Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Le constructeur chinois Aiways envoie 500 SUV U5 en Corse

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Voilà une drôle de façon de faire de la part d'un constructeur qui entend s'implanter en Europe. Le chinois Aiways annonce que 500 exemplaires du SUV électrique U5 sont en chemin pour la Corse. Ils seront intégrés à la flotte du loueur Hertz, qui les proposera aux résidents et touristes.

Le constructeur chinois Aiways envoie 500 SUV U5 en Corse

Le constructeur chinois Aiways (qui se qualifie comme "fournisseur de solutions de mobilité") va bien s'introduire en Europe. Mais par la petite porte, et en Méditerranée. La marque annonce que 500 exemplaires de son SUV U5 vont quitter l'usine de Shangrao pour rejoindre la Corse, dans un mois. Ils seront fin prêts pour la saison estivale, et ce n'est pas un hasard de calendrier.

Ces 500 SUV électriques seront gérés par Hertz Corse, qui les proposera à la location aux touristes et résidents corses. Evidemment, la Corse est un avantage pour la promotion d'une voiture électrique : peu d'autoroutes, des distances parcourues qui ne sont pas trop longues, et des vitesses moyennes plutôt faibles. Tout ce qui correspond à l'usage d'une voiture électrique actuelle.

Le constructeur chinois Aiways envoie 500 SUV U5 en Corse

La Corse n'est qu'une première étape pour Aiways qui entend "faire son entrée en Europe" et "y rester". Pour rappel, le SUV U5 dispose d'un unique moteur électrique sur le train avant de 197 ch/315 Nm, de batteries de 63 kWh, et d'une autonomie de 400 km. Aiways devrait proposer le U5 à un tarif oscillant autour de 35 000 € lors de sa commercialisation.

 

Aiways

Poursuivez votre lecture :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires (122)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

l'invasion a commencé

Par

Pas sûr qu'elles durent longtemps:biggrin:

Par

La voiture électrique, c'est pas le machin pseudo-écolo qui doit "pas polluer" et tout ça ?

Non parce que faire venir des voitures électriques de l'autre bout du monde sur un cargo fonctionnant au pétrole... Comment dire ?... :hum:

#onnousprendpourdescons

Par

Après le virus chinois, voici le SUV chinois, électrique et moins cher que la concurrence.

Par

En réponse à CrapoMacho

La voiture électrique, c'est pas le machin pseudo-écolo qui doit "pas polluer" et tout ça ?

Non parce que faire venir des voitures électriques de l'autre bout du monde sur un cargo fonctionnant au pétrole... Comment dire ?... :hum:

#onnousprendpourdescons

Si tu es incapable de faire la différence entre pollution ponctuelle (fabrication, transport) et récurrente (consommation d'énergie, pièces d'usure) c'est sûr que c'est pas simple pour toi de comprendre.

Par

Y'a beaucoup de prises de recharges implantées en Corse ?

Ça risque d'être marrant cet essai, quand le flot de 500 touristes qui en général se déplacent en mode escadrille, toujours dans les mêmes coins, iront s’agglutiner devant les points de recharge. Avec forcément quelques ZoZo and co locales en sus....

Tout ça dans l’hypothèse très optimiste que ces outils de recharges n'aient pas été massacrés, comme tant d'équipements du bien public dans ce paisible coin de France.

Par

En réponse à pdcsq

Si tu es incapable de faire la différence entre pollution ponctuelle (fabrication, transport) et récurrente (consommation d'énergie, pièces d'usure) c'est sûr que c'est pas simple pour toi de comprendre.

Un produit chinois c’est pas de la pollution ponctuelle mais de l’an pollution plus que récurrente car cette dictature est aussi le plus gros pollueur de la planète :jap:

Par

En réponse à CrapoMacho

La voiture électrique, c'est pas le machin pseudo-écolo qui doit "pas polluer" et tout ça ?

Non parce que faire venir des voitures électriques de l'autre bout du monde sur un cargo fonctionnant au pétrole... Comment dire ?... :hum:

#onnousprendpourdescons

Surtout que la production d'électricité en Corse est très loin d'être propre : en l'absence de nucléaire, d'interconnexion et avec les barrages vides, la production électrique est quasi-100% en thermique en été, quand ces bagnoles seront rechargées. :bah:

Puis je serais curieux de voir l'autonomie réelle sur les routes corses (virages, côtes...), avec des températures pas tout à fait compatibles avec une "bonne gestion" des batteries, et un fort usage de la climatisation. :oops:

Ajaccio-Bastia c'est 300 bornes aller-retour et pas beaucoup de prises disponibles : avec 400 bornes théoriques, ça fera de belles anecdotes à raconter, la nuit passée en panne dans le maquis au milieu des vaches errantes, des troupeaux de biquettes et des cochons sauvages (ou des sangliers domestiques, on sait pas trop...) ! :areuh:

Par

En réponse à roc et gravillon

Y'a beaucoup de prises de recharges implantées en Corse ?

Ça risque d'être marrant cet essai, quand le flot de 500 touristes qui en général se déplacent en mode escadrille, toujours dans les mêmes coins, iront s’agglutiner devant les points de recharge. Avec forcément quelques ZoZo and co locales en sus....

Tout ça dans l’hypothèse très optimiste que ces outils de recharges n'aient pas été massacrés, comme tant d'équipements du bien public dans ce paisible coin de France.

Il est vrai que vont a trouver tous c'est U5 au moins endroit pour faire la queue et attendre leurs tours pour qu'ils puissent faire leurs heures de charges :bah: La famille pourra profiter du paysage et des plages mais pendant ce temps le conducteur attendra qu'une borne se libere :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire