Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Cailliot Manuel

C'était l'effervescence hier aux États-Unis, où les derniers électeurs se rendaient aux urnes pour élire leur nouveau président. L'occasion d'évoquer que chez nous, sur le marché de la seconde main, on retrouve de nombreuses voitures américaines. Quelles sont les plus présentes et y a-t-il des difficultés spécifiques à leur achat ? Caradisiac vous dit tout. 

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

Bien sûr, quand on dit nombreuses, ce n'est évidemment pas comparable au nombre de voitures "bien de chez nous" ou importées officiellement.

Car on ne va pas parler ici des américaines qui sont vendues ou ont été vendues neuves dans des concessions de marques US implantées en France, à l'heure actuelle ou dans le passé. C'est pourquoi on ne va pas citer de Dodge Caliber, ou de Chevrolet Cruze. Pas plus que les innombrables Ford vendues en seconde main chez nous (sauf une exception notable).

Non, on va parler ici de modèles 100 % yankee. Ceux qui n'ont pu rentrer chez nous que par le biais de pays étrangers, ou via des importateurs spécialisés, à quelques exceptions près.

Voici donc le palmarès des 10 "vraies" américaines les plus vendues en occasion chez nous, selon les dernières données disponibles en provenance du fichier des cartes grises (SIV).

 

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

Commençons par la dixième. Il s'agit du Cadillac SRX. On cite Cadillac, même si la marque a été distribuée officiellement en France, cela a été tellement confidentiel qu'on peut considérer ses modèles comme 100 % américains. Le SUV SRX pointe à la 637e place du marché de l'occasion, et il s'en est vendu 22 sur les 5 premiers mois de 2020.

 

Ensuite, à égalité sur les 9e et 8e marches, viennent deux Chrysler : les Le Baron, et la Stratus. Avec 24 ventes, toujours sur 5 mois, elles sont respectivement 625e et 623e ventes sur le marché.

Chrysler Stratus
Chrysler Stratus
Chrysler Le Baron Cabriolet
Chrysler Le Baron Cabriolet

 

 

Cadillac Escalade
Cadillac Escalade

On reste dans le confidentiel avec l'énorme SUV Cadillac Escalade, qui s'est vendu à 26 exemplaires (618e place), prenant la 7e place de ce palmarès.

Ensuite, vient le Chevrolet Tahoe, toujours un gros SUV, qui avec 32 ventes sur la même période, grimpe sur la 6e marche.

 

 

On rentre maintenant dans le "Top five", avec des véhicules à l'aura un peu plus développée.

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

Pour preuve, sur la cinquième marche, on trouve la Chrysler Sebring, un nom qui commence à devenir plus connu. Ses 75 exemplaires échangés entre janvier et mai 2020 lui donnent la 505e place sur le marché de l'occasion français. MAis c'est un peu normal qu'elle soit plus haute dans le classement, vu qu'elle a été officiellement distribuée pendant un temps.

 

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

On arrive maintenant chez les stars américaines. En effet, sur la 4e marche de ce palmarès, au pied du podium, on trouve le bien connu pick-up Ford F150. Il ne devrait pas s'y trouver cependant. Pourquoi ? Parce que les fichiers officiels disent qu'il s'en est vendu 1 seul en occasion. Or, rien que sur le site de La Centrale, il y en a actuellement 123 qui sont disponibles à la vente. Nous avons donc décidé de lui donner sa place.

 

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

On arrive ensuite... sur le podium ! La marche la plus basse est occupée par la Chevrolet Camaro, star de cinéma et adulée "Muscle car" aux USA. Avec 162 transactions enregistrées en 5 mois, elle est 419e meilleure vente en seconde main en France,  faisant mieux que l'Alpine A110 ou que la Volkswagen Arteon par exemple. Elle aussi a été officiellement distribuée en France, ceci expliquant cela.

 

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

La dauphine est ni plus ni moins que la Chevrolet Corvette, toutes générations confondues, de la C1 à la toute dernière C8 Stingray. Avec 172 ventes, elle occupe la 410e place sur le marché de l'occasion tricolore.

 

Vous l'aurez donc deviné, la star incontestée et incontestable des américaines sur le marché de la seconde main est ... la Ford Mustang ! Longtemps importée officieusement, ce n'est qu'avec la génération actuelle que l'on a pu l'acquérir via le réseau officiel. Aujourd'hui, elle représente 876 ventes sur les 5 premiers mois de l'année, toutes générations confondues, et elle occupe la 227e place sur le marché de l'occasion, faisant aussi bien que le BMW X2 ou le Mitsubishi Outlander.

Spécial USA - Le top 10 des occasions 100 % américaines. Laquelle élisez-vous ?

 

Faut-il avoir peur d'acheter une occasion américaine ?

La question est légitime. Mais ce n'est pas aussi difficile que l'on pourrait penser. Déjà, puisqu'on l'achète d'occasion, que ce soit à un particulier ou un professionnel, on peut considérer à coup sûr que les démarches d'importation et d'immatriculation ont déjà été faites, et qu'il n'y a plus de problème de ce côté-là. Si vous désirez acheter directement une occasion aux USA, c'est différent et bien plus compliqué et coûteux, car si l'auto n'a jamais été commercialisée en Europe et ne correspond à aucun certificat de réception communautaire, elle devra être réceptionnée à titre isolé (RTI). C'est long et coûteux. Toutes les infos sur le site de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) de votre région, qui s'occupe de cela.

Pour ce qui est de l'entretien et de la réparation de ces autos, pas de panique. Certaines sont basées sur des modèles européens ou leur ont servi de base, et peuvent être entretenues dans les garages des marques correspondantes.

Mais il existe surtout tout un microcosme de gens passionnés, des garagistes spécialistes des voitures américaines, anciennes ou plus modernes, qui sont tout à fait en mesure d'entretenir et de réparer ces autos.

Les pièces sont en général facilement trouvables sur le Net, via des sites spécialisés, ou via les réseaux des garagistes passionnés et spécialisés. Les forums sont également nombreux, où l'entraide est de mise. Les clubs sont enfin légion, surtout pour les anciennes américaines. Et leurs membres sont en général des puits de (bons) conseils.

Alors certes, acheter une américaine pur jus, ce n'est pas acheter une Renault Clio, mais les propriétaires s'en sortent en général très bien.

 

En savoir plus sur : Chevrolet Corvette

SPONSORISE

Actualité Chevrolet

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire