Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation - Ferrari 296 GT3 : prête pour les 24 Heures !

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Paul Pellerin

Ferrari vient de dévoiler sa nouvelle arme pour les compétitions GT. Elle va remplacer la Ferrari 488 GT3 qui avait fait ses débuts en compétition en 2016. Le premier rendez-vous en compétition de la nouvelle Ferrari 296 GT3 est d’ores et déjà prévu en 2023 pour les 24 Heures de Daytona.

Présentation - Ferrari 296 GT3 : prête pour les 24 Heures !

La nouvelle Ferrari 296 GT3 est une voiture de compétition conçue pour disputer les épreuves de Grand Tourisme. Héritière et amenée à remplacer la Ferrari 488 GT3, la Ferrari 296 GT3 dispose d’un V6 à 120° développant environ 600 ch à 7 250 tr/mn et 710 Nm de couple à 5 500 tr/mn. Si la nouvelle GT de Maranello est basée sur la Ferrari 296 GTB, son empattement diffère, il est plus long de 6 cm et elle ne dispose pas du système hybride de la voiture de série. En revanche, comme sur la 296 GTB, les turbocompresseurs sont installés à l’intérieur du V afin d’obtenir un gain en termes de compacité, de centre de gravité et de masse réduite.

De la Ferrari 296 GTB, la Ferrari 296 GT3 a conservé la ligne générale du modèle tout en multipliant les appendices aérodynamiques pour de meilleures performances sur circuit.
De la Ferrari 296 GTB, la Ferrari 296 GT3 a conservé la ligne générale du modèle tout en multipliant les appendices aérodynamiques pour de meilleures performances sur circuit.
 Le moteur est le V6 biturbo à 120° de la 296 GTB sans le système hybride. Il est placé en position centrale arrière et développe une puissance d’environ 600 ch et 710 Nm de couple.
Le moteur est le V6 biturbo à 120° de la 296 GTB sans le système hybride. Il est placé en position centrale arrière et développe une puissance d’environ 600 ch et 710 Nm de couple.

Cette auto a bénéficié également de l’expertise de nombreux partenaires dont Oreca entreprise française basée à Signes dans le Var. Les ingénieurs de Ferrari et ceux d’Oreca ont travaillé ensemble afin d’améliorer les performances, la fiabilité et la maniabilité de cette voiture pour les courses Sprint et d'Endurance. Ils ont aussi essayé de limiter le plus possible la consommation sans sacrifier la performance et modifié le châssis ainsi que tous les éléments mécaniques pour les optimiser afin de faciliter les interventions au stand. Ainsi, il est plus facile de changer des pièces ou de modifier la configuration de l’auto par rapport à la 488 GT3 grâce à une meilleure accessibilité.

Le châssis en aluminium a été revu pour plus de rigidité et de légèreté par rapport à la 488 GT3. L’accessibilité de la mécanique a fait l’objet d’un travail poussé afin de limiter les temps d’intervention au stand. Le poids de l’auto est de 1 250 kg.
Le châssis en aluminium a été revu pour plus de rigidité et de légèreté par rapport à la 488 GT3. L’accessibilité de la mécanique a fait l’objet d’un travail poussé afin de limiter les temps d’intervention au stand. Le poids de l’auto est de 1 250 kg.

La boîte de vitesses est nouvelle et spécialement développée pour cette Ferrari 296 GT3, la miniaturisation de ses composants et l’utilisation de matériaux haut de gamme ont réduit le poids au profit des performances. L’actionnement de l’embrayage monodisque est désormais à commande électronique et peut être commandé depuis le volant, les changements de vitesse sont actionnés électriquement. Le châssis est entièrement en aluminium, le système de freinage a également amélioré tandis que la firme Rotiform a développé une toute nouvelle roue forgée homologuée spécifiquement pour la 296 GT3. L’aérodynamique de l’auto a également fait l’objet d’un travail poussé afin d’obtenir 20 % de plus d’appui par rapport à la 488 GT3.

A bord, si tout est fait pour la performance Ferrari n’en oublie pas pour autant le confort des pilotes avec un système de climatisation conçu pour fournir une ventilation adéquate dans toutes les conditions.
A bord, si tout est fait pour la performance Ferrari n’en oublie pas pour autant le confort des pilotes avec un système de climatisation conçu pour fournir une ventilation adéquate dans toutes les conditions.

La Ferrari 296 GT3 a déjà entamé ses premiers tours de roue sur la piste de Ferrari à Fioriano aux mains des pilotes Alessandro Pier Guidi et Andrea Bertolini et a parcouru de dizaines de milliers de kilomètres pour être fin prête pour sa première compétition, les 24 Heures de Daytona qui auront lieu du 28 au 29 janvier 2023.

Plus que quelques mois à attendre avant de voir débarquer la Ferrari 296 GT3 sur les circuits aux mains de pilotes professionnels ou de gentlemen drivers.
Plus que quelques mois à attendre avant de voir débarquer la Ferrari 296 GT3 sur les circuits aux mains de pilotes professionnels ou de gentlemen drivers.

Photos (5)

Mots clés :

En savoir plus sur : Ferrari 296

SPONSORISE

Actualité Ferrari

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire