Publi info

Officiel - Infiniti va quitter l'Europe de l'Ouest : les raisons du départ

Dans Economie / Politique / Autre actu économie / politique

, mis à jour

Officiel - Infiniti va quitter l'Europe de l'Ouest : les raisons du départ

Infiniti a annoncé qu'il va se retirer des marchés d'Europe de l'Ouest en 2020. La marque premium de Nissan va se focaliser sur l'Amérique du Nord, la Chine et la Russie.

Il y a eu des rumeurs au cours de l'hiver, la marque vient de le confirmer via un communiqué de presse. Dans le cadre d'une restructuration de ses opérations, Infiniti a décidé de quitter l'Europe occidentale en 2020.

Le constructeur, filiale haut de gamme de Nissan, a décidé de se recentrer sur ses marchés les plus porteurs, les États-Unis et la Chine. Il gardera une présence en Europe de l'Est, et plus particulièrement en Russie.

Un représentant de la marque nous a expliqué qu'il n'y avait "pas de vision viable, pérenne et rentable" pour la marque en Europe de l'Ouest. Le marché européen est en pleine mutation, avec notamment une chute du diesel en un temps record. Il y a aussi une forme d'incertitude avec les normes antipollution et la fiscalité écologique dans les pays européens.

Infiniti nous a donné comme exemple la difficulté de lancer la nouvelle génération du QX50, proposée pour l'instant avec un bloc essence puissant. En France, le modèle aurait été condamné par le malus. Le retrait d'Europe fait aussi suite au flop du duo Q30/QX30, deux modèles "qui n'ont pas atteint les volumes espérés". Infiniti misait pourtant beaucoup sur eux pour percer chez nous.

Infiniti avait une lueur d'espoir avec l'électrification de sa gamme. Son objectif est d'avoir une gamme électrifiée dès 2021. Mais la Chine aurait été servie en premier. Le représentant du constructeur nous a expliqué que l'Europe n'aurait été concernée qu'en 2022 voire 2023. Pour la marque, c'est trop loin. La situation actuelle n'est pas glorieuse, les années 2020 et 2021 auraient été trop difficiles.

L'idée d'un retour sur le marché de l'Europe de l'Ouest n'est toutefois pas à exclure au cours de la prochaine décennie, si la marque sent qu'il y a un coup à jouer avec sa gamme branchée.

Et pour les clients ?

Infiniti l'a assuré : il va bien sûr tenir les impératifs légaux. Les clients seront informés dans les prochains mois, et seront notamment guidés vers un concessionnaire Nissan qui prendra le relais pour l'entretien, et les réparations sous garantie. Le réseau du japonais est l'avantage ici, d'autant qu'il est plus développé que celui d'Infiniti. 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (58)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Look atypique, motorisations rino, recarossage de merco.

Bref ça marche pas.

Dommage ils vendent bien aux USA:bah:

Par

C’est dommage, les modèles étaient beaux. Le dernier q60 est par exemple super bien équilibré. Mais il n’y a pas dû en avoir beaucoup sur nos routes. Le QX50 aurait pu tout changer si la dernière génération avait daigné augmenter son volume de coffre. J’espère que les concessionnaires infiniti seront transformés en Nissan ou Renault.

Par

La prise en charge par Nissan des véhicules Infiniti n'était pas naturelle à la base pour l'entretien, alors s'il faut maintenant qu'il gèrent le SAV, c'est pas gagné.

Dommage pour la Q50s néanmoins.

Par

J'arrive pas trop à comprendre la stratégie du groupe avec Infinity.

Ils espéraient quoi avec quelque dizaines de concessions dans toutes l'Europe ?

C'est juste impossible de faire des ventes quand on est si peut représenté ,

en particulier dans un segment ou l'image en fait au moins autant que les qualités réelles.

Par

En réponse à jeremvv

Look atypique, motorisations rino, recarossage de merco.

Bref ça marche pas.

Dommage ils vendent bien aux USA:bah:

Pas de motorisation renault à ma connaissance aux USA.

Par

Ils reviendront avec du pur electrique, au plus tot en 2022, au plus tard en 2025.

Il faut recreer de la valeur et de la rentabilite, vs les premiums allemands, vs Volvo, vs Lexus, vs Jaguar, vs Tesla.

Ils doivent retourner travailler en coulisse, se demander ce qu'ils peuvent apporter de nouveau, piocher ds les mouvelles plateformes electriques de l'Alliance, et revenir seulement qd ils seront prets.

Plus facile a dire qu'a faire.

Par

bien pour les clients !

Par

En réponse à jeremvv

Look atypique, motorisations rino, recarossage de merco.

Bref ça marche pas.

Dommage ils vendent bien aux USA:bah:

Une fois de plus , vous prouvez que vous ne connaissez rien à ce dont vous parlez. En effet, il n y a qu une.motorisation Renault : le 1,5 DCI en 110cv. Le 170 cv est.mercedes 100% tout comme l essence 156cv.

Par

14 concessions en France dont 4 à Paris.

Le reste n'étant que des "Service Centers" d'entretien / réparation.

Pas une seule concession dans tout l'ouest de la France ... et ils espéraient vraiment des volumes de vente dans notre pays.

:coucou: Infinity, ton départ de se remarquera même pas.

Par

Infiniti a le même problème qu'Alfa : 0 valeur ajoutée sur le marché. Pourquoi irions-nous chez eux plutôt que chez les autres ? Et bien on en sait rien et c'est ça le problème. Ils n'ont pas leur petit truc à eux.

BMW a son dynamisme légendaire, Lexus a son design très exotique et son large choix en hybride, Mercedes a sa solide réputation niveau confort et tech, Tesla a l'électrique, etc... Mais Infiniti, tout comme Alfa, ils ont quoi qu'on ne trouve pas déjà chez les autres ? Voilà, diagnostic terminé :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire