Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Nouvelle Dacia Sandero : des prix déjà en hausse

Dans Nouveautés / Tarifs

Les prix des Sandero et Sandero Stepway augmentent déjà de quelques centaines d'euros. Nouveau tarif de base à partir de mars : 8 890 €.

Nouvelle Dacia Sandero : des prix déjà en hausse

C'est une mauvaise habitude des constructeurs : revoir régulièrement à la hausse les prix. Renault avait par exemple augmenté tous ses tarifs début janvier, avec jusqu'à 2 000 € de plus sur l'Espace. Ce sera bientôt au tour de Dacia de faire de même.

En mars, tous les modèles du roumain verront leur prix augmenter. Pour le Duster, ce sera + 200 € (le modèle Access sera épargné). Le monospace Lodgy, pourtant en fin de vie, prendra 300 €. Et les nouvelles Sandero seront aussi concernées.

La variante classique va être 200 € plus chère, tandis que la déclinaison baroudeuse Stepway, la plus appréciée des clients, sera en hausse de 300 €. Des hausses certes mesurées, mais qui interviennent alors que le modèle est en vente depuis trois mois seulement !

Le ticket d'entrée pour la Sandero passera de 8 690 à 8 890 €, soit 600 € de plus que la version de base de la précédente génération en fin de vie. Un écart qui reste justifié par une base technique plus moderne et un équipement de départ plus riche. Et cela ne nuit pas au positionnement prix/prestations imbattable de la Sandero. La cousine Clio s'affiche à partir de 15 300 €.

Pour la Stepway, le prix de base passera de 12 590 à 12 890 €. Pas de quoi faire fuir la clientèle, qui se presse dans les concessions pour passer commande, entraînant déjà un allongement des délais de livraison. Via Worldscoop.

En savoir plus sur : Dacia Sandero

SPONSORISE

Actualité Dacia

Toute l'actualité

Commentaires (108)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Logique ! Montée en gamme et très fiable ! J'en voit déjà partout des nouvelles sandero ! :bien:

Par

En dehors du monde automobile, il faudra bien s'attendre à une inflation généralisée dans les années à venir.

La BCE a distribué des centaines de milliards d'Euros, qui ont été injectés dans l'économie, en France comme dans les autres pays de l'UE. Cette création monétaire ne peut s'accompagner que d'une inflation proportionnelle, l'argent étant massivement disponible.

Le remplacement des dettes par de la création monétaire est une invention pratique, mais très néfaste sur le long terme.

Et pour finir, un seul domaine sera épargné par l'inflation : les salaires.

Par

En réponse à -Nicolas-

En dehors du monde automobile, il faudra bien s'attendre à une inflation généralisée dans les années à venir.

La BCE a distribué des centaines de milliards d'Euros, qui ont été injectés dans l'économie, en France comme dans les autres pays de l'UE. Cette création monétaire ne peut s'accompagner que d'une inflation proportionnelle, l'argent étant massivement disponible.

Le remplacement des dettes par de la création monétaire est une invention pratique, mais très néfaste sur le long terme.

Et pour finir, un seul domaine sera épargné par l'inflation : les salaires.

Je ne pense pas que cela soit en rapport avec les prêts de la BCE mais plutôt avec le cout de fabrication en hausse pour les modèles Dacia

Par

Bonne nouvelle qu'ils fassent plus de marge par voiture :bien: les actionnaires vont avoir plus de dividendes :chut:

Par

En réponse à parlons-en

Je ne pense pas que cela soit en rapport avec les prêts de la BCE mais plutôt avec le cout de fabrication en hausse pour les modèles Dacia

Une hausse des coûts de fabrication entre décembre 2020 et mars 2021 ?

Par

En réponse à -Nicolas-

En dehors du monde automobile, il faudra bien s'attendre à une inflation généralisée dans les années à venir.

La BCE a distribué des centaines de milliards d'Euros, qui ont été injectés dans l'économie, en France comme dans les autres pays de l'UE. Cette création monétaire ne peut s'accompagner que d'une inflation proportionnelle, l'argent étant massivement disponible.

Le remplacement des dettes par de la création monétaire est une invention pratique, mais très néfaste sur le long terme.

Et pour finir, un seul domaine sera épargné par l'inflation : les salaires.

Oui et non ...

Une partie du cash distribué par les banques centrales s'est retrouvé piégé sur les marchés financiers (d'où des indices qui explosent, jour après jour, des plus hauts historiques en pleine pandémie mondiale ... et des mouvements stupides qu'on a ces derniers mois (GME & BTC pour les plus récents)).

Une autre partie du cash a remplacé un flux monétaire qui a disparu, il ne vient pas s'ajouter au flux habituel. "On" a emprunté pour remplacer les salaires par du chomage partiel, c'est pas un "bonus" supplémentaire.

Bref, même si j'ai aucun doute que l'inflation (la "vraie" pas cette merde calculée par l'INSEE) arrivera et euthanasiera les épargnants et les salariés en général (les augmentations ne suivront pas ... contrairement aux années 70-80), l'injection monétaire qui a été faite ne devrait pas se reporter à 100% sur l'inflation (et heureusement, on va déjà en chier suffisamment dans un futur proche).

Par

En réponse à Aznog

Oui et non ...

Une partie du cash distribué par les banques centrales s'est retrouvé piégé sur les marchés financiers (d'où des indices qui explosent, jour après jour, des plus hauts historiques en pleine pandémie mondiale ... et des mouvements stupides qu'on a ces derniers mois (GME & BTC pour les plus récents)).

Une autre partie du cash a remplacé un flux monétaire qui a disparu, il ne vient pas s'ajouter au flux habituel. "On" a emprunté pour remplacer les salaires par du chomage partiel, c'est pas un "bonus" supplémentaire.

Bref, même si j'ai aucun doute que l'inflation (la "vraie" pas cette merde calculée par l'INSEE) arrivera et euthanasiera les épargnants et les salariés en général (les augmentations ne suivront pas ... contrairement aux années 70-80), l'injection monétaire qui a été faite ne devrait pas se reporter à 100% sur l'inflation (et heureusement, on va déjà en chier suffisamment dans un futur proche).

A 100%, non, mais il est inéluctable que le décrochage salaire / coût de la vie va être de plus en plus dur.

A l'image de l'immobilier, le nouveau placement des épargnants, qui a augmenté nettement plus vite que les salaires ces 25 dernières années.

Quant aux bourses à des niveaux très élevés en pleine pandémie, c'est en effet une autre facette des énormes amas d'argent qui circulent dans les flux financiers.

Par

En réponse à laurel59

Logique ! Montée en gamme et très fiable ! J'en voit déjà partout des nouvelles sandero ! :bien:

Fiable ? Ah bon ? Les vieilles Dacia disparaissent bizarrement très vite du paysage automobile malgré les volumes élevés mis sur le marché... :chut:

Par

En réponse à Nyarlathotep

Commentaire supprimé.

N'importe quelle marque peut présenter quelques modèles kilométrés, en cherchant bien tu peux trouver des Laguna II, c'est dire... :biggrin:

Une fiabilité globale et généralisée, c'est plus compliqué, mais bon, il semblerait que les légendes rabâchées à la TV et relayées par les journalistes complices aient la vie dure. :chut:

Par

En réponse à PLexus sol-air

Fiable ? Ah bon ? Les vieilles Dacia disparaissent bizarrement très vite du paysage automobile malgré les volumes élevés mis sur le marché... :chut:

Des sources, des chiffres pour étayer cette affirmation ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire