Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les Anglais pourraient faire payer les étrangers au kilomètre parcouru

Les Anglais pourraient faire payer les étrangers au kilomètre parcouru

Comment réduire le trafic routier, et plus particulièrement celui des poids lourds ? L'Angleterre étudie une solution puisque le gouvernement britannique envisage la possibilité d'imposer une taxe au kilomètre parcouru pour tous les camions étrangers. Et cette loi pourrait un jour s'appliquer aux automobiles.

Le gouvernement britannique cherche des solutions à divers problèmes, et les pouvoirs publics anglais pourraient avoir trouvé de quoi faire d'une pierre, plusieurs coups. Face à la baisse des revenus liés aux taxes sur les carburants (notamment sur la chute du gazole), à la nécessité de financer l'entretien des routes et autoroutes et face, aussi, à la concurrence étrangère qui ravitaille en Europe, où le carburant est moins cher, l'Angleterre étudie la possibilité d'imposer une taxe au kilomètre parcouru aux poids lourds, en fonction de leur niveau d'émission, et tout particulièrement s'ils sont étrangers.

Un système qui n'est pas nouveau puisque l'Allemagne souhaiterait, elle aussi, imposer un dispositif de taxe pour les véhicules étrangers qui emprunteraient les autoroutes allemandes. Sauf que l'Angleterre va plus loin avec cette imposition sur la distance effectuée, qui permettrait de récupérer un peu d'argent là où le gouvernement en a perdu, c’est-à-dire à la pompe.

Un système qui pourrait être plutôt pertinent dans certaines zones de France, comme dans la vallée de l'Arve, l'un des endroits les plus pollués de l'Hexagone où transitent les camions (souvent étrangers) vers le tunnel du Mont Blanc.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire