Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le géant chinois CATL développe les batteries de demain

Avec notamment Tesla et Volkswagen parmi ses clients, l’entreprise chinoise CATL est un géant de la batterie. Une position que CATL pourrait renforcer avec une nouvelle génération de batterie lithium-ion dont la commercialisation est prévue pour 2023. Une première étape puisque CATL développe en parallèle une seconde génération de batteries sodium-ion.

La technologie au service de la mobilité de demain.
La technologie au service de la mobilité de demain.

Poids lourd de la batterie, avec, dans sa liste de clients privilégiés le constructeur de voitures électriques Tesla mais également le groupe Volkswagen, le géant chinois CATL ne compte pas se reposer sur ses lauriers.

CATL a ainsi annoncé l’arrivée prévue en 2023 d’une nouvelle génération de batterie lithium-ion, qui offrira une densité énergétique allant jusqu’à 255 Wh/kg. La batterie, nommée Qilin en référence à une créature légendaire de la mythologie chinoise, est la troisième génération de batterie de la technologie Cell-to-pack (CTP). Avec une densité énergétique de 255 Wh/kg, elle permettra aux véhicules Volkswagen de proposer une autonomie de plus de 1 000 km. Pour les voitures électriques Tesla, qui utilisent un système de batteries LFP, la densité maxi sera de 160 Wh/kg, pour une autonomie espérée, là encore, de plus de 1 000 km.

Une efficience permise grâce à un système de refroidissement liquide entre les cellules inédit qui autorise une charge rapide en 10 minutes seulement (de 10 % à 80 %).

Le géant chinois ne souhaite pas s’arrêter en si bon chemin, et développe également la seconde génération de batterie sodium-ion, avec comme ambitions de porter leur densité énergétique à 200 Wh/kg (contre 160 Wh/kg aujourd’hui). Particularité de ces cellules sodium, elles n’utilisent que du nickel, et en petite quantité. Un avantage certain en cette période de tensions sur le lithium et le cobalt.

Avec la fin programmée des véhicules thermiques, le développement de solutions techniques pour produire des véhicules électriques plus efficients est plus que jamais un point crucial de la viabilité du projet zéro émission.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire