Publi info
 

Le débat sur l'écotaxe prêt à être relancé

Le débat sur l'écotaxe prêt à être relancé

Une loi sur les infrastructures routières est en préparation pour la rentrée, alors qu'un rapport vient de critiquer l'état des routes gérées par l'État. À n’en pas douter, le gouvernement va réfléchir à de nouvelles idées de taxes pour financer les réparations !

Plus que quelques jours de repos pour le gouvernement. Plan pauvreté, réforme constitutionnelle, loi agriculture et alimentation ou encore réforme des retraites : les dossiers chauds ne manquent pas. En ce qui concerne la ministre des Transports, une loi sur les infrastructures est en préparation.

Malheureux hasard du calendrier, celle-ci sera présentée après la catastrophe de Gênes, mais elle était prévue depuis plusieurs mois. Le drame italien devrait tout de même faire effet loupe sur la loi française, d'autant qu'il a inévitablement relancé le débat sur l'état du réseau routier français.

Celui-ci avait déjà été critiqué par un rapport remis il y a quelques semaines seulement. On apprenait que sur les routes encore à la charge de l'État, un pont sur trois a besoin de réparations, et 7 % des infrastructures présentent un risque sérieux d'effondrement dans les prochaines années.

Les auteurs de l'audit avaient constaté "un sous-investissement chronique en matière d'entretien routier". Les professionnels de l'entretien des routes confirment une baisse des investissements de la part de l'État et des collectivités locales, qui font parfois des économies sur ce domaine par manque de budget.

Il n'y aurait donc pas assez d'argent. Plutôt curieux quand on voit ce que rapporte la fiscalité automobile, qui ne cesse de s'alourdir. En 2017, selon l'Automobile Club, les automobilistes ont payé 67 milliards de taxes ! Et pourtant, certains en sont à réclamer une nouvelle taxe pour financer l'entretien du réseau.

L'écotaxe commence à faire son retour dans l'actualité. Un impôt qui devait être payé par les poids lourds sur le réseau non concédé, mais que Ségolène Royal avait décidé d'abandonner sous la pression des bonnets rouges bretons. Un fiasco qui avait coûté déjà plus d'un milliard d'euros à l'État. Évidemment, du côté des professionnels du transport routier, on a déjà fait savoir que l'on était contre un retour de l'écotaxe. Le gouvernement a indiqué hier que ce n'était pas à l'ordre du jour.

Mais la ministre des Transports avait déclaré en mars : "Je pense que les poids lourds, notamment les poids lourds en transit sur notre territoire, qui génèrent des besoins d'investissement, doivent participer au financement de nos infrastructures". L'idée d'une vignette avait été évoquée.

Mots clés :

Commentaires (101)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"Je pense que les poids lourds, notamment les poids lourds en transit sur notre territoire, qui génèrent des besoins d'investissement, doivent participer au financement de nos infrastructures"

Ah, et sur ces voie de transit, il reste quoi géré par l'état et non des privés ?

Par

Avec l'Europe sommes nous encore maîtres chez nous pour pouvoir taxer comme bon nous semble le secteur du transport et financer ces travaux ?

Par

C'est sûr que si les taxes collectées sont utilisés pour filer des bonus aux acheteurs des véhicules électriques, qui en plus payent beaucoup moins de taxes sur leur carburant, ça n'améliore pas beaucoup l'état des routes...

Par

Et oui, les poids lourds sont le cancer de nos routes. Entre la dégradations des infrastructures, les comportements irresponsables (Un 35 T franchouillard qui double sur la RCEA en plein juillet, ben oui c'est 80 maintenant), les distances de sécurité par respectés (Le PL à Bologne qui ne freine pas et emplafonne tout le monde, hier dans l'Aisne avec le bus, 4 morts en voiture en 5 jours sur l'A36 début juillet 2 camions responsables...). Faut les taxer, après pour sauvegarder l'emploi des petites sociétés françaises (il en faut quelques une), pourquoi ne pas leur reverser qu'à eux une part en crédit d'impôt si modernisation de leur parc, ça permettra d'éviter les attaques européennes de non respect à la libre concurrence.

Par

Vue comment les camion défonce les routes secondaire en évitent les péages et te faire chier a coller au cul a 80...

Par

Cette taxe n'est pas nécessaire car je pense comme E.Bardes que c'est une bonne chose que les infrastructures routières se dégradent. Cela permettra de diminuer la vitesse et de ce fait le taux de mortalité routière.... Bon il pourrait arriver de temps en temps qu'un pont s'effondre....

Par

Barbe, scuzi...

Par

dire que tout avais été mis en place par le gouvernement Sarkozy et que les débiles de socialistes par démagogie pure ont tous supprimés, créant du chômage et des millions de dettes pour la société!!!

Par

Faire payer une taxe supplémentaire aux camions revient à faire payer une taxe supplémentaire à tout le monde vu que son montant sera répercuté sur le prix des marchandises qu'ils transportent. Il faudrait peut-être réduire les taxes sur les moyens de transport alternatifs comme le rail et les voies fluviales. Le problème, c'est que tout le monde veut toujours tout, tout de suite, on commande sur Amazon et on râle si le colis n'arrive pas le lendemain... en gros, c'est un changement dans les habitudes de consommation des gens qu'il faut, mais ça, ça ne risque pas d'arriver.

Par

Le principe de l'eco taxe est compréhensible, mais le problème c'est que le pays n'a pas des routes uniforme, la Bretagne et l’Alsace n'ont pas vraiment le même type de réseau routier.

Mon opinion est qu'il faut taxer les poids lourds étrangers, mais c'est interdis par l'UE. Du coup ça sert à rien à moins de trouver une combine pour ne pas trop faire payer les société de transports françaises (oui ça existe encore) par un procédé de contournement. Mais je doute que ce protectionnisme déguisé soit appliqué réelement

Du coup, avec les politiques qu'on a ... il vaut mieux rien faire

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire