Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Péages : l'État ne veut pas d'un gel des tarifs contre un allongement des concessions

Dans Economie / Politique / Budget

Péages : l'État ne veut pas d'un gel des tarifs contre un allongement des concessions

Les sociétés d'autoroutes auraient proposé à l'État de ne pas augmenter les prix des péages le 1er février 2019. Mais la contrepartie ne plaît pas au gouvernement, qui veut un vrai effort des entreprises concessionnaires.

Voilà une information qui peut surprendre, voire exciterait le premier Gilet Jaune venu. Devant faire un effort sous la pression de l'État, les sociétés d'autoroutes ont proposé un gel des tarifs pour 2019. Pour l'instant, il est prévu que les prix des péages augmentent en moyenne de 1,9 % environ. Mais selon Le Parisien, l'État a refusé !

En contrepartie, les entreprises réclament un allongement de la durée de leur concession. Les principales se termineront au milieu des années 2030. Cela semble encore loin, mais l'échéance approche pour les concessionnaires, qui en sont à la moitié de leur contrat. Les entreprises comptent bien faire durer le plaisir au maximum. La durée des concessions a d'ailleurs déjà été allongée à plusieurs reprises, notamment en 2015 lors d'un accord d'un plan de travaux de plus de 3 milliards d'euros.

Mais cette fois, cette option ne plaît pas au gouvernement. Un élu de la majorité déclare à nos confrères : "Nous ne voulons plus rallonger ad vitam aeternam les concessions. Nous souhaitons nous donner la possibilité d’en sortir". L'exécutif sait qu'un allongement serait mal perçu par les Français, qui le prendraient comme un énième cadeau à des sociétés qui réalisent déjà des bénéfices incroyables.

L'État ne veut par ailleurs pas répéter les erreurs du passé. Le gel des prix décidé par Ségolène Royal en 2015 doit être au final compensé par des hausses exceptionnelles entre 2019 et 2023, ce qui va coûter plus cher aux automobilistes ! Pas question de refaire cela.

Les négociations se poursuivent donc, le gouvernement souhaitant voir les sociétés concessionnaires faire un vrai geste, quitte à rogner sur leurs bénéfices. Le ministère des Transports veut notamment un coup de pouce pour ceux qui font des trajets réguliers dans le cadre du travail.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les autoroutes font pression sur l'Etat ! !

Par

Enfin ! Il était temps !

J'ai l'impression qu'enfin un gouvernement mesure la portée de décisions qu'il ne subira pas, parce qu'à très long terme, mais que les francais subiront forcément.

La facilité des précédents gouvernements m'a toujours dégoûté. Faisons un geste maintenant et ca sera aux suivants de gerer les problemes qu'on s'est dispensé.

Geler l'augmentation des tarifs d'autouroute et améliorer un tronçon de quelques kilomètres en contre partie d'une augmentation de durée de concession de plusieurs années, c'est scandaleux.

Les précédents gouvernements n'hésitaient pas tellement c'etait des mous du genoux. Ségolène Royal, une incapable majeur qui n'a jamais pris de bonnes décisions et qui faisaient toujours des compromis populistes dans son interet personnel en remettant les problemes sous le tapis, mais plus gros car encore moins résolus, pour ses successeurs.

C'est fou de voir que les concessions d'autoroutes ont encore un bail si long. Mais au moins ce gouvernement ne va pas l'allonger, au moins il ne se mettra pas carpette en faisant un compromis pour sa paix sociale au détriment des francais.

On a tous bien compris que les sociétés autoroutières veulent profiter du mouvement des gilets jaunes pour se voir attribuer une extension de la durée de leur concession. Ca fera super bien au bilan comptable et surtout à la bourse qui appréciera l'allongement du contrat de concession en France, un des pays les plus lucratifs en concession autoroutières.

Si les commerçants de Paris et des autres villes ont perdus du fric et beaucoup de fric, ce n'est pas pour que les sociétés d'autoroutes elles s'en sortent super bien grace à ce mouvement en perdant aujourd'hui pour gagner énormément plus tard.

Pour 500 millions de perdus en dégradations et perte de revenus de péages et un gel de la future hausse des tarifs de peage. elles cherchent à obtenir quelques années de concession supplémentaires avec chaque année plus d'un milliard d'euros de bénéfices nets, ce qui est totalement ultra favorable pour elles.

Je n'ai rien contre les sociétés d'autoroutes, les radars ce ne sont pas de leur fait, mais faut qu'elles arrêtent de vouloir s'éviter l'appel d'offre public pour le renouvellement des concessions d'autoroutes qui arrivera en 2032 en cherchant tous les prétextes possibles pour allonger leur durée actuelle et retarder l'appel d'offre.

Par

L'action Vinci, qui valait 15€ en 2003, juste avant les privatisations, est désormais autour de 75€, malgré la récente baisse.

+400% en 15 ans :cool:

C'est mieux que le Livret A, non ?

Par

Nul besoin d'être un gilet jaune pour déplorer (doux euphémisme…) cette situation. Les autoroutes françaises sont les plus chères d'Europe, de très loin. Une des seules solutions serait de démontrer (donc avec justice réellement indépendante du pouvoir) les nombreux cas de corruption, attribution des marchés truqués, conflits et/ou prise illégale d'intérêts ou encore abus de confiance. Mais quand on voit le GVT vendre les bijoux nationaux les + rentables (dernièrement la FDJ !) pour abroger ces concessions.

Il faudrait carrément créer une sorte de cour martiale et construire des prisons pour accueillir tous ces délinquants en cols blancs. Pour ce faire, je propose de remplacer dans un 1er temps le GVT, l'assemblée nationale, le sénat, la cour constitutionnelle et la cour des comptes par un collège d'avocats vertueux et incorruptibles afin de remettre les choses en ordre pour l'intérêt général.

Whealer futur Président en AX K-Way !!!

Par

En réponse à n1cool

Enfin ! Il était temps !

J'ai l'impression qu'enfin un gouvernement mesure la portée de décisions qu'il ne subira pas, parce qu'à très long terme, mais que les francais subiront forcément.

La facilité des précédents gouvernements m'a toujours dégoûté. Faisons un geste maintenant et ca sera aux suivants de gerer les problemes qu'on s'est dispensé.

Geler l'augmentation des tarifs d'autouroute et améliorer un tronçon de quelques kilomètres en contre partie d'une augmentation de durée de concession de plusieurs années, c'est scandaleux.

Les précédents gouvernements n'hésitaient pas tellement c'etait des mous du genoux. Ségolène Royal, une incapable majeur qui n'a jamais pris de bonnes décisions et qui faisaient toujours des compromis populistes dans son interet personnel en remettant les problemes sous le tapis, mais plus gros car encore moins résolus, pour ses successeurs.

C'est fou de voir que les concessions d'autoroutes ont encore un bail si long. Mais au moins ce gouvernement ne va pas l'allonger, au moins il ne se mettra pas carpette en faisant un compromis pour sa paix sociale au détriment des francais.

On a tous bien compris que les sociétés autoroutières veulent profiter du mouvement des gilets jaunes pour se voir attribuer une extension de la durée de leur concession. Ca fera super bien au bilan comptable et surtout à la bourse qui appréciera l'allongement du contrat de concession en France, un des pays les plus lucratifs en concession autoroutières.

Si les commerçants de Paris et des autres villes ont perdus du fric et beaucoup de fric, ce n'est pas pour que les sociétés d'autoroutes elles s'en sortent super bien grace à ce mouvement en perdant aujourd'hui pour gagner énormément plus tard.

Pour 500 millions de perdus en dégradations et perte de revenus de péages et un gel de la future hausse des tarifs de peage. elles cherchent à obtenir quelques années de concession supplémentaires avec chaque année plus d'un milliard d'euros de bénéfices nets, ce qui est totalement ultra favorable pour elles.

Je n'ai rien contre les sociétés d'autoroutes, les radars ce ne sont pas de leur fait, mais faut qu'elles arrêtent de vouloir s'éviter l'appel d'offre public pour le renouvellement des concessions d'autoroutes qui arrivera en 2032 en cherchant tous les prétextes possibles pour allonger leur durée actuelle et retarder l'appel d'offre.

Non, ce GVT essaie de tempérer pour éviter son propre renversement.

Par

En réponse à Whealer

Nul besoin d'être un gilet jaune pour déplorer (doux euphémisme…) cette situation. Les autoroutes françaises sont les plus chères d'Europe, de très loin. Une des seules solutions serait de démontrer (donc avec justice réellement indépendante du pouvoir) les nombreux cas de corruption, attribution des marchés truqués, conflits et/ou prise illégale d'intérêts ou encore abus de confiance. Mais quand on voit le GVT vendre les bijoux nationaux les + rentables (dernièrement la FDJ !) pour abroger ces concessions.

Il faudrait carrément créer une sorte de cour martiale et construire des prisons pour accueillir tous ces délinquants en cols blancs. Pour ce faire, je propose de remplacer dans un 1er temps le GVT, l'assemblée nationale, le sénat, la cour constitutionnelle et la cour des comptes par un collège d'avocats vertueux et incorruptibles afin de remettre les choses en ordre pour l'intérêt général.

Whealer futur Président en AX K-Way !!!

Les plus chère du monde !!!!!!

Par

En réponse à -Nicolas-

L'action Vinci, qui valait 15€ en 2003, juste avant les privatisations, est désormais autour de 75€, malgré la récente baisse.

+400% en 15 ans :cool:

C'est mieux que le Livret A, non ?

Et encore, tu es loin de la réalité : ces concessions autoroutières créent des dépenses dispendieuses volontairement afin de masquer leurs bénéfices réels.

Par

En réponse à franck8316

Les plus chère du monde !!!!!!

Sans être totalement certain, il me semble que les autoroutes japonaises sont plus chères, mais motivées par une topographie nationale bien plus complexe et une densité de population bien supérieure.

Par

Ce pays est dirigé par le privé, tout ou presque a été privatisé, edf gdf la poste sncf, bordel, tout sa pour faire plaisir aux copains coquins, gouvernement de mafieux faut que sa change !!

Par

A oui j'oubliais, VIVE LES GILETS JAUNES !! :coolfuck:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire