Publi info
 

Le futur Mercedes GLC Fuel Cell sort du bois

Dans Futurs modèles / Scoops

Mercedes profitait du salon de Francfort en septembre 2017 pour présenter son étude de GLC Fuel Cell. Ce prototype animé par une pile à combustible n'est pas resté sans suite. La preuve avec ce véhicule de développement immortalisé sur la route par un cameraman indiscret.

Le futur Mercedes GLC Fuel Cell sort du bois

L'espion spécialiste des vidéos de prototypes Mercedes WalkoART livre en ligne sur sa chaîne Youtube des séquences d'un SUV compact autrefois présenté sous la forme d'un concept. Son clip montre en effet la version Fuel Cell du GLC annoncé via une étude en septembre 2017 au salon de Francfort.

 

La voiture filmée outre-Rhin dans la rue à Stuttgart a abandonné ses jantes aérodynamiques et ses touches bleu fluo évoquant l'écologie pour prendre la forme d'une auto conventionnelle. Seule sa calandre spécifique trahit la présence d'un système de pile à combustible sous sa carrosserie. Aucune date de lancement n'a pour l'instant été indiquée.

 

 

Pour rappel, le showcar de l'événement allemand embarquait un moteur électrique délivrant aux roues arrière une puissance de 200 chevaux. Une batterie lithium ion de 13,8 kWh lui offrait une autonomie de 49 kilomètres. L'ensemble était bien entendu appuyé par une autre mécanique : un dispositif de pile à combustible chargé de produire de l'électricité à partir de dihydrogène faisant monter l'autonomie à 500 kilomètres.

Mots clés :

Commentaires (13)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est tellement ça l'avenir... plutôt que de produire des batteries énormes avec des matières premières hyper chères et rares, sans solution de recharge en quelques minutes ou de recyclage, pourquoi ne pas développer cette voie de l'hydrogène un peu plus... on dépensera de l'énergie pour produire de l'hydrogène certes mais au moins on pourra le stocker. On pourra faire le plein en quelques minutes, sans tirer de réseaux câblés monstrueux pour alimenter des bornes directement depuis la centrale nucléaire...

Par

En réponse à gxahafair

C'est tellement ça l'avenir... plutôt que de produire des batteries énormes avec des matières premières hyper chères et rares, sans solution de recharge en quelques minutes ou de recyclage, pourquoi ne pas développer cette voie de l'hydrogène un peu plus... on dépensera de l'énergie pour produire de l'hydrogène certes mais au moins on pourra le stocker. On pourra faire le plein en quelques minutes, sans tirer de réseaux câblés monstrueux pour alimenter des bornes directement depuis la centrale nucléaire...

Oui.

Mais, sans être expert dans le domaine, il me semble, que cette technologie se confronte actuellement à deux soucis :

- Le mauvais rendement dans la production ET la consommation de dihydrogène. (Entre 50 et 70% il me semble pour ce second)

- Les nouveautés en matière de pîles sont certes prometteuses, mais l'industrie manque de recul et de maîtrise.

A comparaison, les batteries li-ions sont très bien maîtrisées, et la recharge tout comme la consommation ont d'assez bon rendements.

Par

Une sérieuse alternative à développer et une chance pour les constructeurs européens à saisir :bien:

Par

L'avenir est là ! Reste à résoudre les problèmes de rendement, de stockage, de distribution, de sécurité.

Mais clairement, l'avenir est là !

Par

Le jingle publicitaire de cette future merveille ....ce sera ça :

https://www.youtube.com/watch?v=26ns5CZl6VI

Par

En réponse à Otagraf38

L'avenir est là ! Reste à résoudre les problèmes de rendement, de stockage, de distribution, de sécurité.

Mais clairement, l'avenir est là !

Y'a un footeux qui a une autre idée sur la question....et qui à date s'en fous plein les fouilles...

https://francais.rt.com/economie/10551-footballeur-qui-pourrait-revolutionner-monde

In GF Biochemicals he trust !

Par Profil supprimé

1.5 dCi power:bien:

Par Profil supprimé

En réponse à gxahafair

C'est tellement ça l'avenir... plutôt que de produire des batteries énormes avec des matières premières hyper chères et rares, sans solution de recharge en quelques minutes ou de recyclage, pourquoi ne pas développer cette voie de l'hydrogène un peu plus... on dépensera de l'énergie pour produire de l'hydrogène certes mais au moins on pourra le stocker. On pourra faire le plein en quelques minutes, sans tirer de réseaux câblés monstrueux pour alimenter des bornes directement depuis la centrale nucléaire...

Je souscris sa 100%. Peut-être que, comme pour l'hybride, Toyota a compris le truc 20 ans avant les autres ?

Par

En réponse à Pierre-067

Oui.

Mais, sans être expert dans le domaine, il me semble, que cette technologie se confronte actuellement à deux soucis :

- Le mauvais rendement dans la production ET la consommation de dihydrogène. (Entre 50 et 70% il me semble pour ce second)

- Les nouveautés en matière de pîles sont certes prometteuses, mais l'industrie manque de recul et de maîtrise.

A comparaison, les batteries li-ions sont très bien maîtrisées, et la recharge tout comme la consommation ont d'assez bon rendements.

ça sera toujours mieux que les 20 à 30% de rendement d'un moteur thermique !

Par

En réponse à Pierre-067

Oui.

Mais, sans être expert dans le domaine, il me semble, que cette technologie se confronte actuellement à deux soucis :

- Le mauvais rendement dans la production ET la consommation de dihydrogène. (Entre 50 et 70% il me semble pour ce second)

- Les nouveautés en matière de pîles sont certes prometteuses, mais l'industrie manque de recul et de maîtrise.

A comparaison, les batteries li-ions sont très bien maîtrisées, et la recharge tout comme la consommation ont d'assez bon rendements.

La différence viendra peut-être d’une micro production locale et l’utilisation enfin pratique des panneaux photovoltaïques (ou éoliennes) qui permettraient une production au rendement presque indifférent (10 ou 100% on s’en fiche presque si l’hydrogène est produit pour le plein suivant et stocké en fonction) comme ce qu’en propose Honda.

Que sera, sera (Whatever Will Be, Will Be)....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire