Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Dans Salons / Salon de l'auto Caradisiac

L'EQA est le troisième modèle électrique de la gamme actuelle de Mercedes. Il s'agit ni plus ni moins que de la version 100 % électrique du SUV compact GLA. Avec tout de même des modifications esthétiques visant à lui apporter les caractéristiques de la gamme "EQ". Nous vous le présentons sous un des festifs chapiteaux du village du cirque Micheletty, à Villeneuve-la-Garenne.

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

En bref

SUV compact électrique

Commercialisé en mars 2021

190 ch, 375 Nm, 0 à 100 km/h en 8,9 s.

Prix à partir de 44 900 €

Ainsi, Mercedes a présenté début 2021 son troisième modèle 100 % électrique de la gamme actuelle, qui appartient donc à la gamme "EQ". Après le SUV familial EQC, sur base de GLC, après l'utilitaire EQV, sur base de Classe V, voici donc l'EQA, qui se base non pas sur la berline compacte Classe A, comme certains le pensaient ou l'espéraient, mais sur le SUV compact GLA, commercialisé en 2020.

 

Mais l'EQA n'est pas un GLA dont on aurait simplement troqué la motorisation thermique contre un moteur électrique, et le réservoir contre une batterie. La firme à l'étoile a voulu le distinguer tout de même, et lui injecter les codes esthétiques de la gamme EQ.

Le Mercedes EQA au salon Caradisiac 2021

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

 

 Vidéo tournée au salon Caradisiac le 18/05/2021

 

Ainsi, vous reconnaîtrez un EQA d'un GLA au premier coup d'œil. La proue et la poupe lui sont spécifiques. Feux, calandre pleine barrée d'une double ligne chromée et intégrant une grosse étoile en son centre, bandeau lumineux en fibre optique reliant les deux feux de jour, de sorte à former une ligne continue, bouclier également légèrement redessiné, voici les différences à l'avant. 

La partie arrière est également propre à l'EQA. Les feux ne sont plus séparés, mais reliés, là encore, par un bandeau lumineux, singeant à nouveau l'EQC. Le hayon est lissé, et la plaque d'immatriculation migre vers le bas du bouclier. Elle est remplacée par une belle étoile bien visible.

 

La face avant arbore désormais une calandre noir laqué, pleine, signature des modèles EQ. Un bandeau lumineux la traverse.
La face avant arbore désormais une calandre noir laqué, pleine, signature des modèles EQ. Un bandeau lumineux la traverse.
Côté poupe, les feux sont également différents de ceux du GLA et reliés entre eux par un bandeau lumineux. La plaque migre dans le bouclier.
Côté poupe, les feux sont également différents de ceux du GLA et reliés entre eux par un bandeau lumineux. La plaque migre dans le bouclier.

 

Le profil est celui du GLA, même si la longueur croît de 5 cm (dessin des pare-chocs différent), pour atteindre 4,46 m, et la hauteur prend 2 cm, pour garder une garde au sol équivalente à celle du GLA (les batteries descendant plus bas sous le châssis). La trappe de recharge, quant à elle, est située à l'arrière droite, alors que la trappe à carburant est à l'arrière gauche sur le GLA.

 

Un habitacle commun

Si la plastique extérieure est distincte entre les EQA et GLA, ce n'est pas le cas à l'intérieur. Bien sûr, on pourra opter pour quelques jeux de couleurs, des placages bleus et "or rose" comme sur les jantes, des inserts rétroéclairés, ou des sièges pouvant bénéficier d'une sellerie spécifique en cuir laissant apparaître, via un système de découpé baptisé "Cyber Cut", un tissu bleu situé en dessous.

Si l'extérieur diffère, l'intérieur de l'EQA est repris sans modification du GLA. À quelques détails de finition ou de placage près. Les matériaux sont excellents, l'assemblage parfait, et les technologies bien présentes (écrans, équipement...).
Si l'extérieur diffère, l'intérieur de l'EQA est repris sans modification du GLA. À quelques détails de finition ou de placage près. Les matériaux sont excellents, l'assemblage parfait, et les technologies bien présentes (écrans, équipement...).

 

Pour le reste, le dessin, la planche de bord, les écrans, tout est semblable au GLA, et donc également très proche d'une Classe A. 

L'habitabilité n'est pas entamée par la présence des batteries, qui sont intégrées de façon structurelle sous le plancher. Mais le volume de coffre diminue, à 340 litres en norme VDA, contre 435 pour le GLA. En fait, c'est le volume sous plancher qui n'est plus exploitable. La banquette reste rabattable.

 

Un ensemble moteur/batterie unique au lancement

Au chapitre technique maintenant, l'EQA sera commercialisé d'abord en version "250", reprenant ainsi la même nomenclature que les modèles thermiques. Il s'agit ici d'une version dotée d'un moteur électrique de 140 kW, soit 190 ch. Il développe un couple de 375 Nm. Une valeur confortable, et disponible dès le premier tour/minute. 

Les performances sont assez flatteuses, pour le poids de 2,2 tonnes, avec un 0 à 100 km/h abattu en 8,9 secondes, tandis que la vitesse maximale est limitée électroniquement à 160 km/h, pour préserver l'autonomie.

La consommation moyenne en cycle mixte et norme WLTP est annoncée à 17,7 kWh/100 km, et Mercedes annonce 426 km d'autonomie en cycle WLTP, grâce à une batterie de 66,5 kWh.

La recharge pourra prendre entre 5,45 heures sur une box murale 16A installée par la marque, ou sur une borne publique en courant alternatif, grâce à un chargeur intégré de 11 kWh (de 10 % à 100 %), et 30 minutes sur une borne de charge rapide (de 20 à 80 %) en courant continue. L'EQA peut accepter jusqu'à 100 kW de puissance de recharge maximum. 

Dans l'avenir, Mercedes proposera son EQA avec des motorisations plus puissantes et un pack de batterie plus gros. On parle d'une motorisation de "plus de 200 kW", soit plus de 272 ch, et d'une autonomie WLTP supérieure à 500 km.

Ces versions plus puissantes seront disponibles en transmission intégrale, grâce à un second moteur électrique positionné sur l'essieu arrière.

 

Le volume de coffre régresse fortement, en passant de 435 à 340 litres. C'est peu. C'est l'espace sous le double-fond qui n'est plus exploitable, à cause des chargeurs.
Le volume de coffre régresse fortement, en passant de 435 à 340 litres. C'est peu. C'est l'espace sous le double-fond qui n'est plus exploitable, à cause des chargeurs.
Un moteur électrique de 190 ch et 375 Nm, une batterie de 66,5 kWh, jusqu'à 426 km d'autonomie, une possibilité de recharger jusqu'à 100 kW, l'EQA est bien doté.
Un moteur électrique de 190 ch et 375 Nm, une batterie de 66,5 kWh, jusqu'à 426 km d'autonomie, une possibilité de recharger jusqu'à 100 kW, l'EQA est bien doté.

 

Un équipement plutôt généreux, mais de nombreuses options

Enfin terminons avec l'équipement. L'EQA reprend à son compte tout ce qui existe sur le nouveau GLA. Il est donc doté de toute la panoplie des aides à la conduite désormais habituelles, et de la connectivité la plus moderne. De série sur toutes les versions, il proposera notamment les phares LED hautes performances avec assistant de feux de route adaptatifs, le hayon EASY-PACK avec commande électrique de l’ouverture et de la fermeture, les jantes alliage de 18 pouces, l’éclairage d’ambiance avec 64 couleurs. Il sera également doté du système d’infodivertissement MBUX (Mercedes-Benz User Experience), qui réagit à la voix (le fameux "hey Mercedes").

Par ailleurs, pour personnaliser son EQA ou disposer des derniers raffinements, il faudra piocher dans le catalogue des options, ce qui pourrait faire grimper la note.

 

Les prix sont compris entre 44 900 € et 49 900 €.

 

J'aime

J'apprécie la qualité de finition redoutable et l'ambiance très typée "thermique", puisque conservée du GLA.
J'apprécie la qualité de finition redoutable et l'ambiance très typée "thermique", puisque conservée du GLA.

Je n'aime pas

Je n'aime pas la "mise aux normes EQ" de l'EQA. Je trouve que cette calandre pleine amollie le style.
Je n'aime pas la "mise aux normes EQ" de l'EQA. Je trouve que cette calandre pleine amollie le style.

 

Tous nos articles sur le Mercedes EQA

 

Essai - Mercedes EQA (2021) : futur best-seller ?

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Mercedes ne fait pas vraiment partie des pionniers en matière d'électrification contrairement, par exemple, à son compatriote BMW, mais tente ces dernières années et même ces derniers mois de rattraper son retard à vitesse grand V. La première vague a été constituée d'hybrides rechargeables et celle qui suit est celle des 100 % électriques. Après le grand SUV EQC et le van EQV, voici maintenant le modèle à l'étoile sans émission à la conduite qui devrait faire le gros des ventes, le SUV compact EQA que nous sommes allés essayer sur les hauteurs d'Annecy. > Lire l'essai

 

Mercedes EQA (2021) : à partir de 44 900 €

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Le nouveau modèle électrique compact de Mercedes, l'EQA, arrive à la commande avec un ticket d'entrée à 44 900 €. > Lire la news

 

 

 

Présentation statique vidéo - Mercedes EQA 2021 : la compacte électrique de l'étoile est (encore) un SUV

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Avec l'EQA, Mercedes présente son troisième modèle 100 % électrique, après l'EQC et l'EQV. Et ceux qui s'attendaient à une Classe A électrique en seront pour leurs frais. L'EQA est en fait un GLA, qui a troqué ses moteurs thermiques contre des électriques. Un SUV de plus donc, mais qui se distingue tout de même esthétiquement. > Lire la présentation statique

 

Prise en main - Mercedes EQA : la ouate et les watts...

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Avant une découverte en bonne et due forme, mais statique du nouveau EQA, nous avons eu la chance de pouvoir faire quelques kilomètres à son volant, en région parisienne. Pas les meilleures conditions, mais de quoi pouvoir dire qu'il bénéficie d'un confort "watté"... > Lire la prise en main

  

Mercedes annonce sa compacte électrique, l'EQA

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Mercedes dévoilera la semaine prochaine sa première voiture électrique compacte de nouvelle génération, l'EQA. Une auto de haute importance puisqu'elle pourrait enfin représenter des volumes intéressants. > Lire la news

 

 

Salon de Genève 2020 : Mercedes dévoile des images du crossover électrique EQA

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

La première compacte électrique de Mercedes depuis la Classe B Electric Drive sera de la partie au salon de Genève. Mercedes présentera en effet ses avancées de travaux sur l'EQA, la version à batteries de la nouvelle GLA. > Lire la news

 

 

PROSPECTIVE FIABILITÉ

Elle est à peine sur nos routes cette version "électrique" du GLA. Alors comment parler de fiabilité autrement qu'en faisant de la prospective ? On ne peut pas. Mais un faisceau de probabilité nous fait dire que l'EQA ne devrait pas poser de problèmes particuliers côté motorisation, mais peut-être un peu plus côté équipements et électronique.

Pour la motorisation, on se raccroche au fait que globalement, les autos électriques sont plus fiables que les thermiques, du fait d'une plus grande simplicité, et de la disparition d'organes sujets à usure ou casse.

Pour l'électronique, on se base plutôt sur l'expérience connue avec la plateforme. Elle sert à la Classe A, au CLA, etc. Et ces modèles ont connu quelques aléas électroniques. Voyants d'alertes, écrans qui restent noirs, voyants d'airbag, caméra de recul inopérante, bref, pas digne de Mercedes.

On espère donc seulement que l'EQA, sorti plus tard, aura bénéficié de mises à niveau salutaires.

 

 Remerciements

 

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Mille fois merci à toute la famille Micheletty qui nous a accueillis dans son cirque situé à Villeneuve-la-Garenne, tout près de Paris. Leur professionnalisme et leur disponibilité ont rendu possible l’organisation pour la première fois d’un salon de l’auto dans un cirque ! Coup de chapeau aux artistes !

 

Mercedes EQA : le GLA électrique - Salon Caradisiac Électrique/hybride 2021

Partenaire du 1er salon Caradisiac, l’année dernière, le Groupe Prévost est de nouveau à nos côtés en 2021 pour gérer la logistique d’acheminement des 120 voitures exposées pendant le Salon Caradisiac Electrique/Hybride 2021. Un accompagnement déterminant pour la réussite de l’événement.

 

Portfolio (20 photos)

En savoir plus sur : Mercedes Eqa

SPONSORISE

Actualité Mercedes

Toute l'actualité

Commentaires (3)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Comme le dit Florent, la proposition d'Audi semble plus attractive, autonomie supérieure, taille légèrement plus grande aussi...

Et à titre personnel je trouve que l'Audi est esthétiquement plus agréable à regarder que la Mercedes

Par

Un pachyderme hors de prix avec un coffre ridicule. Et toujours le câble qui traîne dans le coffre, dans un tel volume ils n'ont pas trouvé un rangement ? Avant on savait planquer une roue de secours et un cric dans une Austin et maintenu on ne trouve pas ou ranger deux mètre de câble !

Par

Pas terrible ce restylage du koleos 1.:bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire