Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Malus "WLTP" : le Sénat demande son report à 2021

Malus "WLTP" : le Sénat demande son report à 2021

Voté par l'Assemblée nationale dans le cadre du PLF (projet de loi des finances), le malus 2020 sera découpé en deux parties : une première sur base NEDC en début d'année, et le définitif sur base de cycle WLTP dès le 1er mars. Le Sénat entend repousser l'entrée en vigueur du WLTP pour début 2021.

Le gouvernement va-t-il suivre les choix du Sénat sur le dossier du malus 2020 ? L'année prochaine s'annonce comme une étape véritablement charnière pour l'industrie automobile : premier malus entre janvier et fin février, et nouveau WLTP entrant en vigueur le 1er mars prochain. Entre décembre et mars, il y aura donc trois grilles de malus différentes.

Une source de "complexité", aussi bien pour les distributeurs que pour les clients, selon certains sénateurs qui ont proposé de reporter l'entrée en vigueur du malus "WLTP" au 1er janvier 2021, pour laisser le temps aux concessions de s'adapter, et pour éviter le casse-tête, alors que certains véhicules nécessitent plusieurs mois pour être livrés (rappelons que le malus s'applique à l'immatriculation, au moment de la livraison, d'où la problématique).

L'amendement voté par le Sénat n'a pas encore de valeur puisqu'il faut qu'il soit adopté par le gouvernement, et l'Assemblée nationale, qui a déjà voté en faveur d'un double barème de malus en 2020.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire