Publi info

Le dieselgate pèse encore sur les résultats de Daimler

Dans Economie / Politique / Marché

Le Dieselgate n'est pas terminé pour tous les constructeurs et surtout pour le groupe Daimler qui a revu ses résultats à la baisse en invoquant des coûts supplémentaires liés au dieselgate. Les mesures pour adapter ses véhicules diesel approcherait le milliard d'euros.

Le dieselgate pèse encore sur les résultats de Daimler

Le géant allemand vient d’annoncer un bénéfice d'exploitation cette année « d'une ampleur comparable à celle de l'exercice précédent », alors qu'il tablait jusqu'ici sur une légère progression. En cause, « une augmentation des provisions » pour diverses « procédures gouvernementales liées aux véhicules diesel ». Selon Reuters, la somme totale devrait approcher le milliard d'euros et devrait peser significativement sur les résultats du deuxième trimestre.

Cette annonce intervient au lendemain du rappel de 60 000 voitures en Allemagne sur lesquelles le constructeur est soupçonné d'avoir installé des logiciels pour truquer les émissions. Le constructeur était visé depuis plusieurs mois par une enquête des autorités et l'agence allemande de l'automobile (KBA) a contraint Daimler à rappeler les Mercedes GLK 220 CDI, fabriqués entre 2012 et 2015. L'autorité allemande avait déjà ordonné l'an dernier à Daimler de rappeler 700 000 véhicules dans le monde, dont 280 000 en Allemagne, pour l'installation de logiciels illégaux. Le logiciel en question réduit les émissions de particules nocives des véhicules durant la période des tests. Sur la route toutefois, ces véhicules dégagent des quantités d'émissions nocives au-dessus des limites réglementaires.

Dans son communiqué dimanche, Daimler prévient que les perspectives sont aussi particulièrement sombres pour la branche VU de Mercedes-Benz, concernée par les rappels et impliquée dans le dossier du diesel dans le passé. Elle devrait désormais afficher des pertes au terme de l'exercice en cours, avec une rentabilité sur chiffre d'affaires négative comprise entre -2 % et -4 %. Jusqu'ici ce secteur tablait sur une marge positive allant jusqu'à 2 %.

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

incroyable, je les avais cru moi, ils disaient qu'ils étaient honnête... :violon:

Par

En même temps les mercos diesel ont toujours lâché d'immenses nuages noirs derrière elles

Par

pour endiguer les pertes ou moindres bénéfices, ils vont vendre leurs autos avec sièges imitation cuir quelques milliers d'euros plus chers, et les clients / pigeons (rayer la mention inutile) diront merci et en redemanderont encore et encore :biggrin:

Par

En réponse à titeuf380

incroyable, je les avais cru moi, ils disaient qu'ils étaient honnête... :violon:

et ils disaient etre honnete car leur avance et matrise technologique leur permet d’être dans les règles...

Par

En réponse à LeDésanusseur

pour endiguer les pertes ou moindres bénéfices, ils vont vendre leurs autos avec sièges imitation cuir quelques milliers d'euros plus chers, et les clients / pigeons (rayer la mention inutile) diront merci et en redemanderont encore et encore :biggrin:

non plus simple continuer quelques années à mettre du moteur rino dans les mercos bas de gamme!!

ils ont pourtant annoncé arretter la collaboration avec renault!!

pour les petits moteurs!!!

à votre avis pourquoi?

sinon c'est sur aujourd'hui vaut mieux investir dans une bmw quand on veut du premium..

Par

Selon les estimations de plusieurs organismes indépendants, compilées par l’ONG Transport & Environnement (T&E), il y aurait 43

millions de véhicules polluants sur les routes européennes (émettant plus de trois fois la limite légale en particules)

Or, à ce jour, seul un quart des véhicules polluants européens - 10,4 millions - sont officiellement sujets à rappel.

Par

Si les normes n'étaient pas aussi dures il n y aura pas de triche

Par

En réponse à DonaldLove

Si les normes n'étaient pas aussi dures il n y aura pas de triche

Oui, et si les normes avaient été durcies plus tôt comme en Californie ou à Tokyo, il n'y aurait pas jusqu'aujourd'hui depuis 2 décennies des morts prématurées par milliers, annuellement, en Europe, rien qu'à cause des pollutions auto (je prends au pro-rata des émissions particules: les voitures, c'est à peu près 15-20% des émissions PM en Europe)...

:voyons:

Par

En réponse à nicotdi

Selon les estimations de plusieurs organismes indépendants, compilées par l’ONG Transport & Environnement (T&E), il y aurait 43

millions de véhicules polluants sur les routes européennes (émettant plus de trois fois la limite légale en particules)

Or, à ce jour, seul un quart des véhicules polluants européens - 10,4 millions - sont officiellement sujets à rappel.

Tu oublies celui de nicotdi qui n'est toujours pas allé faire son rappel... Donc ça fait +1.

:colere:

Par

En réponse à gignac31

non plus simple continuer quelques années à mettre du moteur rino dans les mercos bas de gamme!!

ils ont pourtant annoncé arretter la collaboration avec renault!!

pour les petits moteurs!!!

à votre avis pourquoi?

sinon c'est sur aujourd'hui vaut mieux investir dans une bmw quand on veut du premium..

Pour l’éternel imbécile à l'insu de son plein grès, les problèmes de diesel chez merco ne concerne PAS les DCI, qu'est que tu comprends pas dans le chant lexicale de tout ce qui déjà était dit ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire