Publi info

Le filtre à particules pour frein est testé par plusieurs constructeurs

Le filtre à particules pour frein est testé par plusieurs constructeurs

Depuis fin mars, le filtre à particules pour freinage est testé au sein de la SNCF à Paris sur certains transports en commun. La technologie, développée par la société française Tallano, serait également mise actuellement à l'essai par trois constructeurs automobiles.

"Une très large partie du parc automobile mondial est équipée d’un système de freinage à disque. Au freinage du véhicule, les plaquettes entrent en contact avec le disque et la force de frottement entre les plaquettes et le disque crée un couple de freinage qui ralentit le véhicule. L’abrasion des plaquettes crée au moindre ralentissement du véhicule une émission de particules fines extrêmement nocives pour l’organisme. De récentes études scientifiques ont démontré que l’émission de particules fines au freinage est 6 fois plus élevée que les émissions d’échappement par un pot catalytique". (Source : Tallano.eu, chiffres découlant d'une étude menée par l'INSA de Lyon en 2011).

Il est vrai que les particules émises par les freinages aujourd'hui en transports ne sont pas un problème traité, le législateur européen et les constructeurs s'étant uniquement concentré sur l'échappement. Et si l'on voulait être très précis, il faudrait même ajouter la dégradation du (ou des) disque(s) d'embrayage, que ce soit dans les boîtes manuelles ou automatiques.

En plus de polluer l'air avec les grosses particules et de créer des problèmes de santé publique avec les plus petites particules, la dégradation des plaquettes et disques de frein salissent fortement les jantes.

Pour solutionner ces deux problèmes, Tallano Technologies, la société française, a développé un système baptisé "Tamic", qui "aspire" les particules au freinage. Le dispositif est testé par la SNCF sur le RER C. Sur une voiture, l'aspirateur est beaucoup plus petit et intégré à l'étrier, donc quasiment invisible.

L'automobile est également concernée : "nous travaillons avec trois constructeurs dont un généraliste qui veut l'installer sur son best-seller" , a confié Tallano à nos confrères d'Autoactu. Quel généraliste ? Ce pourrait être Renault, qui teste l'aspirateur à particules sur une Zoe depuis quelques mois. Affaire à suivre.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (60)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Profil supprimé

ah oui :oops: c'est vrai que c'est inadmissible de salir les jantes et qu'il fallait trouver une solution à ce problème :oui:

Par

Les trains contemporains comme les voitures contemporaines (donc hybrides) freinent surtout par génération d'électricité. Donc l'histoire des plaquettes qui polluent "plus que les Diesel" est une fable conçue pour détourner l'attention de l'industrie automobile, tout comme l'autre fable des polluants intérieurs dégagés par les meubles...

Pour info les plaquettes de ma Prius sont d'origine à 205 000 km et mes jantes ne se salissent pas...

Par Profil supprimé

En réponse à Hybridation

Les trains contemporains comme les voitures contemporaines (donc hybrides) freinent surtout par génération d'électricité. Donc l'histoire des plaquettes qui polluent "plus que les Diesel" est une fable conçue pour détourner l'attention de l'industrie automobile, tout comme l'autre fable des polluants intérieurs dégagés par les meubles...

Pour info les plaquettes de ma Prius sont d'origine à 205 000 km et mes jantes ne se salissent pas...

Et ton embrayage ? :voyons:

faut te sentir coupable et tout le monde sait que t'est un méchant pollueur qui doit payer :langue:

Par

Et encore une usine à gaz sur les véhicules ... surtout quand on parle de plus en plus de (micro) hybridation, de récupération d'énergie, de mobilité électrique, ... et que les plaquettes sont de moins en moins sollicitées.

Je suis même surpris qu'un de nos députés n'ait pas encore proposé une nouvelle taxe sous couvert d'écologie.

On s'attaquera ensuite à la dégradation des pneus !

Puis on finira pas installer un aspirateur à particules de série pour avoir des voitures "positives" récupérant plus de particules qu'elles n'en émettent ? On avait bien collé un "aspirateur" sur une Formule 1 dans les années 70 ...

Pendant ce temps là, c'est la fiesta sur le kérosène. Ca représente combien de freinages un "p'tit weekend" à Bucarest via un vol A/R dans une compagnie low cost ?

Par

En réponse à Profil supprimé

Et ton embrayage ? :voyons:

faut te sentir coupable et tout le monde sait que t'est un méchant pollueur qui doit payer :langue:

:beuh::voyons:

Par

En réponse à Hybridation

Les trains contemporains comme les voitures contemporaines (donc hybrides) freinent surtout par génération d'électricité. Donc l'histoire des plaquettes qui polluent "plus que les Diesel" est une fable conçue pour détourner l'attention de l'industrie automobile, tout comme l'autre fable des polluants intérieurs dégagés par les meubles...

Pour info les plaquettes de ma Prius sont d'origine à 205 000 km et mes jantes ne se salissent pas...

bonne remarque, toute voiture a partir d'une hybridation correcte va utiliser beaucoup moins ses freins.

Bon, s'il s'agit d'un simple entonnoir profitant du vortex crée par la rotation du mecanisme, pourquoi pas ?

si c'est un systeme actif ca me semble un peu bete.

Par

En réponse à Profil supprimé

Et ton embrayage ? :voyons:

faut te sentir coupable et tout le monde sait que t'est un méchant pollueur qui doit payer :langue:

bien essayé ! pas d'embrayage sur les hybrides Toy

Par

Je propose une nouvelle taxe sur les gros freineurs. Non mais ! €€€€€€€

Par

En réponse à Hybridation

Les trains contemporains comme les voitures contemporaines (donc hybrides) freinent surtout par génération d'électricité. Donc l'histoire des plaquettes qui polluent "plus que les Diesel" est une fable conçue pour détourner l'attention de l'industrie automobile, tout comme l'autre fable des polluants intérieurs dégagés par les meubles...

Pour info les plaquettes de ma Prius sont d'origine à 205 000 km et mes jantes ne se salissent pas...

Ce qui est une fable c'est surtout ta connaissance dans le domaine... Je te laisse jeter un oeil sur la taille des disques et plaquettes d'un TGV. Il y a jusqu'a 4 disques par essieu. Le freinage par sabot directement sur les roues genère également des particules.

Par

En réponse à Enosry

Et encore une usine à gaz sur les véhicules ... surtout quand on parle de plus en plus de (micro) hybridation, de récupération d'énergie, de mobilité électrique, ... et que les plaquettes sont de moins en moins sollicitées.

Je suis même surpris qu'un de nos députés n'ait pas encore proposé une nouvelle taxe sous couvert d'écologie.

On s'attaquera ensuite à la dégradation des pneus !

Puis on finira pas installer un aspirateur à particules de série pour avoir des voitures "positives" récupérant plus de particules qu'elles n'en émettent ? On avait bien collé un "aspirateur" sur une Formule 1 dans les années 70 ...

Pendant ce temps là, c'est la fiesta sur le kérosène. Ca représente combien de freinages un "p'tit weekend" à Bucarest via un vol A/R dans une compagnie low cost ?

je suis parfaitement d'accord avec toi, silence total sur la dégradation des pneus !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire