Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Mouvement du 17 novembre : un syndicat de la police veut se joindre à la population

Mouvement du 17 novembre : un syndicat de la police veut se joindre à la population

La journée de blocage du 17 novembre se profile, et une partie des forces de l'ordre semble vouloir suivre le mouvement général de gronde. Le syndicat Unité SGP Police FO appelle l'ensemble de ses adhérents à se joindre à la population et à ne pas verbaliser les manifestants.

Parce que les policiers sont des "citoyens" avant tout,  il se pourrait que la journée du 17 novembre soit moins "chargée" en procès verbaux en France. Le syndicat Unité SGP Police FO appelle en effet ses membres à se joindre à la population française qui irait manifester avec les fameux gilets jaunes.

"Avant d'être des policiers, nous sommes des citoyens. Et nous subissons, comme tous les employés du public et du privé, cette baisse du pouvoir d'achat. Derrière les uniformes, il y a des hommes et des femmes, des citoyens qui eux-mêmes subissent de plein fouet cette hausse, et constatent au final une baisse du pouvoir d’achat. Le 17, la lutte contre la délinquance sera menée comme à l’accoutumée. Mais hors de question que nous allions assommer de PV les Français qui exprimeront leur mécontentement", a commenté la secrétaire générale du syndicat.

Evidemment, Unité SGP Police FO n'est pas le seul syndicat des forces de l'ordre. Il ne parle donc pas au nom de toute la police française, mais l'appel à joindre les citoyens est bien lancé chez une partie des policiers. Concernant la gendarmerie, c'est évidemment bien plus complexe puisqu'étant des militaires avant tout, ils n'ont pas nécessairement la même liberté.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire