Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - L'État au soutien des stations-service indépendantes

Olivier Cottrel

L'État au soutien des stations-service indépendantes

Déposer un commentaire

Par

De l'argent pourquoi faire ? Leur donner à vie l'argent qu'elles ne gagnent pas ? Elles n'ont qu'à se trouver un modèle économique : restaurant routier, supérette et chargeur électrique, maison médicale et bureau de tabac pour amener et retenir des clients par exemple.

Par

Ce qui n'est pas évoqué dans l'article, c'est l'obligation de mises aux normes nouvelles ( ne me demandez pas de détails, ça concernait les cuves de mémoire ).

Du coup, plein de stations rurales ont juste baissé les bras : impossible à amortir, sauf à augmenter leurs tarifs, à être traité de voleurs, et à perdre encore plus de clients.

Voir cet amendement du Sénat, pas si vieux, où il était déjà question de cette problématique.

https://www.senat.fr/amendements/2020-2021/137/Amdt_II-300.html

Mentionnée également : l'aménagement de bornes de recharge VE rapides...

150 000 à 200 000 € pièce qu'ils disent...

Plus cher que bien des maisons qu'il y aura devant en cambrousse.

Bonne chance pour avoir un jour un retour sur investissement pour eux !

Par

En réponse à Hybridation

De l'argent pourquoi faire ? Leur donner à vie l'argent qu'elles ne gagnent pas ? Elles n'ont qu'à se trouver un modèle économique : restaurant routier, supérette et chargeur électrique, maison médicale et bureau de tabac pour amener et retenir des clients par exemple.

   

Eh bien justement... le prix du chargeur électrique, on te l'a donné.

1 borne !

Essaye juste de te mettre en situation garçon.

Tu vas voir ton banquier et t'essaye de le convaincre du retour sur investissement formidable qui s'annonce ?

Chiche !

Par

En réponse à roc et gravillon

Eh bien justement... le prix du chargeur électrique, on te l'a donné.

1 borne !

Essaye juste de te mettre en situation garçon.

Tu vas voir ton banquier et t'essaye de le convaincre du retour sur investissement formidable qui s'annonce ?

Chiche !

   

Une borne DC 150 kW c'est plutôt 30 000€.

Si on part d'un surcoût de 0.10€ par kWh, va falloir vendre 300 MWh.

A raison de 2h d'utilisation quotidienne, soit 300 kWh, il faut 1000 jours pour amortir.

Une autre solution pourrait être l'hébergement de bornes et paiement d'un loyer et /ou d'une part des ventes (modelée proposé par une boîte française dont le nom ne me revient pas, qui a fait un partenariat avec Norauto entre autres).

Par

Bien désolé d'avoir juste repris la fourchette de prix mentionnée dans le rapport du Sénat que j'ai cloqué en pièce jointe.

Datant de 2021.

Depuis, quelque chose me dit que les tarifs n'ont pas dû franchement baisser.

Implanter une station de recharge dite ultra-rapide en zone rurale, t'as pas comme dans l'idée que ça ne se résume pas à tirer un câble depuis l'étable du père Mazurier hein !

Par

Il faut arrêter de tout assister en France. Il faut laisser faire la nature.

Si elles doivent fermer, qu'elles ferment.

Les gens continueront à faire leur plein en même temps que leurs courses.

Pourquoi ne pas vendre des petits bidons de carburant pour les vieux qui ne veulent pas aller faire le plein à 15 km ?

Il y a bien des bidons de pétrole pour poêle en vente en supermarché.

N’importe comment ça va bientôt appartenir au passé les pompes à carburant, ça disparaitra comme les cabines téléphoniques.

Par

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

Par

En réponse à CruchotCars

Il faut arrêter de tout assister en France. Il faut laisser faire la nature.

Si elles doivent fermer, qu'elles ferment.

Les gens continueront à faire leur plein en même temps que leurs courses.

Pourquoi ne pas vendre des petits bidons de carburant pour les vieux qui ne veulent pas aller faire le plein à 15 km ?

Il y a bien des bidons de pétrole pour poêle en vente en supermarché.

N’importe comment ça va bientôt appartenir au passé les pompes à carburant, ça disparaitra comme les cabines téléphoniques.

   

Les retraités de province peuvent aussi faire leurs cinq km quotidiens avec une voiture électrique qu'ils rechargeront chez eux, comme ça plus besoin de station-service.

Par

En réponse à cockernoir

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

   

Ca fait plus de quarante ans que la France dépense chaque année plus qu'elle ne gagne car les gouvernements achètent des voix avec de l'argent public comme le montre cette affaire de subvention aux petites stations.

Ca tombe bien, les 2500 milliards de dette accumulées ont leurs intérêts payés évidemment par de nouveaux emprunts et ceux-ci couteront dix fois plus cher à la fin de l'année grâce à la hausse des taux...

Par

En réponse à Hybridation

Les retraités de province peuvent aussi faire leurs cinq km quotidiens avec une voiture électrique qu'ils rechargeront chez eux, comme ça plus besoin de station-service.

   

Biensur mais l’état a peur d’eux car ils peuvent enfiler un gilet jaune, voter pour la blonde... du coup il sort le chéquier.

Par

En réponse à Hybridation

De l'argent pourquoi faire ? Leur donner à vie l'argent qu'elles ne gagnent pas ? Elles n'ont qu'à se trouver un modèle économique : restaurant routier, supérette et chargeur électrique, maison médicale et bureau de tabac pour amener et retenir des clients par exemple.

   

Ou maison close aussi :buzz:

Par

En réponse à cockernoir

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

   

Budget rectification 2022 : 190 milliards de dettes supplémentaires.

Pour 1€ encaissé, l'état en dépense 1.50€

Cette gestion est affligeante.

Par

C'est fou quand même qu'à l'Elysée ces Idiots n'ont pas encore compris que dans ce contexte économique, plus ils interviennent, plus les choses empire.

Le pire, c'est que ce type de connerie devra être payer par nous tous a la fin.

je vous le dit les gars, accrochez vos ceintures, la rentrée risque de secouer pour nos porte monnaie, caisses de retraite et comptes épargne.

Par

En réponse à E911V

Une borne DC 150 kW c'est plutôt 30 000€.

Si on part d'un surcoût de 0.10€ par kWh, va falloir vendre 300 MWh.

A raison de 2h d'utilisation quotidienne, soit 300 kWh, il faut 1000 jours pour amortir.

Une autre solution pourrait être l'hébergement de bornes et paiement d'un loyer et /ou d'une part des ventes (modelée proposé par une boîte française dont le nom ne me revient pas, qui a fait un partenariat avec Norauto entre autres).

   

2h d'utilisation par jour de moyenne d'un chargeur rapide en campagne ? T'as pris quoi comme drogue ? Tu sais parfaitement qu'à moins de se trouver au niveau d'une bretelle d'accès d'autoroute, ça sera jamais autant

Par

En réponse à cockernoir

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

   

15 millions d'euros, tu appelle ça à arroser à tout va ? J'ai bien plus de choses en tête ou on pourrait parler d'arroser à tout va, mais ça se compte en milliards pas en millions

Par

Un peut comme les feux de forêt , c'est le réveil quand c'est trop tard et que rien n'a été anticipé depuis des dizaines d'années , d'ailleurs je viens de faire un Paris / Royan via nationales , et bien des stations mortes il y en a à la pelle , et je ne vois pas comment ça changera , et clairement le réveil va être compliqué .

Par

En réponse à cockernoir

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

   

Ils donnent su pognon a n importe qui n importe comment. Ils depensent des sommes folles et l education n a plus de prof, les hopitaux n ont plus de soignants (des administrateurs ils en ont plein), la police, l armee a du mal à recruter. Mais dans quel état ils sont en train de mettre le pays. Chaque quinquennat c est de pire en pire

Par

La France est un des rares pays, le seul où la grande distribution commercialise du carburant. C'est ce qui a détruit ces stations. C'était une richesse. Des emplois et une activité dans les campagnes. Dans une petite station, vous avez un service. Personne n'est à l'abri d'une panne sèche, d'un problème mécanique etc. Nous sommes contents quand il y en un.

Ça a été une erreur monumentale. En Italie, les stations services sont magnifiques.

Par

En réponse à Hybridation

Ca fait plus de quarante ans que la France dépense chaque année plus qu'elle ne gagne car les gouvernements achètent des voix avec de l'argent public comme le montre cette affaire de subvention aux petites stations.

Ca tombe bien, les 2500 milliards de dette accumulées ont leurs intérêts payés évidemment par de nouveaux emprunts et ceux-ci couteront dix fois plus cher à la fin de l'année grâce à la hausse des taux...

   

Dépense supérieures aux recettes, c'est le cas de l'immense majorité des budgets d'états des pays occidentaux tu sais...

Alors comment ça tient ?

Simple : le banquier mondial ( FMI ) accepte de sans cesse repousser le moment où il faudra payer.

Mais comme il n'y a pas d'autorité supérieure au dessus ( le bon dieu ? ), on cause finalement de monnaie de singe entre gens gavés priant pour que le banquet ne s'arrête jamais... :roi:

Par

https://www.imf.org/fr/News/Articles/2021/12/15/blog-global-debt-reaches-a-record-226-trillion

Un lien parmis tant d'autres qui cause de ça.

Merci simplement de ne pas considérer la France comme un cas unique. On n'est ni pire ni plus mauvais que bien d'autres dans ce domaine...

Par

En réponse à Litch76

2h d'utilisation par jour de moyenne d'un chargeur rapide en campagne ? T'as pris quoi comme drogue ? Tu sais parfaitement qu'à moins de se trouver au niveau d'une bretelle d'accès d'autoroute, ça sera jamais autant

   

J'ai juste posé des chiffres pour donner une idée de la rentabilité.

Si tu veux mettre 30 minutes à la place, fais toi plaisir.

Mais essaye de ne pas oublier que le parc de VE va augmenter et que la vente sera même obligatoire d'ici 13 ans.

Par

En réponse à Litch76

2h d'utilisation par jour de moyenne d'un chargeur rapide en campagne ? T'as pris quoi comme drogue ? Tu sais parfaitement qu'à moins de se trouver au niveau d'une bretelle d'accès d'autoroute, ça sera jamais autant

   

Ensuite 2h ca fait 4 voitures pas jour.

Si ces stations ont un tant soit peu de rentabilité, elles vendent combien de pleins par jour ? 100 ? 200 ?

La ratio VE VT sera bientôt dans ces eaux là.

Réfléchis au lieu d'insulter.

Par

en fait vous n'avez aucune idée de ce qu'est la campagne,de ses problématiques et de ses contingeances !

Par

En réponse à E911V

Une borne DC 150 kW c'est plutôt 30 000€.

Si on part d'un surcoût de 0.10€ par kWh, va falloir vendre 300 MWh.

A raison de 2h d'utilisation quotidienne, soit 300 kWh, il faut 1000 jours pour amortir.

Une autre solution pourrait être l'hébergement de bornes et paiement d'un loyer et /ou d'une part des ventes (modelée proposé par une boîte française dont le nom ne me revient pas, qui a fait un partenariat avec Norauto entre autres).

   

Zète sur du chiffre ? 30000€ avec la modification du reseau EDF, dalle béton pour la fixer, réseau internet et tout et tout ?

Par

Vraiment des assistés, toujours prompt a sucer les subventions publiques pour un business model mené a disparaitre.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ce qui n'est pas évoqué dans l'article, c'est l'obligation de mises aux normes nouvelles ( ne me demandez pas de détails, ça concernait les cuves de mémoire ).

Du coup, plein de stations rurales ont juste baissé les bras : impossible à amortir, sauf à augmenter leurs tarifs, à être traité de voleurs, et à perdre encore plus de clients.

Voir cet amendement du Sénat, pas si vieux, où il était déjà question de cette problématique.

https://www.senat.fr/amendements/2020-2021/137/Amdt_II-300.html

Mentionnée également : l'aménagement de bornes de recharge VE rapides...

150 000 à 200 000 € pièce qu'ils disent...

Plus cher que bien des maisons qu'il y aura devant en cambrousse.

Bonne chance pour avoir un jour un retour sur investissement pour eux !

   

La mise au normes des station service est imposée par l'Europe depuis au moins 20 ans.

Je travaillais pour Tokheim, on faisait le remplacement des cuve et de toute la tuyauterie , passant de simple à double parois. Cela évite la pollution des sols, car une cuve simple parois avec les différentes boues au fond, s'oxyde et cela créé des micro-fuites.

Vu la somme demandé, seul Total et les autres gros distributeurs pouvaient se mettre aux normes. Les petits indépendants, arrivés à échéance préfèrent fermé ou abandonnent les distributions de carburant. Une neutralisation de cuve ça coupe rien en comparaison.

Petit conseille, vu l'état des sols entourant une cuve si vous êtes voisin d'une ancienne station service, évitez de faire un potager.

Par

En réponse à Zelos

La France est un des rares pays, le seul où la grande distribution commercialise du carburant. C'est ce qui a détruit ces stations. C'était une richesse. Des emplois et une activité dans les campagnes. Dans une petite station, vous avez un service. Personne n'est à l'abri d'une panne sèche, d'un problème mécanique etc. Nous sommes contents quand il y en un.

Ça a été une erreur monumentale. En Italie, les stations services sont magnifiques.

   

La grande distribution a détruit bien plus que des stations service.

Par

En réponse à pxidr

Vraiment des assistés, toujours prompt a sucer les subventions publiques pour un business model mené a disparaitre.

   

L'exemple vient d'en haut.

Par

En réponse à Litch76

15 millions d'euros, tu appelle ça à arroser à tout va ? J'ai bien plus de choses en tête ou on pourrait parler d'arroser à tout va, mais ça se compte en milliards pas en millions

   

Arroser l'Ukraine par exemple et sa crevure de Zelensky

Par

En réponse à pxidr

Vraiment des assistés, toujours prompt a sucer les subventions publiques pour un business model mené a disparaitre.

   

Explique nous qui finance les centaines de milliers de bornes de recharge implantées partout en Europe dans les bleds ?

Aménagement d'avenir ?

Il suffira qu'enfin arrivent les technologies batteries permettant enfin de disposer d'autonomie sortant du ridicule pour que leur fréquentation devienne totalement anecdotique.

Jamais entendu parler des reharges par induction, une solution en phase avec une demande, surtout quand les vols de câbles cuivre se multiplieront.

Et l'on ne parlera pas de l'hydrogène... pas dans tes calculs l'Electricien...on sait !

Juste impose toi un peu de décence quand tu causes de fonds publics et de leur emploi.

Par

En réponse à E911V

J'ai juste posé des chiffres pour donner une idée de la rentabilité.

Si tu veux mettre 30 minutes à la place, fais toi plaisir.

Mais essaye de ne pas oublier que le parc de VE va augmenter et que la vente sera même obligatoire d'ici 13 ans.

   

T'a l'air sur de toi .

Par

En réponse à Hybridation

De l'argent pourquoi faire ? Leur donner à vie l'argent qu'elles ne gagnent pas ? Elles n'ont qu'à se trouver un modèle économique : restaurant routier, supérette et chargeur électrique, maison médicale et bureau de tabac pour amener et retenir des clients par exemple.

   

c'est ce qu'elles font petit atelier... vidange pneus freins.. petite réparation..

et petite superette...

mais la total va les crever...

sinon des bornes électriques en zone rurales?

quand 99% rechargent à la maison?

les seuls fois ou ils rechargent sur une recharge rapide c'est pour les we à la mer ou à la montagne!!

et c'est sur autoroute!!!

sinon il est évident que les stations vont disparaitre avec l'avénement de l'electrique!!

personne ira recharger à la station 4 fois plus cher que à la maison...

les seuls endroit ou tu aura des bornes c'est sur autoroute...

et en ville.. pour les bobos qui ont pas accés à la prise...

l'électrique va tuer un million d'emploi en france...!!

çà commencera chez les concessions..

qui auront aucun client pour l'entretien...

et dont la moitié va fermer d'ici 5 ans!!

les usines d'équipementiers car 2 fois moins de pieces dans un moteur électrique et tout viendra de chine...

puis en dernier dans 15.. ans... chez les petits mecannos spécialistes du thermique...

meme s'ils se reconvertissent vers l'electrique...

y aura 2 fois moins de boulot...

jamais de moteur à refaire ou à changer... pour un d'okaze de la casse...

pas d'embrayage...

pas de distri... etc..

et surtout du jetable... car les 3/4 changeront pas la batterie à 10 000..

çà sera poubelle...!!! au bout de 10.. 15 ans..

Par

En réponse à Q17

Arroser l'Ukraine par exemple et sa crevure de Zelensky

   

la soulmission à l'oncle sam va nous couter un bras..

les bourgeois vont claquer du bec cet hiver...

avec le prix des courses au supermarché qui va prendre 30%!!

le chauffage 50%..

nous à la campagne on a déja assez donné avec le go à 2 roros..

pour le chauffage... le poele.. et le bois gratos pour mezig!!

pour la bouffe... j'ai le congelo plein çà ira..!!!lol..

Par

Merci à Atom 31 d'avoir confirmé une des causes majeures de la fermeture de ces sympathiques stations locales ( non mentionnée dans l'article une fois encore ).

Surtout que t'immagines bien l'âge moyen des gens qui les tenaient, c'est pas à quelques années de la retraite que tu vas claquer un fric monstre pour installer de nouvelles cuves à double parois donc, quand tes clients se barrent de toute façon au L'Clerc, avec leur caisse qui en moyenne consomme bien moins que dans les années 70' et que le pétrolier en sus ne t'accorde pas de tarifs compétitifs.

Donc rideau et pis c'est tout !

A signaler : de plus en plus de communes rurales et excentrées installent 2 ou 3 pompes 24/24, avec un employé municipal qui consacre une partie de son temps à leur entretien.

Payée sur fonds publics donc.

Pour un aménagement qui pour le coup rend un vrai service au populations locales.

Par

En réponse à Atom-31

La mise au normes des station service est imposée par l'Europe depuis au moins 20 ans.

Je travaillais pour Tokheim, on faisait le remplacement des cuve et de toute la tuyauterie , passant de simple à double parois. Cela évite la pollution des sols, car une cuve simple parois avec les différentes boues au fond, s'oxyde et cela créé des micro-fuites.

Vu la somme demandé, seul Total et les autres gros distributeurs pouvaient se mettre aux normes. Les petits indépendants, arrivés à échéance préfèrent fermé ou abandonnent les distributions de carburant. Une neutralisation de cuve ça coupe rien en comparaison.

Petit conseille, vu l'état des sols entourant une cuve si vous êtes voisin d'une ancienne station service, évitez de faire un potager.

   

j'ai un pote qui avait une petite station des années 50..

dans les années 70 ils avaient posés une cuve go... de 5000 litres hors sol...

dans le garage attenant...

station en ville...

elle a fermé y a 20 ans...

mise aux normes impossible...

sinon pas de fuite... bin oui le produit est assez cher... tu penses bien que y a pas de fuites!! lol...

sinon les campagnards refuse de payer 20 cm de plus leur go...

soit sur 2 roros... 10% de plus...**

alors que tu penses bien que la recharge 3 ou 4 fois plus chers!!que à la maison çà le fera jamais!!!

Par

En réponse à Q17

T'a l'air sur de toi .

   

Je crois qu'il n'a simplement pas bien pigé la différence qui existecen terme de coût d'implantation entre ces bornes de recharges rapides ( enfin... 10 fois plus de temps à passer que pour un plein ), avec dorénavant des autos en phase avec ce qu'elle proposent et les bornes plan-plan qui ont fleuri ces dernières années...

Où si tu n'y passes pas au moins 30 minutes, tu ne repars que pour pas bien loin !

Mais oui... elles doivent coûter bien moins cher que les balles de guerre, bien efficientes et bien chères ( pour l'utilisateur aussi ).

Par

Le plus simple et efficace serait plutôt de baisser les taxes sur le carburant pour ces stations, en leur donannt un avantage par rapport aux stations de supermarchés.:bah:

Et puis, ça serait une mesure équitable pour les endroits où les transports en commun n'existent pas.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ce qui n'est pas évoqué dans l'article, c'est l'obligation de mises aux normes nouvelles ( ne me demandez pas de détails, ça concernait les cuves de mémoire ).

Du coup, plein de stations rurales ont juste baissé les bras : impossible à amortir, sauf à augmenter leurs tarifs, à être traité de voleurs, et à perdre encore plus de clients.

Voir cet amendement du Sénat, pas si vieux, où il était déjà question de cette problématique.

https://www.senat.fr/amendements/2020-2021/137/Amdt_II-300.html

Mentionnée également : l'aménagement de bornes de recharge VE rapides...

150 000 à 200 000 € pièce qu'ils disent...

Plus cher que bien des maisons qu'il y aura devant en cambrousse.

Bonne chance pour avoir un jour un retour sur investissement pour eux !

   

Oui, ces mesures ne devraient pas concerner les petites stations, mais uniquement les grosses.

Mais inutile d'attendre une once de réflexion de la part des baltringues qui nous dirigent...

Par

En réponse à cockernoir

Comment un État ruiné peut-il se permettre d'arroser à tout va ?

L'ENA délivre des diplômes à des paniers percés obsédés par la conservation du pouvoir . Gérez votre budget comme ces guignols et vous deviendrez rapidement SDF .

   

Ils s'en foutent. Car le jour où ça ne sera plus tenable, ils savent où trouver l'argent...:bah:

Par

En réponse à fedoismyname

Le plus simple et efficace serait plutôt de baisser les taxes sur le carburant pour ces stations, en leur donannt un avantage par rapport aux stations de supermarchés.:bah:

Et puis, ça serait une mesure équitable pour les endroits où les transports en commun n'existent pas.

   

Ça ou en imposant une obligations aux pétroliers de proposer des tarifs non discriminatoires aux points de vente distribuant du carburant.

Maintenant que le nombre de station a été décimée, pourront pas argumenter sur des frais d'approvisionnement hors-normes.

Une loi similaire à celle sur le prix du livre, de 1981. Pas plus de 5% d'écart entre prix maxi et mini.

Loi ayant permis de préserver à minima un réseau de libraires indépendants.

Alors pourquoi ne pas dupliquer ce modèle pour ce dont nous parlons...

Par

En réponse à fedoismyname

Oui, ces mesures ne devraient pas concerner les petites stations, mais uniquement les grosses.

Mais inutile d'attendre une once de réflexion de la part des baltringues qui nous dirigent...

   

... ben oui Saccapuces... polluer durablement les sols, c'est pas un sujet important.

Y'aurait une station en déshérance devant ton bouleau à troncs multiples qui crèverait brusquement et ta flotte sentir la naphte que tu serais le premier à braire...

Par

Idée : proposer une installation sans frais sur leur propriété aux prestataires de bornes électriques.

Avantage: le gérant s'attirant ainsi les clients voltés en quête d'aventures champêtres, pourra faire de la vente additionnelle le temps de la charge du bidule à cable:

- toilettes type SNCF hors de prix

- alimentation type tarifs autoroutiers

- connexion wifi pour le citadin devant prouver son escapade par les réseaux sociaux

- voiture de prêt en cas de problème technique sur une borne

...bref plus sérieusement, si des investisseurs ou les autorités veulent couvrir le territoire avec des capacités de recharge meme en zone paumée (territoire comme on dit), un nouveau modèle économique est à proposer aux pompistes.

Le tourisme voltée en somme pour démarrer...l'avantage du pompe restant sa cartographie et sa visibilité et son positionnement parfois hyperstrategique.

Par

c'est de la daube ces stations services de cambrouse, même pas foutu de proposer de l'e85...

c'est pour les mazouteux retraités qui font 10 kms par semaine!

Par

En réponse à roc et gravillon

... ben oui Saccapuces... polluer durablement les sols, c'est pas un sujet important.

Y'aurait une station en déshérance devant ton bouleau à troncs multiples qui crèverait brusquement et ta flotte sentir la naphte que tu serais le premier à braire...

   

Je ne pensais pas à la sécurisation des cuves, mais plutôt à l'obligation de la borne de recharge. :bah:

Par

En réponse à flyonthe31

c'est de la daube ces stations services de cambrouse, même pas foutu de proposer de l'e85...

c'est pour les mazouteux retraités qui font 10 kms par semaine!

   

Et l'e85, c'est pour ceux qui passent leur vie sur la route.

Bref, inutile d'insulter ceux qui profitent calmement de leur vie. :bah:

Par

En réponse à E911V

Une borne DC 150 kW c'est plutôt 30 000€.

Si on part d'un surcoût de 0.10€ par kWh, va falloir vendre 300 MWh.

A raison de 2h d'utilisation quotidienne, soit 300 kWh, il faut 1000 jours pour amortir.

Une autre solution pourrait être l'hébergement de bornes et paiement d'un loyer et /ou d'une part des ventes (modelée proposé par une boîte française dont le nom ne me revient pas, qui a fait un partenariat avec Norauto entre autres).

   

Il n'y aura jamais d'utilisation de bornes de recharges à hauteur de l'investissement : A la campagne les gens rechargent chez eux. ce n'est pas quelques touristes en juillet-août qui vont rentabiliser une installation.

Par

En réponse à roc et gravillon

Explique nous qui finance les centaines de milliers de bornes de recharge implantées partout en Europe dans les bleds ?

Aménagement d'avenir ?

Il suffira qu'enfin arrivent les technologies batteries permettant enfin de disposer d'autonomie sortant du ridicule pour que leur fréquentation devienne totalement anecdotique.

Jamais entendu parler des reharges par induction, une solution en phase avec une demande, surtout quand les vols de câbles cuivre se multiplieront.

Et l'on ne parlera pas de l'hydrogène... pas dans tes calculs l'Electricien...on sait !

Juste impose toi un peu de décence quand tu causes de fonds publics et de leur emploi.

   

c'est vrai que subventionner les stations déficitaires qui servent du gasoil dans les campagnes paumées c'est l'avenir!

Par

J'ai deux clients qui ont des stations, accolées à leur garage (franchisé pour l'un, agent de marque pour l'autre). Il y a plusieurs problèmes qui les pousseront à fermer la partie station service à plus ou moins long s'il n'y a pas d'aides au maintien : La baisse continue des volumes de ventes depuis plusieurs années du fait de la baisse de consommation des véhicules et de la baisse du kilométrage moyen des usagers ; La transition progressive vers les VE qui se passe bien à la campagne ou l'on peut sans problème recharger à domicile (habitat individuel) ; La mise aux normes antipollution d'infrastructure vieillissante ; La pression exercée par les pétroliers qui menacent en permanence de ne plus approvisionner en raison de la baisse des volumes. Installer des bornes ne serait pas rentable, elles ne fonctionneront que deux mois l'été pour les touristes. Sans subventions les stations vont fermer. Et les gens qui ont encore des VT seront obligés soit d'aller chercher leur carburant loin, soit de passer au VE.

Par

En réponse à fedoismyname

Et l'e85, c'est pour ceux qui passent leur vie sur la route.

Bref, inutile d'insulter ceux qui profitent calmement de leur vie. :bah:

   

pas du tout tu abimes plus ton moteur diesel en faisant des petits trajets...

Par

En réponse à Teamgreen

c'est vrai que subventionner les stations déficitaires qui servent du gasoil dans les campagnes paumées c'est l'avenir!

   

Ça s'appelle aussi aménagement du territoire et de l'espace rural.

Après... si tu préfères qu'encore plus de gens viennent s'aglutiner dans les villes, que les routes et chemins ne soient plus entretenus, que la forêt non entretenu crame, c'est un choix sociétal à faire et à assumer.

Par

En réponse à Penible

Il n'y aura jamais d'utilisation de bornes de recharges à hauteur de l'investissement : A la campagne les gens rechargent chez eux. ce n'est pas quelques touristes en juillet-août qui vont rentabiliser une installation.

   

La solution d'une prise domestique exterieure louée a qui le voudra bien est pas mal sur le papier.

Mais bon, faut se mettre en situation : voir débouler dans ton coin le gonze avec sa caisse voltée qui va tourner autour de chez toi pendant plus ou moins une heure ( faut pas rêver, t'installera pas un supercharger dans ta grange ), faut avoir l'esprit à ça...

Par

En réponse à flyonthe31

pas du tout tu abimes plus ton moteur diesel en faisant des petits trajets...

   

Si c'est pour faire 3000-5000 bornes par an sur des trajets roulants de 5-10 bornes à la campagne, le diesel ne pose pas spécialement de problèmes de fiabilité.

Ce qui est mauvais, ce sont surtout les trajets en ville, avec arrêts/redémarrages à gogo.

Par

En réponse à roc et gravillon

Ça s'appelle aussi aménagement du territoire et de l'espace rural.

Après... si tu préfères qu'encore plus de gens viennent s'aglutiner dans les villes, que les routes et chemins ne soient plus entretenus, que la forêt non entretenu crame, c'est un choix sociétal à faire et à assumer.

   

quand on a un VT avec 800-1000 kms d'autonomie a quoi bon subventionner des pov'stations perdues dans la forêt :bah:

pendant 40 ans l'état a subventionné le prix du gasoil et personne ne s'est plaint :bah:

 

Par

En réponse à Teamgreen

quand on a un VT avec 800-1000 kms d'autonomie a quoi bon subventionner des pov'stations perdues dans la forêt :bah:

pendant 40 ans l'état a subventionné le prix du gasoil et personne ne s'est plaint :bah:

   

Ben si certains doivent faire 2x50 bornes juste pour faire un plein d'essence ou de gasole, bonjour la pollution pour rien. :bah:

 

SPONSORISE

Toute l'actualité