Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

La Mairie de Paris veut faire la fête sur le périphérique

La Mairie de Paris veut faire la fête sur le périphérique

L'édition 2019 de la Nuit Blanche pourrait investir des portions du périphérique parisien, avec des performances artistiques.

La Mairie de Paris planche sur une nouvelle formule de la Nuit Blanche, un festival qui a lieu chaque année le premier ou deuxième week-end d'octobre, du samedi soir au dimanche matin. Bruno Julliard, adjoint à la culture, a annoncé que la manifestation s'étendra au-delà des frontières de la capitale en 2019. Entre l'intra et l'extra muros, il y a le périphérique.

Et selon les confidences faites par Bruno Julliard, l'anneau routier pourrait participer à la Nuit Blanche : "sous réserve des autorisations de la préfecture de police, la manifestation pourrait investir une portion du périphérique". Le Figaro précise qu'il ne devrait pas y avoir de scène ou d'œuvre d'art majeure sur le macadam, mais "des performances artistiques légères et rapides". La circulation pourrait donc être coupée sur plusieurs portions au cours de la nuit (ce qui arrive quand même déjà pour des chantiers).

Le lieu est des plus symboliques pour une municipalité qui enchaîne les décisions pour réduire la place de la voiture dans Paris : catégories de véhicules bannis en semaine, fermeture des voies sur berges… Le périphérique, long de 35 kilomètres, et emprunté par plus d'un million de véhicules par jour, semble être le prochain chantier d'envergure d'Anne Hidalgo.

L'année dernière, elle déclarait dans une interview au Parisien "Un jour, dans très longtemps, le périphérique parisien ne sera plus une autoroute. Comme à Séoul, où un axe à grande circulation est devenu un parc avec au milieu une rivière". La Nuit Blanche 2019 pourrait donc être le point de départ de ce long cheminement vers un périphérique parisien à la circulation réduite.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Le périphérique, long de 35 kilomètres, et emprunté par plus d'un million de véhicules par jour, semble être le prochain chantier d'envergure d'Anne Hidalgo et de Bruno Julliard, adjoint à la culture " .

Tout doucement....un samedi soir, un dimanche matin comme ça ...pour voir...

MAIS QU'ILS LE FASSENT DONC UN JOUR OU IL Y A 400KM DE BOUCHONS!

C'est sùr , il n'y a pas d'autres avenues où ces bobos puissent se faire vraiment plaisir, il faut qu'en plus ça "em...." le monde, c'est plus jouissif.Le périphérique était , à l'origine créé pour fluidifier les transits autour et dans Paris en "dégorgeant" le centre.

On voit que dans 2 têtes il y en a plus que dans une ....Si vous voyez ce que je veux dire!

Par

Vive la fin de son mandat à cette folle.

Il veulent fermer le périphérique à force pour faire une piste cyclable comme sur la rive droite.

Le pire c'est qu'il a presque personne en semaine qui circule.

Par

Complètement débile. Va-t-on faire rouler les voitures dans les musées ?

Par

quelle idée de segpa sans déconner . Pauvre France...

Par Profil supprimé

La nuit sera peut être blanche ... mais l'humeur sera surement bien noire.

On atteint des niveaux de débilité exceptionnels pour vouloir fermer volontairement l'un des axes les plus utilisés de France ... pour faire plaisir à "5 ou 6 couillons"

"Les cheveux dans le genre Godefroy de Bouillon"

"Pour s'extasier devant la tache"

"Ce peintre est un chef !"

"Admirez la perspective !"

"Ah ! Les couleurs, quel relief !"

Cherchez la référence :)

Par Profil supprimé

Non aux mecs à pinces sur le périf :nanana:

Par

Vu qu'ils osent avoir cette idée en tête, est-ce qu'ils oseront le faire à la Porte de La Chapelle où il y a tout les migrants ?

Nan mais sérieux, fermer le périph pour ça ?! Mais c'est des segpa, c'est pas possible. Comme si, ils pouvaient pas faire ça sur un boulevard.

Par

En réponse à xavier78000

Vive la fin de son mandat à cette folle.

Il veulent fermer le périphérique à force pour faire une piste cyclable comme sur la rive droite.

Le pire c'est qu'il a presque personne en semaine qui circule.

Son successeur pourrait encore être pire... :oops:

Par Profil supprimé

C'est pas son électorat qui est le plus impacté par ses décisions ... les banlieusards peuvent grogner, par définition, ils votent pas pour la mairie de Paris.

Par

Quand je dit que y'a que des fous a Paris.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire