Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Les Français de plus en plus accros à l'achat de pièces en ligne

Dans Pratique / Entretien

Audric Doche

Les Français de plus en plus accros à l'achat de pièces en ligne

Il est aujourd'hui très facile de commander ses pièces détachées en ligne sur les nombreux sites qui proposent ce service. Les chiffres le prouvent : les Français optent de plus en plus pour cette façon de faire. Aujourd'hui, 4 Français sur 10 ont déjà effectué des réparations eux-mêmes et près de 40 % ont déjà acheté des pièces sur Internet.

Avant l'avènement d'Internet et l'arrivée des sites spécialisées, vous aviez grosso modo deux solutions pour commander des pièces de rechange pour votre auto : aller en concession ou bien commander à partir de rares magazines proposant des pièces de rechange. La donne a donc largement changé avec les Oscaro, Yakarouler et autres Ebay. Ce dernier publie d'ailleurs une étude sur l'entretien des automobiles, et sans surprise, les Français optent de plus en plus pour l'achat de pièces sur Internet.

"Plus d’un tiers des possesseurs de voitures (37%) déclarent avoir déjà acheté des pièces détachées ou de l’équipement automobile sur une plateforme en ligne, quand 26% seraient prêts à le faire. Les personnes ayant déjà réalisé elles-mêmes des réparations sur leur voiture sont 58% à avoir déjà acheté de l’équipement en ligne", selon Ebay.

Les trois critères mis en avant par Ebay sont les suivants, par ordre décroissant d'importance : le prix, le choix et la rapidité.

Les nombreuses vidéos d'explication sur la plateforme Youtube et les garages participatifs ont également permis d'amener des gens autrefois totalement étrangers à la mécanique vers un entretien personnel de leur propre auto.

Mais l'achat de pièces sur Internet n'a pas que des avantages. Il faut déjà savoir que les catalogues sont limités aux pièces d'usure et mécaniques. La carrosserie reste la propriété intellectuelle des constructeurs qui ne veulent pas se séparer de cette poule aux œufs d'or. Si vous cassez un cache en plastique, un bloc phare ou bouclier, vous n'aurez pas le choix : il faudra aller en concession et payer le prix fort.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

L'autre souci des commandes en ligne est que l'on se retrouve parfois avec des pièces qui ne vont finalement pas. Un galet inadapté, un joint de culasse aux mauvaises cotes, et surtout des plaquettes de frein qui ne sont pas toujours conformes, il y a parfois cet effet de surprise une fois que l'on se retrouve à vouloir monter la pièce (ou, plus tard, à l'usage). Il est évidemment possible de renvoyer ladite pièce au professionnel, mais selon le gabarit ou le poids, cela peut vite devenir un casse-tête. 

Et évidemment, pour être tranquille, il vaut mieux parfois voir directement avec la concession… et payer le prix fort.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire