Publi info
 

Malus 2019 : il devrait être basé sur le NEDC corrélé et non le WLTP

Dans Ecologie / Electrique / Bonus/Malus

Malus 2019 : il devrait être basé sur le NEDC corrélé et non le WLTP

À cause de systèmes informatiques qui ne seront pas prêts à temps, l'État ne devrait pas retenir pour 2019 les valeurs de CO2 plus élevées obtenues avec le cycle WLTP.

Le cycle de mesures WLTP est généralisé depuis le 1er septembre 2018. Plus sévère, il donne des chiffres de consommation plus réalistes, donc en hausse. Forcément, il en est de même pour les valeurs de rejets polluants, à commencer par le CO2. Par rapport à l'ancien cycle NEDC, il y a une augmentation moyenne comprise entre 10 et 20 %.

On peut donc craindre le pire pour le malus automobile, basé sur le CO2. Mais selon les informations d'auto-actu, la taxe en 2019 ne devrait pas être basée sur le WLTP. Le gouvernement a-t-il envie d'offrir un petit répit aux automobilistes ? Pas vraiment. La raison est technique : les systèmes informatiques de l'administration ne sont pas prêts pour adopter la mesure WLTP.

Le problème vient d'une nouveauté du WLTP : chaque modèle a une mesure individualisée, pas seulement en fonction de la carrosserie et du moteur, mais aussi en fonction de l'équipement. Et l'informatique française n'est pas encore prête pour ce changement.

Selon auto-actu, il aurait donc été décidé de rester en 2019 sur un calcul du malus à partir de la norme NEDC corrélée, celle déjà utilisée depuis le 1er septembre. Il s'agit de la valeur WLTP convertie avec une équivalence NEDC, selon une formule pour le moins compliquée. L'avantage est que le taux de CO2 en NEDC corrélé est plus bas qu'en WLTP (mais tout de même un peu plus élevé qu'en NEDC "tout court"). Autre petit avantage : ce sera la valeur de CO2 la plus faible de la version qui sera retenue, sans prendre en compte les équipements supplémentaires.

Dans la mesure où le passage au WLTP n'a pas été retenu, l'État devrait confirmer un nouveau durcissement du barème du malus, avec un seuil de déclenchement abaissé de 120 à 117 g/km. La question de rendre la grille moins sévère à cause de l'envolée des valeurs de CO2 avec le WLTP devrait se reposer pour 2020 !

Mots clés :

Commentaires (37)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

"systèmes informatiques de l'administration ne sont pas prêts pour adopter la mesure WLTP"

Une mise à jour informatique de ce type doit prendre .... une 10zaine de minutes ....

Appliquer un coefficient sur les données WLTP et hop puisque c'est uniquement le CO2 rejeté qui est apparemment pris en compte ....

Par

J'espère que vous apprieciez un peu plus chaque jour d'avoir voté pour ce gouvernement !

Par

Et oui si application directe WLTP = vente en berne .... next

Par

Je suis assez fan de voiture, plutot sportive.

mais il faut avouer que le WLTP qui tient compte des équipement est plutôt juste.

Il faut savoir quelle planête on veut avoir!

Ou situer le curseur entre plaisir automobile et limitation de la pollution sur de vrai efforts.

PS : Je fonctionne de plus en plus en vélo

+1 pour le WLTP!

Par

Je suis pour un malus intelligent : on calcule les rejets co² pour les mazout et NOx pour les essences ... Actuellement on a + de malus avec un petit essence d'une compacte qu'un gros mazout 4x4. cherchez l'erreur.

Par

" Autre petit avantage : ce sera la valeur de CO2 la plus faible de la version qui sera retenue, sans prendre en compte les équipements supplémentaires. "

Attendez vous à voir resurgir dans les offres constructeurs des versions dépourvues de climatisation et de pneus étroits.

En poussant le bouchon un peu loin, elles seront vendues 100 € moins cher que celle juste au dessus, décemment équipée, et ne seront bien évidement choisies par personne...

Mais ce seront elles qui fixeront le taux Co² de la gamme, à moteur égal... et donc des taxations à subir.

Bref, comme en sport automobile, l'éternel jeu du chat et de la souris.

On se souviendra que le but de tout ça devait être de proposer des autos plus vertueuses, moins émissives en Co² ( puisque les réels polluants rejetés ne sont pas pénalisés ).

On est encore mal barrés .... :pfff:

Par

En réponse à ricolapin

"systèmes informatiques de l'administration ne sont pas prêts pour adopter la mesure WLTP"

Une mise à jour informatique de ce type doit prendre .... une 10zaine de minutes ....

Appliquer un coefficient sur les données WLTP et hop puisque c'est uniquement le CO2 rejeté qui est apparemment pris en compte ....

pas aussi simple. Faut aussi décliner et avoir la valeur de co2 pour chaque modèle avec ses differentes options, ça donne une augmentation exponentielle de versions .

Par

En réponse à ricolapin

"systèmes informatiques de l'administration ne sont pas prêts pour adopter la mesure WLTP"

Une mise à jour informatique de ce type doit prendre .... une 10zaine de minutes ....

Appliquer un coefficient sur les données WLTP et hop puisque c'est uniquement le CO2 rejeté qui est apparemment pris en compte ....

Pour les cartes grises, ce n'était pas prêt non plus ... cette fois ils font un peu plus attention !

Par

donc il recule jusqu'au 2020?? ou bien gros Malus pour remplir les caisses..ah ah la taxe d'habitation faut la deplacer ailleurs

Par

L'usine à gaz française dans toute sa splendeur...

A ce propos, j'apprécierais un petit comparo des taxes à l'achat concernant nos voisins (pays limitrophes).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire