Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Le Royaume-Uni envisage d'enlever les ralentisseurs pour réduire la pollution

Le Royaume-Uni envisage d'enlever les ralentisseurs pour réduire la pollution

Les dos d'âne sont accusés de renforcer la pollution en ville, en forçant les conducteurs à ralentir puis accélérer. De l'autre côté de la Manche, on songe donc à les faire disparaître.

En février, la Commission européenne a mis en garde cinq pays du Vieux Continent à propos de la qualité de leur air, dont la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni. Outre-Manche, on prend le problème au sérieux. Le ministère de l'environnement et celui des transports présenteront dans quelques semaines un plan de lutte contre la pollution.

Selon « The Telegraph », celui-ci pourrait évoquer la suppression des ralentisseurs sur les routes britanniques. En décembre, une étude anglaise avait pointé du doigt les dos d'âne, les accusant de causer des morts avec la pollution supplémentaire qu'ils engendrent. Les ralentisseurs forcent les conducteurs à freiner, jouer de la boîte de vitesses puis accélérer, ce qui entraîne une surconsommation. Ils peuvent de plus créer des petits bouchons.

Le gouvernement britannique souhaite donc fluidifier la circulation afin de réduire la pollution. C'est bien connu, pour faire baisser les émissions, le meilleur moyen n'est pas de casser sans cesse la vitesse des véhicules, mais de les faire circuler à l'allure la plus constante possible. Voilà une mesure qui devrait plaire aussi aux Français, les dos d'âne se multipliant dans les zones urbaines hexagonales. Mais si une telle idée était imitée chez nous, il faut s'attendre à une explosion des zones 30… voire à se retrouver avec des villes entièrement limitées à 30 km/h.

Évidemment, le plan anglais comportera aussi des volets plus restrictifs. Le maire de Londres, déjà très engagé pour rendre l'air de sa ville plus respirable, a montré le chemin en confirmant la mise en place d'un péage quotidien pour les véhicules les plus âgés. Il sera mis en service en octobre et rendu plus sévère dès 2019.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire