Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Pollution - Circulation différenciée à Paris le jeudi 22 juin

Pollution - Circulation différenciée à Paris le jeudi 22 juin

Les véhicules des classes Crit'Air 4 et 5 ne pourront pas circuler à Paris le 22 juin. Cela concerne notamment les voitures diesels mises en service avant 2006 !

Avec les températures caniculaires, Paris est confronté à un épisode de pollution. La concentration d'ozone dépasse le seuil d’information et de recommandation qui est de 180 μg/m³ (lundi : 194μg/ m3 et mardi : 229 μg/ m3).

Airparif prévoit de nouveau un dépassement de ce seuil pour aujourd’hui mercredi 21 juin (prévisions entre 220 et 250μg/m3) et demain jeudi 22 juin (prévisions entre 180 et 210 μg/m3). Anne Hidalgo, la maire de la capitale, demandait depuis plusieurs jours au Préfet de Police d'instauration de restrictions de circulation. Elle vient d'être entendue.

Depuis la mise en place d'une Zone à Circulation Restreinte à Paris, en janvier, les véhicules autorisés à circuler ne sont pas choisis avec leur plaque d'immatriculation mais avec leur catégorie dans le système Crit'Air. Le jeudi 22 juin, ce ne seront donc pas les modèles aux plaques impaires qui seront bannis mais ceux des classes Crit'Air numéro 4 et 5 (en plus évidemment des modèles non classés).

Qui est concerné ?

  • les voitures et utilitaires légers diesels mis en service avant le 1er janvier 2006.
  • les poids lourds, autocars et autobus diesel mis en service avant le 1er octobre 2009 (1er octobre 2001 pour les essences).
  • les deux-roues, tricycles et quadricycles mis en service avant le 1er juillet 2004.

Où sera appliquée la mesure ?

La zone où ces véhicules sont bannis est celle comprise dans le périmètre délimité par l'A86. Selon le communiqué de la Préfecture, l'interdiction concerne 28% des véhicules immatriculés en petite couronne et 12% des véhicules circulant dans la zone intra A86, ce qui "permet de réduire de 32% la part d’oxydes d’azote émise provenant du trafic dans la zone intra A86"

AAA Data se fait plus précis. Selon cet expert des données automobiles, près de 3 millions de voitures (2 848 932 enregistrées en base) ne pourront pas circuler. La Seine-Saint-Denis est le département de la région le plus concerné avec 47% des voitures (433 560 véhicules) impactées. Le département des Hauts-de-Seine est le moins touché avec 30% du parc (389 806 véhicules).

Quelles solutions alternatives ?

Pour inciter les habitants à laisser leur auto au garage, la Mairie proposera à nouveau la gratuité du Vélib et de la première heure d'utilisation d'Autolib pour les nouveaux abonnés. Les transports en commun ne seront en revanche pas gratuits mais un « forfait journalier anti-pollution » de 3,80€ permettant d’emprunter les transports dans toute l’Ile-de- France pendant toute la journée sera proposé à la vente.

Afin de renseigner la population sur la mise en place de la circulation différenciée, le centre d’information du public de la préfecture de Police mettra en place un N°AZUR : 0811 000 675. 

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire