Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Opel Speedster (2001-2005) : fausse allemande et vraie sportive, dès 17 000 €

Dans Rétro / News rétro

Fausse Opel mais vraie Lotus, la Speedster offre toutes les qualités d’une Elise, tout en coûtant moins cher. Une excellente affaire, d’autant que l’ultralégère anglo-allemande, fort rare, offre une puissance intéressante.

En 2001, la Speedster a pour mission de rehausser l’image d’Opel, ce en quoi elle ne réussira pas vraiment, faute de notoriété.
En 2001, la Speedster a pour mission de rehausser l’image d’Opel, ce en quoi elle ne réussira pas vraiment, faute de notoriété.

Les collectionnables, c’est quoi ?

Ce sont des autos revêtant un intérêt particulier, donc méritant d’être préservées. Pas forcément anciennes, elles existent pourtant en quantité définie, soit parce que le constructeur en a décidé ainsi, soit parce que leur production est arrêtée. Ensuite, elles profitent de particularités qui les rendent spécialement désirables : une motorisation, un châssis, un design, ou un concept. Enfin, elles sont susceptibles de voir leur cote augmenter. Un argument supplémentaire pour les collectionner avant tout le monde !

Pourquoi l’Opel Speedster est-elle collectionnable ?

À l’instar de la Lotus Elise, l’Opel Speedster, qui en dérive, incarne la voiture de sport essentielle. Légère, rigide, performante, extrêmement efficace et relativement abordable. Des autos comme ça, électrification oblige, il n’y en aura bientôt plus. De surcroît, l’Opel profite d’une carrosserie spécifique et réussie, en plus de se montrer moins courante que l’anglaise.

Formidablement réussie, la Lotus Elise, apparue en 1995, doit pourtant évoluer profondément à l’orée des années 2000. Pourquoi ? Pour satisfaire aux nouvelles normes d’homologation européennes, notamment en matière de crash-test. Il lui faut donc subir des modifications de structure, fort chères.

Lotus n’a pas forcément les moyens de les mener à bien et se rapproche pour cela de General Motors. Un accord est passé : GM finance les évolutions de la coque de l’Elise, et en échange, obtient un dérivé de celle-ci à intégrer dans sa gamme : ce sera la Speedster. Un concept est dévoilé au salon de Genève 1999, dessiné chez Opel, dont la version définitive apparaît en 2000.

Présenté à Genève en mars 1999, le concept Opel Speedster annonce fidèlement le modèle définitif.
Présenté à Genève en mars 1999, le concept Opel Speedster annonce fidèlement le modèle définitif.

Celle-ci, également proposée sous le badge Vauxhall outre-Manche (c’est la VX220), profite donc de pratiquement la même coque en aluminium extrudé que la Lotus Elise S2 mais, au lieu d’un bloc Rover K, préfère un 2,2 l Ecotec de GM, développant 147 ch. Déjà vu dans l’Opel Astra, ce moteur suffit largement à la Speedster, qui ne pèse que 870 kg. Il faut dire que le châssis s’en tient à 71 kg…

Si la carrosserie est spécifique, l’intérieur l’est aussi, et comme sur la sportive anglaise, il s’avère très dépouillé.

En 2000, la Speedster de présérie arrive : les rétroviseurs et les projecteurs ne sont pas définitifs.
En 2000, la Speedster de présérie arrive : les rétroviseurs et les projecteurs ne sont pas définitifs.

La fabrication démarre au printemps 2001 à Hethel, chez Lotus, et l’auto est disponible chez des concessionnaires sélectionnés en France. À 32 500 € (42 800 € actuels selon l’Insee), elle est chère pour le blason qu’elle arbore et se vend difficilement. Pourtant, elle marche fort, atteignant les 100 km/h en 5,9 s, pour un maxi de 217 km/h.

La Lotus Elise S2, apparue en 2001, a pu être développée grâce à l’argent de GM qui, en retour, a pu en utiliser la coque et les suspensions.
La Lotus Elise S2, apparue en 2001, a pu être développée grâce à l’argent de GM qui, en retour, a pu en utiliser la coque et les suspensions.

En 2003, l’Opel prend une nouvelle dimension en adoptant un moteur turbo. La cylindrée chute à 2,0 l mais la puissance bondit à 200 ch, ce qui octroie au Speedster des performances exceptionnelles, même si le poids passe à 930 kg : plus de 240 km/h en pointe, et surtout un 0 à 100 km/h exécuté en 4,9 s. Le prix augmente, passant à 37 180 €, voire 38 500 € en version Pack un peu moins mal équipée. Les ventes ne bondissent pas pour autant, et l’Opel Speedster quitte la scène en 2005, un peu moins de 7 200 unités ayant été fabriquées sur les 10 000 prévues. Lui succède une Opel GT notoirement ratée…

L’Opel Speedster définitive, en 2001, animée par un 2,2 l Ecotec de 147 ch.
L’Opel Speedster définitive, en 2001, animée par un 2,2 l Ecotec de 147 ch.

Combien ça coûte ?

Moins cher qu’une Lotus Elise S2, débutant à 22 000 € ! Une Speedster 2,2 l débute à 17 000 €, avec environ 100 000 km au compteur, et pointe à 20 000 € en affichant environ 60 000 km. La version 2,0 l turbo est nettement plus onéreuse : à partir de 25 000 € avec 100 000 km. Les prix passent les 30 000 € pour des autos de moins de 20 000 km, le maxi étant vers les 33 000 €. Des valeurs stables qui font de l’Opel un moyen de se faire plaisir à un prix de revient kilométrique très faible.

Le style de la Speedster, ici une 2,2 l en 2001, est plus épuré que celui de la Lotus Elise. Le Cx ressort à 0,38, une bonne valeur sachant que l’appui a été largement favorisé.
Le style de la Speedster, ici une 2,2 l en 2001, est plus épuré que celui de la Lotus Elise. Le Cx ressort à 0,38, une bonne valeur sachant que l’appui a été largement favorisé.

Quelle version choisir ?

Pour un usage balade, autant se contenter de la 2,2 l, certes moins rapide que la Turbo, mais déjà extrêmement efficace et surtout bien plus abordable !

Lancée en 2003, l’Opel Speedster Turbo se distingue de la 2,2 l par sa calandre intégralement noire.
Lancée en 2003, l’Opel Speedster Turbo se distingue de la 2,2 l par sa calandre intégralement noire.

Les versions collector

Ce sont celles affichant un très faible kilométrage (moins de 20 000 km) et en parfait état d’origine, comme souvent. Produite à un peu moins de 2 000 unités, la Turbo est logiquement celle à collectionner en premier.

En eux-mêmes, les moteurs sont fiables, mais le 2,2 l Ecotec, ici en image, a nécessité un rappel à cause de sa chaîne de distribution.
En eux-mêmes, les moteurs sont fiables, mais le 2,2 l Ecotec, ici en image, a nécessité un rappel à cause de sa chaîne de distribution.

Que surveiller ?

Grâce à une conception simple et des mécaniques éprouvées, la Speedster ne souffre pas de tare particulière. C’est l’usage qui en a été fait et l’entretien prodigué qui importent le plus. Nombre d’autos ont roulé sur circuit, surtout les Turbo. Ce n’est pas un souci si le propriétaire a adapté l’entretien, en réduisant drastiquement les intervalles de vidange, et en réglant fréquemment les trains roulants. Dans ces conditions, les triangles de suspension et rotules de direction s’usent plus vite, donc vérifiez leur état.

Conduite sportive oblige, une proportion non négligeable d’exemplaires ont tapé. Examinez donc le museau de la voiture et la crash-box qu’il recèle, l’état des panneaux de carrosserie et le fond plat. Attention, le châssis, dont les éléments sont collés, ne se répare pas. Et il coûte fort cher !

De nombreux rappels ont eu lieu, concernant par exemple la chaîne de distribution du moteur 2,2 l. Vérifiez qu’ils ont été effectués. Quant au 2,0 l turbo, mieux vaut en changer la courroie de distribution tous les 4 ans maxi. À bord, la finition est simple et de qualité moyenne, alors que le bloc compteur Stack connaît des défaillances. Problème, il coûte un bras.

Au volant de l’Opel Speedster

L’Opel Speedster bénéficie d’un habitacle un peu plus soigné que celui de la Lotus Elise, même s’il demeure très spartiate.
L’Opel Speedster bénéficie d’un habitacle un peu plus soigné que celui de la Lotus Elise, même s’il demeure très spartiate.

Malgré ses vingt ans, la ligne de l’Opel a étonnamment peu vieilli. L’accès à bord est aussi peu aisé que celui d’une Elise, mais une fois installé, on profite d’une bonne position de conduite, même si le dossier du siège ne se règle pas. Dès la mise en route, le 2,0 l turbo est très présent dans l’habitacle, et quand on roule, on constate que l’insonorisation est à peu près inexistante. On entend tout ! Poids réduit oblige, l’Opel vous colle au siège quel que soit le régime moteur, même si celui-ci n’apprécie guère de passer les 6 000 tr/mn. Pas grave, on va déjà très vite et on profite de reprises ahurissantes ! Et comme il est souple, il n’impose pas de trop recourir au levier de vitesses, manquant un poil de rapidité.

L’Opel Speedster bénéficie d’un habitacle un peu plus soigné que celui de la Lotus Elise, même s’il demeure très spartiate.
L’Opel Speedster bénéficie d’un habitacle un peu plus soigné que celui de la Lotus Elise, même s’il demeure très spartiate.

Surtout, comme dans une Lotus, on est en contact direct avec la voiture… et la route. La direction, ultra-précise, renseigne très exactement sur l’état de la chaussée, quand on freine, on a l’impression d’appuyer directement avec le pied sur les plaquettes de frein, bref, on fait le plein de sensations, surtout les cheveux au vent. L’Opel bénéficie d’un grip et d’une vivacité hors normes : elle passe sans sourciller des virages à une vitesse qui enverrait 90 % des autres voitures dans le décor. C’est presque surnaturel ! Évidemment, il faut appliquer une conduite propre et respecter la voiture, qui demande de bonnes compétences de pilotage quand on atteint ses limites, il est vrai très lointaines. Quant au freinage, il est remarquablement efficace. Quelle formidable machine à sensations ! La consommation ? Elle varie de 8 l/100 km sur route à un peu plus de 10 l/100 km en conduite rapide.

 

L’alternative youngtimer

Opel GT

Une ligne spectaculaire pour l’Opel GT, apparue en 1968, mais des dessous de très grande série. Le succès sera néanmoins au rendez-vous.
Une ligne spectaculaire pour l’Opel GT, apparue en 1968, mais des dessous de très grande série. Le succès sera néanmoins au rendez-vous.

Il n’y a pas de coupé biplace Opel réellement youngtimer, puisque le seul existant en dehors de la Speedster n’est autre que la GT présentée en 1968. Dessinée comme une petite Corvette, celle-ci profite d’une ligne extraordinaire, qui cache malheureusement un châssis des plus conventionnels, puisqu’il dérive de celui de la Kadett. Donc, propulsion et essieu arrière rigide. Heureusement, on a reculé de 40 cm vers le centre de la voiture le moteur, au choix un pathétique 1,1 l de 60 ch ou un bien plus adapté 1,9 l de 100 ch.

Avec ce dernier, la GT pointe à 185 km/h, une très belle vitesse à l’époque, tout en tenant très correctement la route. À bord, la finition et la présentation sont de bonne facture, et comme l’auto n’est pas trop chère, elle rencontre un grand succès : plus de 100 000 exemplaires seront vendus jusqu’en 1973, alors qu’il n’y a même pas de couvercle de coffre ! Petit détail : la carrosserie de l’Opel était fabriquée en France chez Chausson, puis terminée chez Brisonneau et Lotz. À partir de 18 000 €.

Les quelques appendices aérodynamiques de la Speedster Turbo, comme le béquet arrière, dégradent le Cx à 0,41 mais améliorent l’appui.
Les quelques appendices aérodynamiques de la Speedster Turbo, comme le béquet arrière, dégradent le Cx à 0,41 mais améliorent l’appui.

Opel Speedster Turbo (2004), la fiche technique

  • Moteur : 4 cylindres en ligne, 1 998 cm3
  • Alimentation : injection, turbo
  • Suspension : double triangulation, ressorts hélicoïdaux, barre antiroulis (AV et AR)
  • Transmission : boîte 5 manuelle, propulsion
  • Puissance : 200 ch à 5 600 tr/min
  • Couple : 250 Nm à 1 950 tr/min
  • Poids : 930 kg
  • Vitesse maxi : 243 km/h (donnée constructeur)
  • 0 à 100 km/h : 4,9 s (données constructeur)

> Pour trouver des annonces d'Opel Speedster, rendez-vous sur le site de La Centrale.

Un hard-top est disponible pour la Speedster, qui dispose aussi d’une capote en toile.
Un hard-top est disponible pour la Speedster, qui dispose aussi d’une capote en toile.

SPONSORISE

Actualité Opel

Toute l'actualité

Commentaires (39)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Quand je pense qu'à une époque ça valait 15k euros pour un modèle 2.0 turbo d'occasion !

Les performances de cette voiture sont astronomiques, on est dans l'esprit Lotus ! (confort 0 ou presque, performance et plaisir de conduite maximales)

J'ai eu la chance de monter dans celle d'un préparateur auto qui avait modifier son Z20LET pour atteindre 400 cv et allégé la voiture pour passer sous les 900 kg. J'ai cru que j'allais pas survivre, chaque accélération s'était au delà de ce que peut faire une supercar de 600 cv, et je ne parle même pas du grip en courbe avec des semi-slics (+ de 2G en permanence et sans forcer)...

Bref, une voiture hallucinante qui ne coutait presque rien pour les performances en occasion... mais à cette époque on ne se doutait pas encore que l'automobile deviendrait totalement aseptisée en mode Dyson d'où la cote qui flambe aujourd'hui...

Par

Si j'ai bien compris, cette voiture a cessé d'être fabriquée en 2005 et coûterait encore environ 30 K€ d'occasion avec environ 20 000 km.

Soit un exemplaire qui aurait fait 1 250 km par an !! Ca ne va pas être facile à trouver !!!

Sur la Centrale, il y en a une : de 2005, turbo et 41 500 km et 30 000 € justement.

C'est quand même super cher sachant que cette voiture a 16 ans !

Pour vous donner un ordre d'idée : ma 370 Z est d'octobre 2018 et 20 000 km = 33 K€.

Ce n'est pas le même style de voiture mais ça reste quand même deux sportives donc comparable.

Evidemment, cette OPEL est beaucoup plus rare.

Par

En réponse à Gus76

Si j'ai bien compris, cette voiture a cessé d'être fabriquée en 2005 et coûterait encore environ 30 K€ d'occasion avec environ 20 000 km.

Soit un exemplaire qui aurait fait 1 250 km par an !! Ca ne va pas être facile à trouver !!!

Sur la Centrale, il y en a une : de 2005, turbo et 41 500 km et 30 000 € justement.

C'est quand même super cher sachant que cette voiture a 16 ans !

Pour vous donner un ordre d'idée : ma 370 Z est d'octobre 2018 et 20 000 km = 33 K€.

Ce n'est pas le même style de voiture mais ça reste quand même deux sportives donc comparable.

Evidemment, cette OPEL est beaucoup plus rare.

C'était 2 fois moins chère il y a quelques années d'occasion.

La côte a juste flambée avec le contexte actuel où les sportives radicales ont totalement disparu (or supercar ultra malussé) et effectivement le modèle est rare, donc forcément collector.

Regarde Lotus qui part sur des SUV électrique... faut pas s'étonner que ce genre de voiture surcote en occasion...

Par

J'ai toujours bien aimé cette voiture, même si j ai une préférence pour la lotus. Le dessin n'a pas vraiment vieilli pour une voiture de 20 ans. Ça va être de plus en plus rare d'en croisé. Et la cote ne va pas cesser d'augmenter, ce genre de proposition n'existant quasiment plus dans le marché actuel.

Par

En réponse à Axel015

C'était 2 fois moins chère il y a quelques années d'occasion.

La côte a juste flambée avec le contexte actuel où les sportives radicales ont totalement disparu (or supercar ultra malussé) et effectivement le modèle est rare, donc forcément collector.

Regarde Lotus qui part sur des SUV électrique... faut pas s'étonner que ce genre de voiture surcote en occasion...

Oui, c'est clair.

J'avais regardé une Elise (j'avais complétement oublié ce Speedster) car ce sont de super voitures plaisir.

Mais elles ne sont pas données non plus et très spartiates.

Je sais que tu as un projet d'achat de voiture de ce type et, comme échangé ensemble il y a quelques semaines, je pense qu'il ne faut pas trainer car les prix vont monter !

T'as trouvé quelque chose d'ailleurs ??

Par

En réponse à Gus76

Oui, c'est clair.

J'avais regardé une Elise (j'avais complétement oublié ce Speedster) car ce sont de super voitures plaisir.

Mais elles ne sont pas données non plus et très spartiates.

Je sais que tu as un projet d'achat de voiture de ce type et, comme échangé ensemble il y a quelques semaines, je pense qu'il ne faut pas trainer car les prix vont monter !

T'as trouvé quelque chose d'ailleurs ??

En septembre je change de voiture, je regarde toujours les 370z, 135i et Cayman S. :biggrin:

Je ne veux pas d'une voiture spartiate, je veux une sportive "confortable" car ça sera mon daily, pas une voiture du dimanche.

Par

Super voiture que j'avais regardé de près avant d'acheter ma 1ere Elise S1.

Le rapport coût/plaisir du Speedster est favorable à l'Elise S2. Si la Speedster est moins appréciée c'est surtout l'esthétique (moins sympa que l'Elise S2) et le caractère moteur (vraiment pas très sportif, le moteur a du couple mais s'essouffle vite, même par rapport au Rover K de l'Elise S2).

Pour entrer dans le monde du "light" la Speedster est un bon choix, car elle est moins pointue à conduire qu'une Elise S1, même si elle offre moins de sensations. C'est un compromis + tiré vers le confort.

Sur le moteur 2.2 il existe des kit compresseurs qui augmentent très bien la puissance (ce moteur existait aux US en version compressée).

Par

En réponse à Axel015

En septembre je change de voiture, je regarde toujours les 370z, 135i et Cayman S. :biggrin:

Je ne veux pas d'une voiture spartiate, je veux une sportive "confortable" car ça sera mon daily, pas une voiture du dimanche.

... Et puis en vieillissant, le fessier se ramollit ! :lol:

Faut du confort :bien:

Par

Avec son châssis mal équilibré alors que la gm solstice était mieux

Par

C'est triste de voir que dès qu'un constructeur essaie de proposer une belle alternative comme cette Opel il rencontre peu de succès ou des difficultés financières qui l'impose d'arrêter. Adieu les Fiat Coupé, Peugeot RCZ, Opel Speedster et probablement bientôt Alpine A110.

Je trouve cette voiture très réussie, une vrai machine de loisir pour se faire plaisir à tarif contenu. Et plein de petits détails sympa sur les contreportes, l'échappement vertical arrière

Snif...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire