Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Les routiers appelés à exercer leur droit de retrait, faut-il craindre une pénurie ?

Les trois principaux syndicats de routiers appellent les chauffeurs à exercer leur droit de retrait à partir de ce lundi. Ils dénoncent le manque de protection sanitaire contre le coronavirus et réclament davantage de protections, la réquisition des aires d’autoroute et l’arrêt des transports non-essentiels. Ce mouvement peut-il avoir des conséquences sur la chaîne d’approvisionnement ?

Les routiers appelés à exercer leur droit de retrait, faut-il craindre une pénurie ?

Les syndicats CFDT, FO et CFTC du transport routier appellent les chauffeurs à exercer « individuellement » leur droit de retrait en cas de « manquements » aux mesures de protection sanitaire contre le coronavirus. « Nous ne pouvons malheureusement que constater que les conditions de travail des salariés en matière de sécurité sanitaire ne sont pas au rendez-vous », indiquent les trois syndicats dans un communiqué commun.

"Je n’ai pas pris une douche de la semaine"

 Sur les rares aires d’autoroutes encore ouvertes, les sanitaires ne sont plus nettoyés, la restauration n’est plus assurée et les chauffeurs n’ont plus accès aux douches. Les chauffeurs peuvent juste remettre du carburant dans leurs camions.  "Je n’ai pas pris une douche de la semaine. Parfois on est considérés comme des pestiférés. Quand on arrive on nous demande de livrer et de repartir immédiatement. On ne touche plus nos carnets, on nous laisse dehors parfois même quand il pleut. Le soir, le moral n’y est pas toujours", expliquait ce matin Jean Christophe au micro de RMC.

La réquisition des aires de repos, stations-services et la gratuité des autoroutes.

S’ils reconnaissent que des efforts ont été consentis, « cela est bien maigre au regard des risques sanitaires et cela devient de plus en plus dangereux face à cette pandémie ». Les syndicats réclament « des dispositifs sérieusement protecteurs pour agir en temps de guerre ». Ils demandent notamment « l'arrêt des transports non essentiels », la « réquisition des aires de repos, stations-services, restaurants routiers » et, pour les transports sanitaires, « les mêmes protections que les urgentistes ». Les fédérations CFDT, FO et CFTC demandent aussi l’arrêt des transports internationaux aux frontières (où les remorques seraient échangées), la gratuité totale des autoroutes pour les professionnels de la route.

« C’est un appel individuel pour ceux qui se sentent en insécurité, qui estiment qu’il n’y a pas ce qu’il faut pour les protéger", expliquait ce lundi matin sur RMC Patrick Blaise, secrétaire général de la CFDT Transports. « On demande depuis le début l’arrêt du transport qui n’est pas essentiel pendant au moins quinze jours. On ne demande pas l’arrêt des transports vitaux comme les produits pharmaceutiques, les appareils médicaux et la nourriture. On demande également aux bases logistiques qui ne sont pas dans ces secteurs de faire une pause également", ajoute le syndicaliste.

Peut-on craindre une pénurie ?

Si une partie des 400 000 chauffeurs routiers qui circulent quotidiennement en France fait valoir son droit de retrait, on pourrait craindre une pénurie dans les circuits d’approvisionnement. "Il n’y a pas de pénurie à redouter" dans les magasins, a assuré sur France info Florence Berthelot, déléguée générale de la fédération nationale des transporteurs routiers (FNTR), principale fédération patronale du secteur. "Nous sommes une profession responsable. Le transport routier va rouler", a-t-elle affirmé.

Patrick Blaise réfute aussi toute menace à la pénurie, alors que certains produits pris d'assaut dans les enseignes de distribution manquent toujours à l'appel: "Nous avons invités les conducteurs à faire valoir leur droit de retrait parce que la plupart d’entre eux sont responsables mais vivent l’enfer. On demande de la protection, on est la seconde ligne de front. On envoie nos soldats sans fusils, sans protection", précise-t-il.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires (73)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ce pays est dirigé par des incapables qu’espérer de plus ?

Par

Pourtant, il vaut mieux travailler seul dans son bahut qu'à une caisse de supermarché.

Les routiers abusent, très clairement, en profitant du contexte. Pourquoi pas non plus une petite gâterie gratuite en fin de journée pendant qu'on y est?

J'ai mon permis PL et ça ne me gênerait pas de rouler à leur place. En plus, rouler en ce moment, c'est un peu le bonheur = 0 bouchon.

Par

A force d'être traité comme des chien forcément maintenant ils vont frapper quand ça fait le plus mal

Par

Tant mieux , qu'ils s'arrêtent , cela accéléra le passage au camion autonome .

L' Humain juste pour le dernier kilomètre c'est bien suffisant .

Par

"Sur les rares aires d’autoroutes encore ouvertes, les sanitaires ne sont plus nettoyés, la restauration n’est plus assurée et les chauffeurs n’ont plus accès aux douches. "

Et le tarif aux péages il est comment???

"l'arrêt des transports non essentiels »?? Beaucoup de choses n'apparaissent pas comme essentielles (papier, carton, plastiques en granulés ou autres, sirops ou produits avant transformation..... pièces détachées....matériaux.... Et pourtant pour les emballages de produits alimentaires.....Le papier, le carton certains plastiques sont indispensables....Quant au reste il faut maintenir des stocks pour faciliter le redémarrage dans toutes les industries alimentaires ou pas.

Les conducteurs routiers, les caristes (ceux qui déchargent CACES....), n ecotoient pas tant de monde que ça et comme on nous serine (y compris ici....) que le masque n'est pas nécessaire tant qu'on reste à 1 ou 2m...., ces salariés peuvent travailler tranquilles mais qu'on les aide un peu...; à commencer par les sociétés d'autoroute qui apparemment veulent compenser les pertes de trafic (d'usagers particuliers) en limitant leur frais...Ce n'est pas très digne tout ça....:bah:

Par

En réponse à zefberry

Tant mieux , qu'ils s'arrêtent , cela accéléra le passage au camion autonome .

L' Humain juste pour le dernier kilomètre c'est bien suffisant .

Il y a des commentaires très pertinents ici....Je vois....je vois....:buzz:

Par

Moi, j'ai une amie qui connait quelqu'un qui a une soeur qui coiffe quelqu'un dont le cousin est la femme de ménage d'une femme dont le fils va dans la même école que la fille d'un type haut placé au gouvernement et à ce qu'il paraît, il va y avoir pénurie d'Apéricubes. Moi, je suis allé faire du stock, on ne sais jamais. Et pis j'ai pris des Chipsters, aussi, par sécurité.

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

Les supermarchés en rupture d'1/4 des produits ? Des 5 quarts, oui ! Maintenant, quand on rentre dans un supermarché, il arrive qu'on en ressorte avec encore moins de choses ! L'autre jour, je suis ressorti pied nus à cause de la pénurie de chaussures !

Mon pov' Gnagnac...

Par

En réponse à beniot9888

Moi, j'ai une amie qui connait quelqu'un qui a une soeur qui coiffe quelqu'un dont le cousin est la femme de ménage d'une femme dont le fils va dans la même école que la fille d'un type haut placé au gouvernement et à ce qu'il paraît, il va y avoir pénurie d'Apéricubes. Moi, je suis allé faire du stock, on ne sais jamais. Et pis j'ai pris des Chipsters, aussi, par sécurité.

Il y a des commentaires très pertinents ici....Je vois....je vois....:buzz:

Par

En réponse à beniot9888

Moi, j'ai une amie qui connait quelqu'un qui a une soeur qui coiffe quelqu'un dont le cousin est la femme de ménage d'une femme dont le fils va dans la même école que la fille d'un type haut placé au gouvernement et à ce qu'il paraît, il va y avoir pénurie d'Apéricubes. Moi, je suis allé faire du stock, on ne sais jamais. Et pis j'ai pris des Chipsters, aussi, par sécurité.

Pas mal !b:biggrin: T'as juste oublié le chaînon manquant de la désinformation des complotistes , de la terre plate ect....

Les réseaux " sociaux " , face Book et autres tweeter ! et en période de confinement , ça tourne à plein régime !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire