Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

La conversion de voitures thermiques en électriques enfin facilitée par le gouvernement ?

La conversion de voitures thermiques en électriques enfin facilitée par le gouvernement ?

Le projet de loi visant à encadrer et libérer enfin la possibilité de rétrofit (conversion d'une voiture d'occasion en électrique) devrait aboutir en février, après que l'Union européenne ait analysé la proposition. Tous les véhicules de plus de cinq ans seront concernés, hors voiture de collection.

Le long chemin vers l'ouverture du marché du rétrofit semble enfin s'achever. Le projet de loi, via un arrêté, a été transmis à la Commission européenne, qui renverra le texte en février pour adoption finale par le gouvernement français. En clair, d'ici trois mois, la France ouvrira les vannes pour le rétrofit, qui est aujourd'hui bloqué par les constructeurs. En effet, pour pouvoir convertir un véhicule électrique, il "nécessite une nouvelle homologation avec l'accord du constructeur du véhicule - qui ne le donne jamais", comme le confirme l'AIRe (Acteurs de l'industrie du rétrofit électrique).

"Dans 3 mois le Rétrofit électrique sera autorisé en France et nous pourrons enfin enlever les moteurs essence et diesels de scooters, motos, voitures particulières, utilitaires, camionnettes, camions, bus... bref tout ce qui roule et qui a plus de 5 ans et n'est pas carte grise collection", précise l'AIRe dans une publication.

Pour les députés à l'origine de ce projet de loi, le rétrofit présente un intérêt écologique : "le rétrofit contribue donc à éviter la destruction des voitures polluantes en parfait état de marche et la création de nouvelles voitures électriques. Cette double opération constitue en effet un énorme gâchis écologique".

Il reste malgré tout à faire le bilan des coûts pour les clients. La conversion devra être suffisamment intéressante pour convaincre les acheteurs de passer leur auto à l'électrique plutôt que de faire reprendre leur véhicule pour une auto neuve ou d'occasion récente, surtout à une époque où les primes à la conversion et aides sont nombreuses, et facilitent l'achat d'une voiture récente.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire