des impératifs de souplesse et de démarches administratives simplifiées. En tout état de cause, l’adoption de cette mesure est une première reconnaissance des spécificités des stations-service indépendantes, de leur rôle clé en matière de diversification du mix énergétique et de la nécessité de penser – plus largement – des outils spécifiques pour les accompagner dans la transition qui s’amorce. »

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire