Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation - Ioniq 6 : berline Streamliner

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Paul Pellerin

La nouvelle électrique Ioniq 6 de Hyundai affiche un design original qui fera sans doute parler. Que l’on aime ou pas, la Ioniq 6 est ambitieuse et veut aller concurrencer les berlines haut de gamme électriques que sont les BMW i4 et Tesla Model 3. Pour l’instant seul son design est connu, pour la fiche technique on devra patienter.

Présentation - Ioniq 6 : berline Streamliner

En attendant un grand SUV ioniq, Hyundai propose la Hyundai Ioniq 6, une grande berline 100 % électrique qui utilise la plateforme e-MGP du groupe coréen. Après le SUV compact Ioniq 5, c’est le deuxième membre de la nouvelle famille Ioniq réservée aux véhicules 100 % électriques.

Un style atypique qui peut surprendre. La berline Hyundai Ioniq 6 affiche de belles courbes aérodynamiques et un Cx performant : 0,21.
Un style atypique qui peut surprendre. La berline Hyundai Ioniq 6 affiche de belles courbes aérodynamiques et un Cx performant : 0,21.

Inspirée du concept-car Prophecy que l’on aurait dû découvrir au Salon de Genève 2020, cette nouvelle berline s’en éloigne en préférant des lignes encore plus tendues invoquant la vague du streamline moderne des années trente (trains Streamliner, concept-car Phantom Corsair…). Cela donne une auto dont le style particulier ne laissera pas indifférent.

Afin de se démarquer le plus possible de la concurrence, Hyundai ose l’originalité pour ses modèles 100 % électrique. Remarquez le bandeau noir courant sur toute la largeur du véhicule qui intègre des capteurs, les feux de jour pixels, les rétros caméras qui seront proposés en option.
Afin de se démarquer le plus possible de la concurrence, Hyundai ose l’originalité pour ses modèles 100 % électrique. Remarquez le bandeau noir courant sur toute la largeur du véhicule qui intègre des capteurs, les feux de jour pixels, les rétros caméras qui seront proposés en option.

Ces lignes tendues permettent à la Hyundai Ioniq 6 d’afficher un Cx (coefficient de traînée) de 0,21. Un Cx qui est obtenu aussi grâce à l’utilisation de rétroviseurs caméras et de volets actifs dans le bouclier avant. D’un gabarit imposant (4,85 mètres de long), la Ioniq 6 affiche comme principal atout de disposer d’un empattement géant, flirtant avec les trois mètres (2,95 m exactement).

Il y a de la place à bord et un tableau de bord épuré avec de larges écrans numériques. L’ambiance est tamisée avec des éclairages alternant entre le bleu et le rose. Le constructeur indique qu’il a utilisé beaucoup de matériaux recyclés dans l’habitacle
Il y a de la place à bord et un tableau de bord épuré avec de larges écrans numériques. L’ambiance est tamisée avec des éclairages alternant entre le bleu et le rose. Le constructeur indique qu’il a utilisé beaucoup de matériaux recyclés dans l’habitacle

On ne manque donc pas d'espace à bord, à l’avant comme à l’arrière, les sièges sont enveloppants et le plancher offre une surface plane. Les équipements numériques sont les mêmes que ceux du Ioniq 5 et l’on trouve deux dalles numériques de 12 pouces. Aux extrémités de la planche de bord, on trouve deux écrans en forme de U qui affichent en direct les images des rétros caméras. Pas de commandes dans les contreportes, les boutons sont tous regroupés sur la console centrale.

Déjà vu sur le Ioniq 5, 726 pixels servant à l’éclairage à LED animent la carrosserie de la Ioniq 6. On distingue ici les pixels du troisième feu stop qui sont intégrés à l’aileron arrière, et ceux des autres feux stop et clignotants placés en dessous du béquet en surplomb du hayon.
Déjà vu sur le Ioniq 5, 726 pixels servant à l’éclairage à LED animent la carrosserie de la Ioniq 6. On distingue ici les pixels du troisième feu stop qui sont intégrés à l’aileron arrière, et ceux des autres feux stop et clignotants placés en dessous du béquet en surplomb du hayon.

Si pour le moment le constructeur reste discret sur la partie technique de cette auto, on peut imaginer qu’elle reprenne les mêmes électromoteurs (170 ch, 218 ch et 306 ch pour la variante 4x4) et batteries (57 kWh et 73 kWh) que le SUV Ioniq 5. On connaîtra la fiche technique et les tarifs au moment de l’ouverture des commandes en septembre, le lancement de cette berline intervenant en fin d’année.

Profil atypique pour une berline qui sera lancée à la fin de l’année et qui viendra concurrencer les BMW i4 et Tesla Model 3.
Profil atypique pour une berline qui sera lancée à la fin de l’année et qui viendra concurrencer les BMW i4 et Tesla Model 3.

Photos (4)

Mots clés :

En savoir plus sur : Hyundai Ioniq 6

SPONSORISE

Actualité Hyundai

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire