Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le marché de l'occasion perturbé par le manque d'offre

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

Le marché de l'occasion perturbé par le manque d'offre

Le volume des ventes de voitures d'occasion a été assez faible en juillet.

Le marché de l'occasion montre quelques signes d'essoufflement, alors qu'il avait toujours su bien résister aux perturbations du Covid. En juillet, selon le baromètre Autoscout24, 523 733 véhicules ont changé de mains. C'est un résultat en forte baisse par rapport à juillet 2020, avec - 17,5 %, et même en recul de 7,3 % par rapport à juillet 2019. Il y avait déjà eu un recul en juin (- 6,4 % par rapport à 2020).

Les Français continuent toutefois de plébisciter l'occasion, avec un rapport nettement favorable à ce type d'achat en juillet : pour un modèle neuf vendu, il y a 4,53 modèles d'occasion vendus ! Le marché du neuf a été catastrophique le mois dernier. D'ailleurs, depuis le début de l'année, 3,62 millions d'occasions ont été vendues, ce qui est mieux qu'en 2019 (+ 5,8 %).

Le ralentissement du côté de l'occasion s'explique avant tout par un manque d'offre, qui commence à particulièrement se faire sentir sur les modèles récents : en juillet, les modèles âgés d'un an sont en chute de 50 % ! C'est une conséquence des perturbations dans la production automobile. Après les usines à l'arrêt à cause des confinements, il y a la pénurie de composants électroniques.

Les acheteurs se sont d'ailleurs dirigés vers des modèles plus âgés, s'intéressant notamment aux 2/5 ans. Mais les véhicules de plus de 10 ans ont aussi été bien écoulés. Le diesel reste largement majoritaire, avec 55,6 % des transactions le mois dernier.

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire