Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les plaques d'immatriculation numériques arrivent, mais elles coûtent cher

Dans Futurs modèles / Technologie

Nous vous en parlions récemment, la plaque d'immatriculation numérique et intelligente arrive. En tout cas dans certaines parties du globe, comme en Californie, qui va la proposer en test à certains automobilistes. Mais son prix reste pour le moment dissuasif, à plus de 600 €.

Les plaques d'immatriculation numériques arrivent, mais elles coûtent cher

Dubaï annonçait il y a peu le développement et la commercialisation de plaques d'immatriculation intelligentes, capables d'afficher des informations de secours, notamment, mais aussi d'informer la police en cas de véhicule volé. La Californie, régulièrement à la pointe en matière de test de nouvelles technologies, confirme à son tour un programme pilote pour tester ce qui pourrait un jour débarquer en Europe.

Baptisée "Reviver Plate", cette plaque d'immatriculation numérique permet notamment au propriétaire du véhicule de l'enregistrer électroniquement auprès de la DMV (équivalent de la préfecture ou du service des cartes grises en France). 

Selon le patron de l'entreprise qui fabrique ces plaques, le seul fait de ne plus avoir à échanger de courrier avec la DMV permettrait d'économiser 25 millions de dollars au contribuable américain. En contrepartie, il faudrait payer sa plaque d'immatriculation, et cela va coûter cher à ceux qui souhaitent tester ce dispositif.

En effet, l'achat sera facturé 699 dollars avec un abonnement mensuel de 7 dollars.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (22)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

700 balles plus abo mensuel, c'est beau le progrès !!! :buzz:

Par

Bien pour les hackers VS radars

Par

On va parler pollution et consommation d'énergie :

- bilan carbone de cette plaque numérique

- bilan carbone d'un plaque classique

Ah ben oui on veut lutter contre la pollution et le gaspillage d'énergie :voyons:.

Par

Et nous, on nous impose encore le bon vieux rivet pour éviter de changer la plaque facilement.

Les plaques numériques, c'est pas près d'être autorisées en France; trop de risques de pouvoir facilement changer le numéro.

Par

En réponse à SansDent

700 balles plus abo mensuel, c'est beau le progrès !!! :buzz:

C'est clair ! Cette escroquerie! L 'argent "économisé" par le CONtribuable repartirait dans les poches de cette boite moisie ? :lol::lol::lol::voyons:

Par

En réponse à parlons-en

Bien pour les hackers VS radars

Oh moi j'ai juste eu une panne de batterie alors que je passais devant le radar. C'est concomitant.

Par §Eno173GT

Vu l'état de nos plaques d'immatriculation à cause des abrutis qui se servent des parechocs des autres comme de "radars anti-collision" ... ca fait cher la blague.

Par

En réponse à parlons-en

Bien pour les hackers VS radars

Plus besoin de support de plaque rotatif comme James Blonde. :biggrin:

Par

En réponse à parlons-en

Bien pour les hackers VS radars

Tu sais actuellement contre les radars les fraudeurs place simplement une fausse plaque sur la vraie pour le trajet , donc bien plus simple que de hacker une plaque qui de toute façon en cas de contrôle de police ne correspondra pas à la carte grise.

La vraie révolution ça sera l'abandon des plaques comme on connait aujourd'hui par des dispositif invisible électronique placé dans la voiture . Une sorte de boitier qui envoi les infos du véhicule à un terminal ( pour la police par exemple ) et avec gps.

Par

En réponse à simomax1512

Tu sais actuellement contre les radars les fraudeurs place simplement une fausse plaque sur la vraie pour le trajet , donc bien plus simple que de hacker une plaque qui de toute façon en cas de contrôle de police ne correspondra pas à la carte grise.

La vraie révolution ça sera l'abandon des plaques comme on connait aujourd'hui par des dispositif invisible électronique placé dans la voiture . Une sorte de boitier qui envoi les infos du véhicule à un terminal ( pour la police par exemple ) et avec gps.

J'avoue qu'en soit, c'est pas faux. Il y a tellement peu de contrôle à part vers les péages qu'on pourrait avec une fausse plaque tout les jours.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire