Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Lamborghini a redonné vie à la toute première Countach

Dans Rétro / Autres actu rétro

25 000 heures de travail, des scans 3D et des recherches dans le passé de Lamborghini ont été nécessaires pour redonner vie au tout premier prototype de Countach, ainsi ressuscité sur commande d'un collectionneur désireux de rester anonyme.

Lamborghini a redonné vie à la toute première Countach

1971, salon de Genève : Lamborghini dévoile un drôle de prototype de coupé sportif, qui lancera l'histoire moderne de la marque. La Countach est née, et à l'occasion des cinquante ans de l'auto, le constructeur ne fait pas semblant en faisant coup double. La première surprise fut la réinterprétation moderne de l'auto sur la base d'une Aventador, et limitée à seulement 112 exemplaires.

Aussi, depuis 2017, Lamborghini travaille dans l'ombre via son service "classic", le fameux Polo Storico. Aujourd'hui, Lamborghini dévoile le fruit d'un travail de longue haleine. Les origines de cette résurrection remontent à 2017, année durant laquelle un collectionneur habitué de la maison de Sant'Agata enregistre une demande un peu particulière : refaire naître le premier prototype de Countach LP500, celui-là même qui fut présenté à Genève en 1971. Problème : l'auto avait été utilisée pour un crash-test quelques mois plus tard et mis à la casse, irrécupérable.

Lamborghini a redonné vie à la toute première Countach

Lamborghini a redonné vie à la toute première Countach

 

La complexité de la tâche pour Lamborghini était donc de recréer la carrosserie à partir de plans, de scans 3D et de toutes les archives disponibles. Les nombreuses pièces mécaniques indisponibles ont également été recréées, tandis que le constructeur s'est servi de certaines pièces disponibles en banque d'organe au Polo Storico.

Bref, un méli-mélo de pièces sorties de nulle part et d'autres à disposition pour assembler ce chef d'oeuvre dont le prix n'a évidemment pas été communiqué. Mais avec 25 000 heures de travail, on imagine bien un tarif proprement inavouable.

En savoir plus sur : Lamborghini Countach

SPONSORISE

Actualité Lamborghini

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire