Publi info
 

Pour le patron de la recherche de BMW, la ruée vers l'électrique est irrationnelle

Pour le patron de la recherche de BMW, la ruée vers l'électrique est irrationnelle

Bon gré, et parfois mal gré, les constructeurs électrifient progressivement tout leur catalogue pour passer à une nouvelle ère de l'automobile. Mais pour certains, cette ruée annoncée n'est pas réaliste. C'est le cas du patron de la recherche de BMW, qui estime que les prévisions faites par certains sont un peu folles.

Certaines marques automobiles ont de grands projets pour la voiture électrique, annonçant des mix fous, jusqu'à 50 % des ventes totales mondiales en électriques et en hybride rechargeable d'ici 7 ans. Mais certains sont plus réservés sur le sujet. Klaus Frolich, le patron de la recherche et du développement de BMW, qui est donc bien placé pour parler du sujet, a confié à nos confrères de GoAuto que les chiffres annoncés par certains étaient "irréalistes".

L'homme se dit "très optimiste" si les hybrides rechargeables et les électriques cumulées représentent 30 % des ventes de BMW d'ici 2030. Une prévision nettement plus pragmatique de l'électrique que bon nombre de constructeurs, et pour cause : Klaus Frolich précise que c'est bien trop optimiste de dire que "tous les marchés vont adopter les véhicules électrifiés en même temps".

Ce n'est d'ailleurs pas pour rien s'il met ces choses en perspective puisque le patron de la recherche est visiblement un défenseur du diesel. Selon lui, cette motorisation a de l'avenir chez BMW et "85 %" des véhicules du portfolio BMW en 2030 auront encore un moteur thermique, soit seul, soit avec une partie électrique.

 

Mots clés :

Commentaires (210)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

Par

En réponse à Rodger29

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

il dit la meme chose que tavares, et il n'a pas tort ! ils est sans doute mieux placé que vous pour en parler :bah:

Par

En réponse à Rodger29

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

C'est ce qu'on dit quand on est réaliste.

Toutes les VE sont à la ramasse, sauf si le critère "nouveau critère d'achat" c'est une régression fonctionnelle pour le pseudo-bien de l'environnement.

Personnellement, et comme bcp de français la VE m’intéressera quand :

Il y aura 600 km d'autonomie réaliste

Un poids similaire à une thermique

Un prix similaire à une thermique à prestation équivalente et sans subvention de 6000 euros

Quand il me faudra moins de 10 minutes pour la recharger

Quand il y aura autant de station de recharge que de station service

Quand est-ce que ce cahier des charges sera rempli d'après toi ? Dans 10, 15, ou 20 ans ?

Par

En réponse à Rodger29

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

BMW, à la ramasse? Ils font partie des pioniers dans le développement de véhicule éléctrique et hydrogène, ils ont des longueurs d'avance.

BMW font parties des industrielles les plus performants et ils ont tout à fait raison sur ce point, ce ruer vers l'électrique c'est déplacer le problème et non le résoudre, on ne sait toujours pas recycler des batteries standard qu'on veut en produire des millions de batterie de voiture. Avant de vouloir faire du full électrique, on devrait peut être mettre réellement au point l'hybridation.

Par

En réponse à chat_chant_le_sapin

il dit la meme chose que tavares, et il n'a pas tort ! ils est sans doute mieux placé que vous pour en parler :bah:

Surtout sur les grosses voitures lourdes pour lesquelles BMW est connu.

Autant une Smart ou une Zoé électriques tombent sous le sens, autant ça défie toute logique de vouloir électrifier une berline de deux tonnes (sans batteries) conçue pour faire de grandes distances à haute vitesse sur l'autoroute.

Par

En réponse à Rodger29

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

C'est ce qu'on dit quand on est réaliste... L'électrification totale du parc automobile à moyen terme est totalement utopique avec les technos et moyens de production actuels.

Les métaux utilisés dans les batteries ne sont disponibles qu'en quantité limitée et vont devenir de plus en plus chers. Sans compter que c'est stupide d'un point de vue écologique, la fabrication d'une batterie émettant plusieurs tonnes de CO2 dans l'atmosphère avant même que le véhicule ait parcouru le moindre kilomètre.

Ajoutons à cela l'aspect pratique : tout le monde ne vit pas dans un pavillon avec garage permettant une recharge...

Par

Ben voyons...

C'est surtout que BMW a plus investi en *marketing* électrique que sur le changement réel. Du coup BMW risque de devenir un simple intégrateur avec des marges bien plus faibles qu'actuellement. Lorsqu'on achète une batterie à un tiers pour l'intégrer dans son véhicule difficile de faire de la marge. BMW s'est bien moqué de Tesla avec sa dette colossale, mais Tesla a emprunté pour avoir la maîtrise de la production des batteries ! On pourrait aussi parler du réseau de superchargers de Tesla, là encore de l'investissement. Sans compter qu'avec l'électrique ça va être difficile de se remplir les poches sur le dos des clients en SAV...

Et à présent BMW rejoint PSA sur le lobbying anti VE tant dans la presse qu'à destination des politiques. Mais le protectionnisme est une arme à double tranchant car ça reporte d'autant les bonnes décisions. À toujours reculer pour mieux sauter la chute risque d'être fatale !

Par

En réponse à Axel015

C'est ce qu'on dit quand on est réaliste.

Toutes les VE sont à la ramasse, sauf si le critère "nouveau critère d'achat" c'est une régression fonctionnelle pour le pseudo-bien de l'environnement.

Personnellement, et comme bcp de français la VE m’intéressera quand :

Il y aura 600 km d'autonomie réaliste

Un poids similaire à une thermique

Un prix similaire à une thermique à prestation équivalente et sans subvention de 6000 euros

Quand il me faudra moins de 10 minutes pour la recharger

Quand il y aura autant de station de recharge que de station service

Quand est-ce que ce cahier des charges sera rempli d'après toi ? Dans 10, 15, ou 20 ans ?

+1 je pense même que le succès populaire du Mondial de l'auto de cette année est en partie du au fait que beaucoup de monde ont compris qu'on se trouve actuellement à un virage de l'industrie auto. Et vu les sommes que cela engage il est bien normal de se poser la question de la pertinence thermique ou hybride ou full E. Sur un gros salon on peut entendre les avis de tous les constructeurs. Et le discours chez Toy ou Renault ou Ford n'est évidemment pas le même

Dans mon cas le full E reste trop contraignant car je ne peux pas forcement prévoir mes déplacements 24h à l'avance

Par

En réponse à Axel015

C'est ce qu'on dit quand on est réaliste.

Toutes les VE sont à la ramasse, sauf si le critère "nouveau critère d'achat" c'est une régression fonctionnelle pour le pseudo-bien de l'environnement.

Personnellement, et comme bcp de français la VE m’intéressera quand :

Il y aura 600 km d'autonomie réaliste

Un poids similaire à une thermique

Un prix similaire à une thermique à prestation équivalente et sans subvention de 6000 euros

Quand il me faudra moins de 10 minutes pour la recharger

Quand il y aura autant de station de recharge que de station service

Quand est-ce que ce cahier des charges sera rempli d'après toi ? Dans 10, 15, ou 20 ans ?

Vous faites 600 km par jour ?

Vous mettre 10 minutes pour brancher une prise ?

Vous n'avez pas le courant à votre domicile ?

Le "cahier des charges" d'un véhicule en 2018 c'est le zéro émission au moins en agglomération, à votre avis il sera

Par

En réponse à Rodger29

C'est ce qu'on dit quand on est à la ramasse...

Ben non les dreamers de Disney de ton genre nous mettrons à la cata économiquement

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire