Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Opel dévoile la nouvelle Astra : tout ce qu'il faut savoir

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Plate-forme, moteurs, design : tout change pour cette nouvelle Astra, la première de l'ère PSA.

Opel dévoile la nouvelle Astra : tout ce qu'il faut savoir

La refonte de la gamme Opel se poursuit avec un très gros morceau : le renouvellement de l'Astra. Et pour cette sixième génération, la compacte change tout, afin de ne plus être liée avec l'ancien propriétaire General Motors !

La nouvelle Astra a été conçue selon un principe cher à Carlos Tavares, celui de la voiture sœur. Les ingénieurs et designers d'Opel ne sont ainsi pas vraiment partis d'une feuille blanche. Ils ont repris la base et la structure de la nouvelle 308.

À l’extérieur

La nouvelle Astra propose une silhouette bicolore, avec toit et montants de pare-brise peints en noir.
La nouvelle Astra propose une silhouette bicolore, avec toit et montants de pare-brise peints en noir.

La nouvelle Astra est dérivée de la nouvelle 308, mais cela ne se voit pas. Ou presque. Les yeux les plus aiguisés remarqueront que les découpes des ouvrants sont semblables. Mais les stylistes allemands ont très bien travaillé pour cacher la base commune et donner une personnalité distincte à l'Astra.

L'Astra sixième du nom est plus sobre que sa cousine, une manière de séduire une clientèle différente, qui aime le classisime germanique. Mais comme la Lionne, l'Opel se fait plus anguleuse que celle qu'elle remplace. Elle se fait aussi plus athlétique, avec par exemple des ailes bien marquées.

L'Astra adopte bien sûr le nouveau design d'Opel, inauguré l'année dernière par le Mokka. Il y a ainsi à l'avant la calandre Vizor, qui fait bloc avec les optiques. À noter qu'ici la grille est discrètement percée pour assurer le refroidissement du moteur. De profil, l'élément fort est le montant C très incliné, il apporte du dynamisme. L'effet est renforcé par un toit qui plonge vers l'arrière. On trouve au niveau de la poupe des feux affinés.

La longueur du véhicule ne change pas, soit 4,37 mètres. L'Astra était déjà un grand gabarit dans la catégorie.

À l’intérieur

Grâce à PSA, Opel a fait d'énormes progrès en matière de présentation intérieure.
Grâce à PSA, Opel a fait d'énormes progrès en matière de présentation intérieure.

L'Astra fait sa révolution à l'intérieur. La présentation fait un énorme bond en avant. Voilà longtemps qu'une Opel ne nous avait pas autant impressionnés avec sa planche de bord ! Et preuve que le travail a été bien fait aussi dans l'habitacle, on a enfin un nouveau volant, moderne et accordé au reste !

La compacte adopte le Pure Panel, un ensemble de deux écrans de 10 pouces, un pour l'instrumentation (en position classique derrière le volant) et un pour l'info-divertissement, sans casquette au-dessus. L'élément intègre discrètement l'aérateur gauche. Sous l'écran central, il reste une rangée de boutons pour faire des raccourcis. L'ambiance est ainsi épurée. D'ailleurs, sur le tunnel central, il n'y a qu'un petit sélecteur pour la boîte automatique. Les designers ont multiplié les éléments de déco, il faudra donc veiller à la qualité des assemblages.

L'empattement ne gagne que 13 mm, à 2,675 mètres. L'habitabilité ne devrait pas beaucoup changer. Côté coffre, Opel annonce un volume de 422 litres.

L'équipement

Les phares "Intelli-Lux LED Pixel Light" sont composés de 84 diodes indépendantes.
Les phares "Intelli-Lux LED Pixel Light" sont composés de 84 diodes indépendantes.

Le changement de génération est bien sûr l'occasion de mettre à jour la dotation, avec notamment la conduite semi-autonome Intelli-Drive, qui combine l'action du régulateur de vitesse adaptatif (avec fonction Stop & Go sur les boîtes automatiques) et du maintien dans la voie. Il y a aussi une surveillance des angles morts longue portée, la reconnaissance des panneaux, une alerte de trafic arrière, un affichage tête-haute, une vision 360°…

Comme l'ancienne, la nouvelle Astra proposera des optiques LED de type Matrix, mais dans une version nettement améliorée. Chaque phare comptera 84 LED indépendantes, qui permettent d'adapter finement le faisceau lumineux aux conditions de circulation.

Sous le capot

La sixième génération de l'Astra sera la première électrifiée. La nouvelle venue sera en effet disponible en hybride rechargeable. Et comme sa cousine du Lion, elle fera coup double avec deux puissances, 180 et 225 ch. La batterie devrait être la même, soit 12,4 kWh, pour une autonomie électrique WLTP en cycle mixte de près de 60 km. L'Astra proposera toujours des moteurs thermiques classiques, en essence et diesel, mais avec des puissances modestes de 110 à 130 ch.

Opel a déjà confirmé le lancement d'un break.
Opel a déjà confirmé le lancement d'un break.

Si techniquement, l'Astra est quasi identique à la 308, comme l'a promis Carlos Tavares, tout ce qui se voit est différent. L'Opel a ainsi un look et une présentation bien à elle. Elle va ainsi jouer la partition du "classique germanique"… et donc être l'alternative sage à la Peugeot. Cette stratégie permet d'avoir une Astra bien plus convaincante sur le papier et enfin prête à rejouer les premiers rôles dans la catégorie. La nouvelle Astra sera disponible à la commande cet automne. Les livraisons commenceront début 2022.

Portfolio (8 photos)

En savoir plus sur : Opel Astra 6

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Commentaires (228)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Pas mal :bien:

Par

Belle voiture ❤️

Par

Sympa l'article à 0h05! Si l'arrière est un peu changé, l'ensemble est bien plus élégant que 308, où Peugeot s'est planté je trouve - on verra sur les chiffres de ventes.

Manque une version 1.6 180cv GPL, pour les gros rouleurs pressés.

Par

Franchement c'est bof!

Comme s'il fallait mettre en lumière la 308, et que l'Astra ne lui fasse pas trop d'ombre!!!

Quant au "Grâce à PSA, Opel a fait d'énormes progrès en matière de présentation intérieure ", ça s'était déjà vu sur les Crossland et Grandland X, qui restaient strictement dans la philosophie Opel!

L'offre moteur est elle aussi ridicule!

En Allemagne, gros marché pour gros moteurs, l'Astra va se faire enterrer plus profond encore par la Golf ! Une GTD de 200cv, c'est autre chose qu'un HDI 130!

Et on ne parle pas encore de la GTI. Ou de la R...

Bref, c'est mal parti

Par

Grâce à PSA, Opel se retrouve avec des motorisations anémiques et peu fiables; dommage pour la marque au Blitz.

Par

Les optiques arrières font très golf. C'est pas plus mal, l'arrière étant la seule partie que je trouve jolie sur le golf.

Cette Astra est comme je le pensais, esthétiquement très réussi. A voir en vrai, mais sur le papier ça rend vraiment bien, j'aime beaucoup. Le montant C rappel celui de la Corsa, ça qui paraît logique.

Vraiment jolie.

Par

En réponse à one78

Grâce à PSA, Opel se retrouve avec des motorisations anémiques et peu fiables; dommage pour la marque au Blitz.

Sous l'ère GM, la fiabilité c'était pas le mot d'ordre principal.

Par

La voiture fait un peu "grande Corsa" perso j'aurais aimé plus de différence dans le style général par rapport à l'Astra même si extérieurement c'est une réussite.

L'intérieur est dans l'air du temps avec les écrans... Pour l'originalité pour l'intérieur on repassera :bah:

Un peu plus de photos ici :

https://www.motor1.com/news/519625/2022-opel-astra-specs-photos/

Par

Bien plus élégante que la 308 que je trouve trop chargé, une 308 à son juste prix

Par

Horrible depuis que Opel et passé sous les mains de ces misérables Peugeot .

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire