Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les prix des carburants continuent de baisser (màj)

Dans Economie / Politique / Budget

Florent Ferrière , mis à jour

Les prix des carburants continuent de baisser (màj)

Avec la chute du pétrole, ca va un peu mieux à la pompe. Mais après un recul important ces deux dernières semaines, la baisse des prix des carburants est cette fois limitée.

Mise à jour 26 novembre > Les prix dans les stations continuent de reculer, mais cette semaine, c'est une petite baisse, avec au mieux un centime de moins sur le gazole.

Prix moyens constatés en France

Date Prix du gazole Prix du SP95 Prix du SP95 E10
2 novembre 1,5150 € 1,5353 € 1,5099 €
11 novembre 1,4840 € 1,4765 € 1,4585 €
18 novembre 1,4655 € 1,4592 € 1,4324 €
23 novembre 1,4553 € 1,4528 € 1,4277 €

---

Article du 19 novembre : 

Les gilets jaunes restent mobilisés et veulent que le mouvement perdure dans les prochains jours et prochaines semaines. Mais pendant ce temps-là, les prix des carburants continuent de reculer, grâce à une chute des cours du pétrole, avec un baril de Brent tombé sous les 67 $ vendredi.

Selon le dernier pointage effectué par le ministère de la Transition Ecologique, au 16 novembre, le litre de gazole coûtait très exactement 1,4655 € en moyenne dans l'Hexagone. Pour le sans-plomb 95 E10, on était à 1,4324 €. En une semaine, le gazole a quasiment perdu 2 centimes. Pour l'E10, le recul est de 2,6 centimes. De quoi davantage creuser l'écart de tarif entre ces deux carburants, avec un E10 3 centimes moins cher.

En l'espace d'un mois, le litre de gazole a perdu quasiment 7 centimes. Pour l'E10, c'est carrément 11 centimes par litre en moins ! Le sans-plomb approche d'ailleurs de son plus bas niveau de l'année 2018.

De quoi alléger un peu la facture à la station, d'autant que les opérations prix coûtant se poursuivent. Leclerc va proposer la sienne jusqu'au 30 novembre. Et la baisse du pétrole aura encore des effets dans les jours à venir. Mais cela ne calmera pas vraiment les gilets jaunes.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire