Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Nissan teste une Leaf de plus de 300 ch en quatre roues motrices

Nissan essaie actuellement un prototype de Leaf un peu particulier qui dispose de deux moteurs électriques, pour plus de 300 ch et 680 Nm de couple. Cette configuration se retrouvera dans le futur sur un crossover électrique.

Nissan teste une Leaf de plus de 300 ch en quatre roues motrices

Voilà une nouveauté importante pour Nissan qui, à première vue, n'en a pas l'air. Cette simple Leaf e+ cache en fait une configuration un peu particulière avec deux moteurs électriques au lieu d'un, et quatre roues motrices. L'ensemble développe 227 kW (un peu plus de 300 ch) et surtout 680 Nm de couple. Une réserve impressionnante de souffle pour une nouveauté électrique à venir chez Nissan : un SUV à batteries, qui secondera la Leaf dans un catalogue pour l'instant relativement mince en matière de voitures électriques.

Nissan teste une Leaf de plus de 300 ch en quatre roues motrices

Nissan avance déjà des mots comme "accélération", "motricité" et "sport" pour ce groupe motopropulseur qui se retrouvera sur ce SUV dont on ne sait rien, ou presque, à l'heure actuelle. Il sera en tout cas intéressant de voir s'il y a un partage de cette technologie avec les partenaires de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi.

Nissan teste une Leaf de plus de 300 ch en quatre roues motrices

Avec une telle configuration, Nissan pourrait se placer en face de la Tesla Model 3 en termes de performances, mais il faudra probablement revoir à la hausse les capacités des batteries de la Leaf. Même si une hausse de puissance veut dire meilleure récupération d'énergie au freinage, il n'empêche que la consommation augmentera également.

En savoir plus sur : Nissan Leaf

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (74)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

RIP l'automobile. 2019 aura été une date fatidique pour tous les petrolhead

Par

Faudra bien s y faire les gars

Par

Vu le prix des batteries, l'ajout d'un moteur est négligeable sur le prix mais l'assurance ?

Par

Au lieu de viser une course à la puissance ce serait mieux de revoir l'architecture de leur électrique en commençant par le refroidissements des batteries...

Par

une question: à quoi ça sert sur nos routes un tel engin ??

Par

En réponse à HKSF

RIP l'automobile. 2019 aura été une date fatidique pour tous les petrolhead

Plus ça va plus leurs soucis primaire précipiteront leur calvitie les rendant vraiment « pétrole âne » addicts.

À immortaliser sur une pellicule :brosse:

Par

300 CV répartis sur 4 roues motrices, avec le couple de l'électrique... en effet que ça doit décoiffer !!

Par contre, il va falloir trouver le bon rapport poids puissance pour ne pas avoir à embarquer 100 kWh de batteries.

Encore une fois, les japonnais pourraient bien nous impressionner et nous devancer.

Par

En réponse à HKSF

RIP l'automobile. 2019 aura été une date fatidique pour tous les petrolhead

Non, 2019 aura vu apparaitre une lueur d'espoir pour le moteur thermique : le Skyactiv X.

Par

En réponse à mynameisfedo

Commentaire supprimé.

Jusqu'à ce que les constructeurs réagissent et brident les caisses.

Par

En réponse à mynameisfedo

Commentaire supprimé.

C'est le cas:

https://www.caradisiac.com/selon-l-assureur-axa-le-vehicule-electrique-premium-provoque-plus-d-accidents-que-son-homologue-thermique-178250.htm

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire