Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

La secrétaire d'État à l'Écologie flashée à 150 km/h

La secrétaire d'État à l'Écologie flashée à 150 km/h

La voiture d'Emmanuelle Wargon, secrétaire d'État à l'Écologie, a été contrôlée en excès de vitesse… à un moment où la limitation était abaissée en raison d'un pic de pollution ! 

Dans la fameuse série de nos politiques "Faites ce que je dis, pas ce que je fais", après Edouard Philippe, voici Emmanuelle Wargon. Vous ne la connaissez pas encore ? Il s'agit de la secrétaire d'État auprès du ministre de l'Écologie (François de Rugy). Elle était ce jeudi en déplacement dans le département des Hauts-de-France.

Comme le révèle le journal Ouest-France, lors de son retour à Paris, sa voiture a été contrôlée par des policiers (mais pas interceptée) à 150 km/h sur l'autoroute A1. La Ministre était toutefois passagère, l'auto étant conduite par un chauffeur. L'excès de vitesse aurait pu être assez banal s'il n'intervenait pas pendant un épisode de pic de pollution ! Plutôt fâcheux pour une secrétaire d'État à l'Écologie. D'autant qu'en raison de ce pic de pollution, la limitation était abaissée de 130 à 110 km/h. Ce qui donne un dépassement de 40 km/h !

Le cabinet de la secrétaire d'État a réagi dans le Parisien, plaidant "l'erreur". Un conseiller a mis en avant "l'urgence de l'agenda", Emmanuelle Wargon enchaînant les déplacements dans le cadre du grand débat national (elle chapeaute son organisation). Mais il reconnaît que "cela n'excuse pas". La ministre aurait promis de régler l'amende.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire