Publi info

Mondial de Paris 2018 - Au volant de la citadine électrique low-cost de Valeo (vidéo)

Dans Salons / Salon de Paris

Quelques jours avant l’ouverture du Mondial de l’automobile, Caradisiac a eu l’opportunité de prendre le volant d’un prototype de citadine électrique développée par l’équipementier Valeo. Au programme : 100 km/h, plus de 100 km d’autonomie, et un tarif qui s’établirait autour de 7 500 €.

Mondial de Paris 2018 - Au volant de la citadine électrique low-cost de Valeo (vidéo)

Valeo, vous connaissez ? L’équipementier français est l’un des leaders mondiaux du secteur, avec plus de 111 000 employés, qui se répartissent dans 33 pays et 184 sites de production. L’entreprise fournit tous les grands constructeurs, avec des compétences qui vont des essuie-glace aux systèmes de conduite autonome, en passant par la mise au point de chaînes de traction totalement électrique.

C’est justement cette dernière partie qui nous intéresse aujourd’hui, puisque la société va présenter au Mondial un prototype de citadine électrique que l’on pourrait presque qualifier de « low cost ». Le but est en effet de présenter un véhicule dont les tarifs oscilleraient autour de 7 500 € en cas de production en série. Celui-ci est animé par un moteur électrique 48V ou « basse tension », solution qui présente l’avantage d’une plus grande simplicité technologique et donc de coûts de production inférieurs aux modules haute tension tels que nous les connaissons, ceux-ci imposant de recourir à des systèmes garantissant la sécurité des usagers.

Si son moteur ne développe qu’une vingtaine de chevaux, l’auto pèse environ 600 kilos. Résultat, les accélérations se montrent tout à fait suffisantes dans le cadre d’une utilisation urbaine, voire périurbaine, même avec deux personnes à bord. La récupération d’énergie s’opère au freinage et au lever de pied, et la batterie de 14 kWh autorise une autonomie de plus de 100 km. Lors de tests menés par Valeo, le proto a même parcouru plus de 4 tours de périphérique parisien et il restait encore un peu de réserve, soit un total de 157 km qui a surpris jusqu’à ses concepteurs. La recharge prend 3h30 sur une borne type Autolib’ (3,7 kW).

Mondial de Paris 2018 - Au volant de la citadine électrique low-cost de Valeo (vidéo)

Précisons que cette voiture n’a pas vocation à être produite telle quelle en série. Elle doit être considérée comme une démonstration, voire une sorte de manifeste, pour un Valeo qui vise à démocratiser la propulsion électrique. Après quelques kilomètres à son volant, on se dit qu'il y a effectivement de la place sur le marché pour un véhicule de ce type, propre et peu onéreux. Une simple question de bon sens, finalement, à l'heure où les constructeurs multiplient les lancements de véhicules "écolos" aux tarifs inaccessibles au commun des mortels. L'écologie, ce n'est pas que pour les riches.

Mondial de Paris 2018 - Au volant de la citadine électrique low-cost de Valeo (vidéo)

Portfolio (9 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

600kg, trop lourd pour un véhicule sans permis.

Par

En réponse à Altrico

600kg, trop lourd pour un véhicule sans permis.

Qui a parlé de voiture sans permis. Ce serait plutôt un voiture style smart. Les sans permis sont limitées à 45 km/h (14 ans) ou à 80km/h (a partir de 16 ans) là il s'agit d'une vraie voiture.

Par

Avec une bouille plus sympa et une banquette arrière … cela pourrait se vendre. Ah zut la Mia - qui n'était pas très chère - et possédait un design intelligent a fait un bide, alors difficile que cette voiturette électrisée devienne la coqueluche des centre ville. Par contre ses solutions techniques simples et peu chères pourront peut être intéresser un constructeur automobile ou de quadricycles.

Je suis étonné que des industriels ( hors Chine) se lancent dans des projets automobiles, car pour la quasi totalité c'est le début des ennuis et le désenchantement ( Mia, Bolloré … même l'avenir de Tesla est incertain). Dyson sera sans doute la prochaine victime d'un excès d'optimisme… Apple ayant semble t'il abandonné l'idée de sortir une auto au logo de la pomme.

Par

@PO Marie:

La vidéo est indisponible ("contenu privé") depuis mon smartphone.

Par

Chouette pour la ville et bien suffisant. Le prix permettrait de conserver les autres véhicules pour les grands espaces… sans être obligé de tout revendre pour prétendre à acheter une voiture électrique tout terrain à 60 000 € minimum.

Par

Très sympa cette tire, mise à part les éléments en faux chrome de kéké, bien entendu. Allez quoi, une petite miseen production de série !

Par

7500 euros, batterie incluse ?! :confused: :chut:

J'ai comme un sérieux doute... :ange:

Par

très jolie, a part l'avant un peu terne. A des années lumières de la très moche Mia...En ésperant que la fabrication fasse moins tapperware, et si elle tiens ses promesses en prestations/fiabilité/prix, je lui souhaite le succes!

Par

En réponse à Altrico

600kg, trop lourd pour un véhicule sans permis.

Et pas encore assez lourd pour ne pas se retrouver laminé en cas de choc par les bouses en vogue, genre SUV.

Par

Enfin un peu d'intelligence.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire