Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le gouvernement allemand s'inquiète de la pénurie de microprocesseurs

Dans Economie / Politique / Marché

Le gouvernement allemand s'inquiète de la pénurie de microprocesseurs

La pénurie mondiale de puces électroniques dans le monde de l'automobile a eu des conséquences importantes pour la plupart des constructeurs majeurs. Le gouvernement allemand a décidé de se saisir du dossier en demandant à Taïwan d'agir.

La pénurie de microprocesseurs a des conséquences sévères pour certains constructeurs qui rencontrent aujourd'hui des pénuries, les obligeant à ralentir la cadence de production, voire à fermer des lignes d'assemblage. Et le problème n'est visiblement pas près de se résoudre, puisque l'industrie de l'électronique n'avait pas vraiment prédit un tel rebond de la demande à l'échelle mondiale.

La "crise des puces" a conduit le gouvernement à agir en faveur de son industrie. Selon la presse allemande, le ministre de l'Economie, Peter Altmaier, a écrit une lettre au gouvernement taïwanais, en l'occurrence Wang Mei-hua (ministre de l'Economie) et Shen Jong-chin (vice-Premier ministre). Approché par le VDA (association des constructeurs en Allemagne), le ministre s'est ainsi adressé par la voie officielle à ses homologues asiatiques pour leur "demander de l'aide" pour résoudre les problèmes d'approvisionnement.

Le "mal" est toutefois profond. Le secteur des puces électroniques n'avait pas du tout anticipé un tel rebond de la demande de la part du secteur automobile, alors même que les usines tournaient à plein régime pour d'autres clients tels que la high-tech et la médecine. Résultat : les constructeurs automobiles sont désormais sur file d'attente. Le jeu des politiques va donc être de rappeler l'importance de l'industrie automobile dans le monde auprès de grands fabricants tels que NXP et Nvidia.

 

Une lueur d'espoir toutefois : le fabricant taïwanais TSMC vient d'annoncer qu'en cas d'augmentation de sa capacité de production, l'industrie automobile serait la priorité numéro un. Mais 

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (17)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Existe-t-il différentes classes de températures parmi ces microprocesseurs? Si c'est la cas, quelle sont celles utilisées dans l'automobile?

Par

pénurie de microprocesseurs en ce moment...... et quand ça va repartir.... ça va etre à fond la caisse en fabrication, donc avec une qualité baclée..... bonjour les futurs problèmes electroniques potentiels sur des miliers et miliers de futures bagnoles, ajoutés à ceux dejà possibles....

Par

Il fallait favoriser les entreprises électroniques européennes tels que p vu Philips, Siemens ou thomson. Aujourd'hui, on le paie. Demain, ce sera aussi le cas des voitures électriques, grâce àux ecolos qui favorisent l'électrique.

Par

Ca prend des mois voire des annees de lancer une prod, ne serait-ce que pour commander, installer, calibrer et debugger la ligne.

Pas d'amélioration en 2021 donc, a part si il y a de la réallocation depuis d'autres secteurs/clients vers l'auto.

Pas sur que ca soit aussi simple !

Par

" Le jeu des politiques va donc être de rappeler l'importance de l'industrie automobile dans le monde auprès de grands fabricants..."

Ouf, l'industrie automobile est sauvée!:ptèdr:

Les industriels asiatiques tiennent l'U.E dans le creux de leurs mains pour ne pas être grossier.C'était prévisible et ce sera pareil pour les batteries ou leurs matières premières.....Liberté d'entreprendre aussi en Asie où bloquer les constructeurs européens permettra d'écouler davantage de leurs produits ...Ce n'est pas du mauvais esprit de penser cela mais tout simplement de la logique commerciale....mettre en danger la concurrence ça aide....

D'abord on se demande pourquoi les contrats commerciaux lors des commandes ne comportaient pas de clause sur les pénalités de retard de livraison? Tout simplement parcequ' entre professionnels il n'y a pas de législation spécifique et l'inclure n'est pas chose facile quand déjà on négocie les prix....

Solliciter un dédommagement auprès du fournisseur pour le préjudice subi du fait d’un retard de livraison ne va pas être facile ,car vu la concurrence , les constructeurs européens sont loin d'être en position de force....Que ça les fasse réfléchir un peu....après tout!:peur:

Par

En réponse à Zelos

Il fallait favoriser les entreprises électroniques européennes tels que p vu Philips, Siemens ou thomson. Aujourd'hui, on le paie. Demain, ce sera aussi le cas des voitures électriques, grâce àux ecolos qui favorisent l'électrique.

On ne peut pas avoir le beurre ( les prix négociés au plus bas) et l'argent du beurre (la garantie de livraison dans les temps....et respect des délais)!:bien:

Par

En réponse à Zelos

Il fallait favoriser les entreprises électroniques européennes tels que p vu Philips, Siemens ou thomson. Aujourd'hui, on le paie. Demain, ce sera aussi le cas des voitures électriques, grâce àux ecolos qui favorisent l'électrique.

Ces mêmes entreprises que tu cites sont à la merci des fondeurs qui pour la plupart sont situés en Asie..

Par

En réponse à Papygeon

Existe-t-il différentes classes de températures parmi ces microprocesseurs? Si c'est la cas, quelle sont celles utilisées dans l'automobile?

En tout cas les composants utilisés dans l'automobile doivent être certifiés par la norme AEC-Q200.

Par

En réponse à Zelos

Il fallait favoriser les entreprises électroniques européennes tels que p vu Philips, Siemens ou thomson. Aujourd'hui, on le paie. Demain, ce sera aussi le cas des voitures électriques, grâce àux ecolos qui favorisent l'électrique.

Philips Semiconductors est devenu NXP, et c'est une boite hollandaise.

Le truc, c'est que leurs usines sont principalement en Asie...

Par

c'est ça de se rendre dépendant des autres, le drame du mondialisme :bien:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire