Publi info

Le WLTP fait aussi des dégâts chez les petits constructeurs, comme Caterham

Le WLTP fait aussi des dégâts chez les petits constructeurs, comme Caterham

Le WLTP ne fait pas des dégâts que chez les grands groupes automobiles. Chez Caterham, c'est la moitié du catalogue français qui est supprimée à cause de l'impossibilité de les homologuer à temps.

Le WLTP a provoqué du remue-ménage dans le catalogue Caterham. Si la gamme anglaise n'est pas affectée par le nouveau cycle d'homologation (en tant que petit constructeur à faibles volumes, Caterham échappe aux réglementations sur son propre marché, le Royaume-Uni), les modèles pour l'export, notamment en Europe, subissent de plein fouet le WLTP.

Caterham a en effet supprimé les 165 et 355 du catalogue export, ne laissant que les 275 et 485, qui sont effectivement toujours présentes dans l'Hexagone chez les différents distributeurs indépendants. Les deux autres ont bel et bien disparu.

Précisons qu'environ 60 % des ventes annuelles de Caterham concernent l'export, et donc en grande partie l'Europe (la France étant un des principaux marchés sur le Vieux Continent pour la marque anglaise). Le patron de Caterham explique que le constructeur n'a pas pu mettre à jour à temps ses autos puisque la réglementation définitive du cycle WLTP a été publiée trop tard.

Et Caterham étant un petit artisan en comparaison des grands groupes, avec des moyens plus limités, il fut impossible de revoir les 165 et 355 qui n'auront pas d'avenir en Europe.

Caterham

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (61)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le rêve cette caterham:love:

Cauchemard ces normes à la c.. N.

Par

Ce type de constructeur, quasi constamment au bord de la faillite, ne peut pas rivaliser face au rouleau compresseur européen de normes et autres réglementations.

Vivement qu'une Seven soit équipée de série d'un radar anti collision, d'un détecteur de fatigue, d'une caméra à reconnaissance des panneaux et d'une régulateur de vitesse adaptatif ...

Catheram propose une offre quasi unique mais fait payer très cher cette offre ... en plus d'un niveau de finition très ... artisanal.

Par

Le monstere kafkaïen grossit, s'étale... Vais-je pouvoir continuer à rouler avec un vélo sans airbag, ABS, ESP...?

Par

Tout le monde voit bien, une fois de plus, que cette Europe a été faite pour et par les grands groupes. A Bruxelles, il y a plus de 20 lobbyistes pour 1 parlementaire. Et ces mêmes parlementaires ne se gênent plus pour faire passer des amendements, qui sont littéralement des copier-coller provenant des lobbys…

Une pensée aussi pour Donkervoort, qui se retrouve dans la même situation.

http://club.caradisiac.com/whealer/cabri-lait-75281/photo/donkervoort-gto-2016-5994919.html

Par

Pourquoi la Caterham 165 serait elle si impacté par les normes ?

.

Je rappelle que cette sportive de 500 kg

utilise un trois cylindres turbo de 660 Cm3 issue de K-Cars Suzuki

et que le constructeur lui a fait passé l'Euro 6...

.

Par

Ya un truc que je pige pas. Les Caterham, c'est des barquettes de 400/600 kg avec des moteurs de 1.6/2.0. Dans un gros SUV teutoniqué de 2500 kg ça passe crème. Mais pas dans ces Caterham ? :voyons:

Par

En réponse à nous75again

Pourquoi la Caterham 165 serait elle si impacté par les normes ?

.

Je rappelle que cette sportive de 500 kg

utilise un trois cylindres turbo de 660 Cm3 issue de K-Cars Suzuki

et que le constructeur lui a fait passé l'Euro 6...

.

Dans sa variante 165ch ?

Par

Je trouve que l'UE devrait au contraire encourager ces petits constructeurs, qui fabriquent entièrement localement et détenteurs d'un savoir faire unique, vestiges de notre histoire, au même titre que notre patrimoine immobilier, à moindre échelle certes... Et comme dit plus haut, je trouve aberrant d'autoriser d'énormes monstres de plusieurs tonnes et de plus de 300cv, qui seront vendues par centaines de milliers, quand on considère qu'une demi-twingo (en terme de poids), vendue à quelques centaines d'unités et ne roulant que 2 fois dans l'année est trop polluante... 2 poids 2 mesures...

Par

Si c'est de l'essence injection directe, il faut un filtre à particules pour satisfaire la norme actuelle. Quasiment impossible pour eux.

Sinon il est possible aussi qu'en Europe ils n'échappent pas à la règle de la moyenne CO2 et le malus associé.

Bref, l'Europe n'a clairement pas souhaité faire vivre tous ces merveilleux artisans. :cry:

Par

Si c'est de l'essence injection directe, il faut un filtre à particules pour satisfaire la norme actuelle. Quasiment impossible pour eux.

Sinon il est possible aussi qu'en Europe ils n'échappent pas à la règle de la moyenne CO2 et le malus associé.

Bref, l'Europe n'a clairement pas souhaité faire vivre tous ces merveilleux artisans. :cry:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire