Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les deux roues vont bientôt payer le stationnement à Paris

Dans Pratique / Budget

La mairie veut rendre payant le stationnement des deux roues et se donne jusqu'au mois de juin pour estimer la faisabilité de cette mesure. L’objectif est de réduire les places en surface pour « remettre de la nature dans la ville ».

Les deux roues vont bientôt payer le stationnement à Paris

À Paris, les scooters et les motos vont bientôt devoir passer par la case parcmètre. La mairie veut rendre payant le stationnement des deux roues. L'objectif est de réduire les places en surface au profit des parkings souterrains. La mairie de Paris se donne jusqu'au mois de juin pour évaluer la faisabilité de ce stationnement payant.

David Belliard, adjoint à la maire de Paris, Anne Hidalgo, en charge de la transformation de l'espace public, a dévoilé les recommandations d'un panel citoyen sur les places de stationnement dans la capitale, évaluées à plus de 800 000 dont une majorité (65%) dans les immeubles, 18% dans les parkings en sous-sol et 17% sur la voie publique.

Supprimer des places en surface et développer des parkings relais aux portes de la capitale

La consultation citoyenne recommande notamment de "supprimer des places en surface" en privilégiant le recours aux parkings souterrains, et pour cela de "réduire la différence de tarif entre la voirie et le sous-sol", de développer les parkings relais gratuits aux portes de Paris et de faire de la place libérée des espaces de vie collective (terrasses, aires de jeux, jardins partagés...).

 "Le premier enjeu est la débitumisation de la capitale"

 Autre proposition de ces "états généraux", rendre payant le stationnement des deux-roues motorisés. "Je l'ai déjà dit, on va le faire", a affirmé M. Belliard, qui se donne jusqu'en juin pour étudier la "faisabilité technique de certaines de ces propositions". Le premier enjeu, selon lui, est la "débitumisation" de la capitale, à savoir "remettre de la nature, des arbres, de la pleine terre dans une ville qui en a cruellement besoin".

Réduire les places de stationnement voiture permettra aussi "d'élargir les trottoirs de Paris", ambitionne l'adjoint, afin de "refaire une ville pour les piétons". La place des vélos et autres "mobilités actives" sur la voirie parisienne fera l'objet d'un nouveau plan vélo qui sera présenté en septembre, a-t-il indiqué.

La mairie de Paris n'a pas encore annoncé le tarif de l'éventuelle amende. On ne sait pas non plus si les scooters électriques seront concernés par ce stationnement payant.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire