Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Premier match : Nouveau Nissan Qashqai vs Peugeot 3008

Le pionnier des crossovers compacts passe la troisième. Un changement de génération important et attendu, car le Qashqai avait pris du retard dans sa catégorie, notamment face au 3008. Le Nissan peut-il reprendre les devants ? Éléments de réponse avec ce premier duel virtuel.

Premier match : Nouveau Nissan Qashqai vs Peugeot 3008

Design : forts en gueule

Le Qashqai évolue avec une silhouette plus musclée, des traits plus anguleux… Le 3008 avait évolué de la même manière il y a quelques années ! Le japonais reprend les derniers codes en vogue chez Nissan, comme la grande calandre abaissée ou la continuité entre le vitrage latéral et la lunette. Faire le tour de cette troisième génération donne une impression de contraste : l'arrière reste sage alors que l'avant se fait original, avec de surprenantes optiques en crochet, dont la branche supérieure remonte le long du capot. Les versions haut de gamme auront des jantes de 20 pouces !

C'est déjà la troisième génération du Qashqai.
C'est déjà la troisième génération du Qashqai.
Lancé fin 2016, le 3008 "2" a été restylé fin 2020.
Lancé fin 2016, le 3008 "2" a été restylé fin 2020.

Le Peugeot a donc en commun avec le nouveau Qashqai ses lignes tracées à la règle. Pour rester dans le coup, surtout face à son petit frère 2008, le 3008 vient de changer de visage, avec une calandre dont la grille est visuellement prolongée sous les optiques, et surtout l'adoption des barres verticales de LED. Un coup de jeune réussi, même si l'arrière n'a pas bougé (à part pour l'habillage des feux). L'ensemble du véhicule reste cohérent et moderne.

Notre choix : égalité.

À bord : un Qashqai qui reste plus sage

De gros progrès pour la présentation du Qashqai, même si Nissan garde une architecture plus classique.
De gros progrès pour la présentation du Qashqai, même si Nissan garde une architecture plus classique.
Les années passent mais le 3008 garde l'effet waouh à son bord.
Les années passent mais le 3008 garde l'effet waouh à son bord.

La planche de bord du Qashqai avait pris un gros coup de vieux. Nissan a donc travaillé sur ce point pour que son best-seller n'ait plus à rougir face à la concurrence. Toutefois, si la présentation est modernisée, avec une architecture horizontale bien à la mode, on sent que le japonais n'a pas voulu faire trop original. Cela illustre ce qu'est devenu le Qashqai, passé de véhicule innovant à référence rassurante du segment. L'instrumentation numérique garde une place classique, l'écran tactile ne fait que 9 pouces.

En face, le 3008 a beau avoir près de cinq ans, sa présentation reste plus osée et marque encore les esprits. Les éléments du i-Cockpit font leur effet, avec l'instrumentation numérique en hauteur, le petit volant, la rangée de raccourcis façon piano. L'écran tactile a grandi lors du restylage, passant de 8 à 10 pouces. Son intégration peut être critiquable. Si l'ambiance façon concept est sympa, le 3008 y perd en ergonomie. C'est d'ailleurs un atout des choix plus sages du Qashqai, qui garde par exemple les commandes de clim en physique.

Côté coffre, le 3008 annonce 520 litres de volume (sur les thermiques). Pour le Qashqai, c'est 504 litres. Les deux font simples en modularité, avec une banquette 60/40.

Notre choix : 3008

Pour ceux qui trouvaient le coffre du Qashqai trop petit, gros progrès, avec 70 litres en plus.
Pour ceux qui trouvaient le coffre du Qashqai trop petit, gros progrès, avec 70 litres en plus.
Le siège passager peut se rabattre, pour charger des objets longs.
Le siège passager peut se rabattre, pour charger des objets longs.

Offre de moteurs : l'hybride chasse le diesel chez Nissan

Nissan a fait le choix d'une gamme simplifiée, avec aucun diesel. Le Qashqai sera ainsi lancé avec le 1.3 essence, décliné en 140 et 158 ch. Ce bloc est doté d'une micro-hybridation 12V. En 2022, il y aura une variante hybride simple, l'ePower. Ce sera la première apparition de cette technologie en Europe. Avec elle, seul le bloc électrique de 190 ch fait avancer l'auto, le thermique ne sert que de générateur. Nissan a fait savoir que ce choix technique lui permet de se passer aussi de rechargeable.

Le rechargeable, c'est ce que propose le 3008, avec deux variantes : traction 225 ch et 4x4 300 ch. L'autonomie en électrique est de 50 km environ. Le Peugeot reste fidèle aux thermiques classiques, avec des essences et des diesels de 130 et 180 ch (sans micro-hybridation). Mais la prochaine génération du 3008, attendue en 2023, devrait faire un grand ménage dans le thermique. En attendant, l'actuel laisse un choix plus vaste.

Notre choix : 3008

Longueur : 4,42 m, largeur : 1,83 m, hauteur : 1,63 m.
Longueur : 4,42 m, largeur : 1,83 m, hauteur : 1,63 m.
Longueur : 4,45 m, largeur : 1,84 m, hauteur : 1,62 m.
Longueur : 4,45 m, largeur : 1,84 m, hauteur : 1,62 m.

Technologies : prime à la jeunesse

Les deux rivaux embarquent évidemment toutes les assistances à la mode : régulateur de vitesse adaptatif, aide active au maintien dans la voie, alerte attention du conducteur, surveillance des angles morts, feux de route automatiques, reconnaissance des panneaux, aide aux créneaux, vision 360°.

Le 3008 a reçu l'année dernière une vision nocturne, un système que ne propose pas le Qashqai. En revanche, le japonais met en avant des optiques Matrix LED, un freinage d'urgence automatique en marche arrière et une conduite semi-autonome ProPilot un peu plus évoluée, qui s'aide des infos de la navigation. Une protection latérale alerte aussi du risque de contact avec un côté du véhicule. Pratique dans les parkings étroits.

Notre choix : Qashqai

À l'arrière, le Qashqai évolue plus timidement, même si on note les feux anguleux qui partent dans les ailes.
À l'arrière, le Qashqai évolue plus timidement, même si on note les feux anguleux qui partent dans les ailes.
Seul changement à l'arrière du 3008 restylé : la signature lumineuse.
Seul changement à l'arrière du 3008 restylé : la signature lumineuse.

Nouveau Nissan Qashqai vs Peugeot 3008 : le premier verdict Caradisiac

Thème Avantage
Design Égalité
À bord 3008
Offres de moteurs 3008
Technologies Qashqai
LE VERDICT CARADISIAC 3008 : 3 - Qashqai : 2

Le gagnant : Peugeot 3008

Premier match : Nouveau Nissan Qashqai vs Peugeot 3008

Dans cette bataille des références, le plus ancien, qui n'a pas pris de ride en matière de style et de présentation, résiste aux assauts du tout nouveau ! Mais le duel est très serré, avec de petites différences techniques qui tiennent à leur âge. Grâce à sa conception récente, le Qashqai prend une avance en matière de technologies. Mais le choix délibéré de Nissan de faire du ménage dans l'offre de moteurs donne l'avantage au 3008 sur ce point.

SPONSORISE

Actualité Nissan

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire