Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Opel compte se lancer dans l'hydrogène

Dans Futurs modèles / Technologie

Opel devrait tester ses premiers prototypes de véhicules à pile à combustible dès 2021, ce qui ferait de la marque allemande un fer de lance du groupe PSA dans le domaine de l'hydrogène.

Opel compte se lancer dans l'hydrogène

Opel prépare son avenir "vert" avec une offre de véhicules électrifiés large. Dès 2021, le constructeur à l'éclair proposera pas moins de neuf modèles hybrides rechargeables ou électriques, en comptant les utilitaires. Et le patron, Michael Lohscheller, a confié que sa marque était tout à fait "capable de livrer" rapidement, contrairement aux concurrents qui ont parfois des délais très longs de livraison sur les modèles électrifiés.

La transformation d'Opel ne passera pas que par la batterie au lithium puisque Lohscheller a confirmé à nos confrères du Frankfurter Allgmeine Zeitung que les premiers essais routiers d'une nouvelle génération de véhicules à hydrogène débuteraient en 2021, au départ sur la base d'un modèle familial "de type Zafira".

L'hydrogène n'est pas quelque chose de nouveau pour Opel qui avait déjà partagé son travail avec l'ex maison mère General Motors sur l'Hydrogen4. Cette fois, Opel profite de la décision du groupe PSA de plancher sur une petite famille de véhicules à pile à combustible. Si les premiers "jets" se feront sur des utilitaires (Citroën Jumpy, Peugeot Expert, Opel Vivaro), l'arrivée d'un véhicule particulier à vocation familiale est plus inédite.

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Forum Opel

Commentaires (57)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

ah merde: où sont ceux qui affirment ici que l'hydrogène n'a strictement aucun avenir pour les particuliers... ? :cyp:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

je maintiens ce que je pense: l'avenir (dans les 10-15 ans à venir), c'est la voiture hybride petite batterie (autonomie 100-200km) + prolongateur d'autonomie à base de pca + réservoir d'hydrogène.

à voir ce que ça donnera.:bien:

Par

En réponse à mynameisfedo

je maintiens ce que je pense: l'avenir (dans les 10-15 ans à venir), c'est la voiture hybride petite batterie (autonomie 100-200km) + prolongateur d'autonomie à base de pca + réservoir d'hydrogène.

à voir ce que ça donnera.:bien:

à base de "pac" (pile à combustible)

Par

Véhicule familiale type "Zafira", oui mais l'ancien qui était top pour une famille, ou le nouveau qui est un minibus...?

Je suis moyennement convaincu sur des véhicules particulier. C'est finalement plus encombrant qu'une batterie donc encore plus handicapant en espace intérieur. Sur les gros véhicule (bus, poids-lourd, locomotive) la oui on y gagne beaucoup, et on peut mettre un réservoir plus important sans trop y perdre pour combler l'absence quasi totale de station hydrogène :ange:

Par

Bon’ chance :buzz:

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

l'hydrogène ou l'électrique c'est un peu pareil, il n'y a pas de puits d'électricité ou d'hydrogène. Dans un cas comme dans l'autre c'est un vecteur d'énergie, donc avec des pertes. Il faut produire l'énergie de par ailleurs. L'avantage de l'hydrogène c'est la densité énergétique et le temps de recharge. L'avantage de l'électricité, c'est un réseau existant et peu de risques techniques.

Pour autant les véhicules hydrogène seront hybrides (avec récupération d'énergie), donc un peu avec des systèmes existants.

Pour les citadines et véhicules journaliers, ce sera surement élec à batterie. pour les gros engins avions/camion, routières, on sera surement sur une grosse part d'hydrogène à la fin.

Je ne suis pas sûr qu'il faille opposer les solutions de propulsion, c'est l'usage, la propreté écolo, la politique et le prix qui vont dicter les choix aujourd'hui mix hybride et batteries demain batterie et hydrogène probable.

Par

La solution unique n'est jamais la bonne solution dans aucun domaine et l'automobile n'y échappe pas.

Les batteries, l'hydrogène se complètement parfaitement et utilement mais sans oublier le thermique qui peut être utile notamment dans les pays aux infrastructures électriques peu ou pas développées, et la liste est hélas trop longue..... Idem pour l'eau potable, encore plus cruciale et bien trop souvent absente!!!!

Par

Avec un investissement de 9 milliards d'euros par l'Allemagne et la France avec 7 milliards dans les projets d'hydrogène pour devenir des acteurs majeurs dans ce domaine, OPEL qui est franco-allemand désormais, veut sa part du gâteau !!! Miam Miam

Par

En réponse à gignac31

Commentaire supprimé.

L'eau n'est pas de l'hydrogène. L'hydrogène dans les transports est un non sens écologique. Pour produire de l'hydrogène, on combine de l'eau (H2O) et du méthane (CH4). On chauffe pour casser les molécules en utilisant 2 à 3 fois plus d'énergie que celle produite par l'hydrogène. Pire, si on obtient de l'hydrogène par ce procédé, le résidu est.... du CO2.

Penser que les véhicules propres rouleront à l'hydrogène est une vue de l'esprit, car ces véhicules n'auront rien de propre.

Par

L'avenir est clair. A moyen terme l'Hydrogene sera pour les véhicules lourds et la batterie pour les particuliers.

De plus l'hydrogen ne sera pas prêt avant 10 ans minimum, jusqu'à là on aura le temps de voir des voitures à batteries avec bien plus d'autonomie avec toujours l'avantage de charger chez soi quand c'est possible. Je ne parle même pas du prix de l'électricité qui n'est rien par rapport à ce que va coûter l'hydrogène.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire