Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Peugeot Rifter : l'alternative - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Dans Salons / Salon de Paris

Cailliot Manuel , mis à jour

Aux côtés des nouvelles 508 et 508 SW, qui attirent la foule, Peugeot dispose aussi sur son stand d'un véhicule qui reste une nouveauté, même si nous l'avons déjà vu au salon de Genève, et essayé depuis. C'est le Rifter, remplaçant du Partner Tepee. Et une alternative aux 3008 et 5008 ?

Peugeot Rifter : l'alternative - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Le stand de Peugeot cette année au Mondial est mine de rien assez attractif. Mais si ce sont les concepts e-Legend ou la 508, berline et break SW qui font le show, le Rifter, qui reste une nouveauté, a aussi de sérieux arguments.

Peugeot Rifter : l'alternative - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

Peugeot Rifter : l'alternative - Vidéo en direct du Mondial de Paris 2018

 

 

Si le nom a changé, il s’agit toujours du troisième ludospace issu de la triplette PSA aux côtés du Citroën Berlingo et de l’Opel Combo Life. Cette fois-ci en revanche, le modèle du Lion tente de prendre une autre direction que ses petits camarades avec comme principal objectif : se départir de son image d’utilitaire.

Calandre verticale, optique avec griffe qui mord sur le bouclier, feux de jours à LED verticaux, le Rifter adopte les codes stylistiques Peugeot actuels !
Calandre verticale, optique avec griffe qui mord sur le bouclier, feux de jours à LED verticaux, le Rifter adopte les codes stylistiques Peugeot actuels !
À l'arrière par contre, on croirait retrouver un ancien Partner. Peu de changement, mais la signature lumineuse adopte les trois griffes tout de même.
À l'arrière par contre, on croirait retrouver un ancien Partner. Peu de changement, mais la signature lumineuse adopte les trois griffes tout de même.

 

Pour ce faire, les petits génies du marketing ont eu la brillante idée de le rebaptiser avec un nom plus « chic et aventurier » et de lui enfiler, en conséquence, la tenue du parfait petit baroudeur. Ainsi, le Rifter diffère esthétiquement de ses cousins par la présence de généreuses protections de carrosserie autour des roues et sur les bas de caisse, d’une calandre verticale et de nouvelles optiques avec la « balafre » lumineuse que l’on a pu découvrir sur la nouvelle 508. La partie arrière arbore quant à elle une signature lumineuse à 3 griffes, typique.

Comme ses cousins, le Rifter profite de l’accueillante plateforme EMP2 et est proposé avec deux longueurs : 4,40 mètres ou 4,75 mètres. Dans les deux cas, il peut accueillir 5 ou 7 passagers avec un confort vraiment honorable.

 

Ici, nous avons un modèle en version longue, soit 4,75 m. La vitre arrière est étirée, du coup la luminosité appréciable.
Ici, nous avons un modèle en version longue, soit 4,75 m. La vitre arrière est étirée, du coup la luminosité appréciable.
Le Rifter peut recevoir en option deux sièges supplémentaires. Sans eux, le volume est de 775 litres pur la version courte et 1 050 l pour la longue. Énorme !
Le Rifter peut recevoir en option deux sièges supplémentaires. Sans eux, le volume est de 775 litres pur la version courte et 1 050 l pour la longue. Énorme !

 

Pour satisfaire les familles, le français offre un volume de coffre XXL allant de 775 litres sous tablette pour la version courte, à près de 4 m3 tous sièges rabattus pour la version longue. Ce volume de déménageur est rendu possible grâce à une modularité toujours bien pensée. Ainsi, on retrouve en rang 2 trois sièges individuels - tous capables de recevoir un siège bébé –  qui se rabattent simplement dans le plancher grâce à l’astucieux système « Magic flat ». En rang 3, les deux sièges coulissants sont en plus extractibles. Pour le chargement d'objets longs, le dossier du siège passager peut se replier et la lunette arrière s’ouvrir.

 

Les rangements ont aussi fait l’objet d’optimisation avec par exemple l’apparition d’une vaste double boîte à gants rendue possible grâce à l’implantation de l’airbag passager dans le pavillon. Le toit « Zénith » très apprécié par la clientèle est reconduit et intègre également une quinzaine de litres des rangements.

 

 Le "i-Cockpit" dans un ludospace, une première chez Peugeot.

Cette montée en gamme, revendiquée par Peugeot, se concrétise à bord. Il reçoit le « i-Cockpit » composé d’une instrumentation surélevée (non-numérique, mais à aiguilles), d’un petit volant à méplats et d’une tablette multimédia centrale.

 

Le i-cockpit (petit volant à méplat, instrumentation haute et tablette multimédia tactile tournée vers le conducteur) dans un ludospace, c'est une première. Mais les plastiques sont durs partout. On reste sur un véhicule basique et moins cher.
Le i-cockpit (petit volant à méplat, instrumentation haute et tablette multimédia tactile tournée vers le conducteur) dans un ludospace, c'est une première. Mais les plastiques sont durs partout. On reste sur un véhicule basique et moins cher.

Les plastiques utilisés sur la partie haute ne sont pas moussés pour autant mais la présentation n’a plus rien d’utilitaire. Pour souligner le côté chic, le Rifter adopte la finition haut de gamme « GT Line », celles présentée aujourd'hui, qui enrichit la dotation de jantes alliage 17’’, d’attributs spécifiques comme le contour de calandre, les coques de rétroviseurs, les barres de toit ou encore des inserts dans les baguettes latérales.

 

Sous le capot, le nouveau Rifter reçoit au choix le moteur essence 1.2 PureTech (110 et 130 chevaux) ou le bloc diesel 1.5 BlueHDi (75, 100 et 130 ch). La boîte automatique EAT8 sera uniquement proposée sur les deux blocs de 130 ch.

Le Peugeot Rifter est d'ores et déjà commercialisé. Ses tarifs débutent à 23 150 €.

Peugeot Rifter : les prix

Essence

PureTech 110 ch BVM6 > Active : 23 150 €, Allure : 24 650 €, GT Line : 26 700 €.

Diesel

BlueHDi 100 ch BVM5 > Active : 24 300 €, Allure : 25 800 €, GT Line : 27 850 €.

BlueHDi 130 ch BVM6 > Active : 26 050 €, Allure : 27 550 €, GT Line : 29 600 €.

BlueHDi 130 ch EAT8 > Allure : 29 250 €, GT Line : 31 300 €.

 

 

 

 

 

J'aime

Les aspects pratiques de ce Rifter sont légion. Portes coulissantes, rangements de partout, double boîte à gant. Le rêve des familles qui voyagent chargées.
Les aspects pratiques de ce Rifter sont légion. Portes coulissantes, rangements de partout, double boîte à gant. Le rêve des familles qui voyagent chargées.

 

Je n'aime pas

Peugeot a fait l'effort d'intégrer un i-cockpit dans son Rifter. Il monte clairement en gamme. Mais les plastiques restent basiques et durs de partout. Un effort à ce niveau et le Rifter concurrençait le 5008. Ah, bah en fait, c'est peut-être pour ça qu'il est si basique....
Peugeot a fait l'effort d'intégrer un i-cockpit dans son Rifter. Il monte clairement en gamme. Mais les plastiques restent basiques et durs de partout. Un effort à ce niveau et le Rifter concurrençait le 5008. Ah, bah en fait, c'est peut-être pour ça qu'il est si basique....

 

 

L'instant Caradisiac : le mal-aimé

Sur le stand Peugeot, c'est bien simple. On circule mal devant les 508, 508 SW, 3008, les versions hybrides de ces modèles, et surtout devant la e-Legend Concept. Passé cette zone d'encombrement, la circulation est tout d'un coup plus fluide, et autour de ce Rifter, les confrères et curieux se font plus rares. Bien sûr, ce n'est plus la dernière des nouveautés du Lion, mais cela prouve aussi que les ludospaces ont un vrai déficit d'image et de séduction.

Photos (7)

SPONSORISE

Actualité Peugeot

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire