Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Lexus lève le voile sur la seconde génération de son SUV compact, le NX. Un modèle capital qui représente plus d’un tiers de ventes du constructeur sur le Vieux Continent. Plus que jamais le modèle japonais s’appuie sur la maison mère Toyota pour proposer, pour la première fois, une motorisation hybride rechargeable.

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

Lancé en 2014 puis restylé en 2017, le NX a connu une carrière encourageante sur le Vieux Continent face à des acteurs redoutables comme BMW, Audi ou Mercedes avec plus de 170 000 exemplaires vendus. A l’échelle de Lexus, le SUV compact est même considéré comme un best-seller puisqu’il représente plus d’un tiers des ventes de la marque sur notre territoire. Mieux, c’est une arme de conquête pour Lexus qui revendique un taux de nouveaux clients à hauteur de 70% !

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

 

Exclusivement vendu en hybride suotre marché, le SUV compact japonais était à l’époque une rareté sur le marché du premium. Aujourd’hui, c’est la norme. Cette seconde génération va plus loin car elle enrichit son offre, pour la première fois, d’une motorisation hybride rechargeable, très prisée par les entreprises. Cette carburation devrait peser pour 50% des ventes.

 

Ici, le NX restyé de première génération.
Ici, le NX restyé de première génération.
La seconde génération capitalise sur le design.
La seconde génération capitalise sur le design.

Le nouveau NX capitalise sur son design très complexe composé de lignes tendues, d’arêtes prononcées et d’une nouvelle calandre XXL. Les feux de jour à LED en forme de flèche sont désormais intégrés dans les optiques. On est dans le plus pur style Lexus. Le principal changement concerne la partie arrière. Un bandeau lumineux servant de jonction entre les deux optiques fait son apparition, accompagné du nom « Lexus » apposé sur le hayon. Des éléments de style très à la mode.

Les feux de jour à LED sont désormais intégrés aux optiques.
Les feux de jour à LED sont désormais intégrés aux optiques.
Un bandeau lumineux fait son apparition.
Un bandeau lumineux fait son apparition.

A bord, les changements sont nettement plus prononcés et c’est tant mieux car le NX était un mauvais élève en matière d’ergonomie. La quantité industrielle de boutons laisse place à un large écran tactile qui regroupe l’ensemble des fonctionnalités du véhicule. Ce dernier est ô combien plus agréable à regarder et à utiliser que son prédécesseur. Le bouton de démarrage, le levier de vitesses, les commandes de climatisation et de sélection du mode de conduite sont tous situés au même endroit.

L'habitacle a été totalement repensé. La qualité de présentation est excellente et l'ergonomie en progrès.
L'habitacle a été totalement repensé. La qualité de présentation est excellente et l'ergonomie en progrès.
L'ouverture des portes est désormais électrique, via une simple pression sur ce levier.
L'ouverture des portes est désormais électrique, via une simple pression sur ce levier.
Les versions haut de gamme peuvent recevoir un écran de 14'', un record dans la catégorie.
Les versions haut de gamme peuvent recevoir un écran de 14'', un record dans la catégorie.

Lexus a eu la bonne idée de conserver des commandes de climatisations physique, un bon point, et de faire disparaître l'antique PAD tactile. L’instrumentation devient numérique et un éclairage d’ambiance à LED fait son apparition. De nouveaux éléments de confort débarquent à l’image du système d'ouverture de porte électronique par un interrupteur. L’ouverture s’effectue d’une pression et en cas de panne de batterie une gâchette est discrètement logée à l’intérieur comme à l’extérieur pour garantir l’accès.

La qualité de présentation est également en progrès. On retrouve des matériaux flatteurs tels que des plastiques moussés sur la planche de bord ou du cuir d’excellente facture sur les sièges, les portières et la console centrale. L’environnement est plaisant et plus chaud qu’à bord de ses concurrents allemands.

Le NX n'est pas le plus accueillant de sa catégorie aux places arrière.
Le NX n'est pas le plus accueillant de sa catégorie aux places arrière.
Le volume de la version PHEV est le même que celui de l'hybride rechargeable. Un très bon point !
Le volume de la version PHEV est le même que celui de l'hybride rechargeable. Un très bon point !

Les dimensions sont proches de l’ancienne génération avec une augmentation de la longueur de 2 centimètres. L’empattement progresse légèrement mais le japonais n’en devient pas une référence en matière d’accueil aux places arrière. En revanche, l’intégration de la technologie hybride n’a aucun impact sur les aspects pratiques et c’est une bonne chose. Le volume de coffre conserve la même capacité que celui du modèle hybride, à savoir 555 litres. Il comprend même un espace de rangement sous le plancher pour ranger les câbles de recharge. La capacité du réservoir de carburant a également été maintenue à 55 litres.

Reprenant la motorisation du Rav-4, le NX  NX450h+ offre une puissance cumulée de 306 ch.
Reprenant la motorisation du Rav-4, le NX  NX450h+ offre une puissance cumulée de 306 ch.
Son autonomie en tout électrique est homologuée pour 63 km.
Son autonomie en tout électrique est homologuée pour 63 km.

Au registre des motorisations, le NX conservera son offre hybride/essence actuelle, à savoir le NX 350h de 242 ch proposé en traction ou en 4 roues motrices. Lexus s’est appuyé sur la maison mère Toyota pour enrichir son offre d’une motorisation hybride rechargeable baptisée 450H+. Il s’agit du groupe motopropulseur du Toyota Rav-4 hybride rechargeable composé d'un 4 cylindres essence de 2,5 litres associé à deux moteurs électriques. Un à l’avant, l’autre à l’arrière, offrant ainsi au NX une transmission intégrale et une puissance cumulée de 306 ch.

Une grosse batterie et une autonomie en tout électrique de 63 km

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

Ces derniers sont alimentés par une grosse batterie lithium-ion de 18 kWh. Il s’agit de la plus forte capacité de sa catégorie. L’autonomie en tout électrique est annoncée pour 63 km. Dans le même temps, les émissions de CO2 estimées à moins de 40 g/km (cycle mixte WLTP). A la différence de ses concurrents, le NX est paramétré par défaut sur un fonctionnement « full-hybride », ce qui permettrait d’offrir des consommations en carburant plus basses de 20% par rapport à ses concurrents lorsque les batteries sont à plat. La recharge s'effectue en 2h30 sur une Wallbox via le chargeur embarqué de 6,6 kW et un connecteur de Type 2. Sur une prise domestique classique il vous faudra patienter environ 5 heures pour une recharge complète.

Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête
Présentation vidéo - Lexus NX (2021) : arme de conquête

 Le NX hybride rechargeable dispose d'une transmission intégrale.

En parallèle, Lexus fait grimper le niveau de sécurité de son modèle avec désormais de série le système de pré-collision avec une détection accrues des petits obstacles tels que les motos, les piétons et les arbres, la détection transversale de dangers, le régulateur de vitesse adaptatif, le maintien actif dans la voie, la lecture de la signalisation, etc. Ce haut niveau de sécurité peut également s’enrichir d’un système d’ouverture de portière en toute sécurité qui détecte si un véhicule ou un vélo arrive de l’arrière, etc.

Lexus renouvelle intelligemment son modèle. Le NX capitalise sur son design expressif tout en corrigeant ses plus gros défauts. A savoir un intérieur vieillot et à l’ergonomie complexe. Le renfort d’une motorisation hybride rechargeable devrait renforcer la croissance du SUV japonais en Europe. Pour cela il faudra attendre le dernier trimestre de l’année 2021.

Portfolio (19 photos)

SPONSORISE

Actualité Lexus

Toute l'actualité

Commentaires (131)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cette calandre ne laisse personne indifférente. Personnellement j'aime beaucoup ce design.

Je ne suis pas fan des SUV, mais ce NX me fais changer d'avis.

Par

Si j'étais à la recherche d'un SUV premium j'irai clairement voir ce modèle en alternative aux BAM, vus et revus.

Par

Jolie évolution ! Qui était nécessaire ceci dit car l'intérieur trop compliqué faisait fouillis, même si parfaitement assemblé. Pareil pour l'avant qui semble + simple tout en respectant les codes de la marque.

Reste la fameuse transmission e-cvt avec ses patinages laborieux dès qu'on doit changer de rythme un peu brusquement. Avec le moteur 2,5 L c'est évidemment moins pire qu'avec le petit 122 cv des C-HR (je n'ai jamais essayé les récents 180 cv également présents sur Corolla) Mais bon, clairement, même si le couple du 2,5 L limite un peu les patinages, les NX et RAV 4 ne sont pas agréables à mener sur les routes de montagne. A prix à peine supérieurs les 2 L turbo hybride PHEV des BAM ou du Jag F Pace affichent 350 à 400 cv et sont redoutables d'agrément. J'ai pu essayer le Jag récemment après le X3, très cher si bien équipé (comme BAM...) très bien fini, vraiment luxueux en SE + options, c'est devenu une voiture terriblement homogène.

A mon avis ça reste le point faible du NX, sauf si encore amélioré. A plus de 60.000 on ne veut pas seulement une bonne voiture bien construite, elles le sont sont toutes et heureusement. On veut surtout 0 défaut. Un peu comme au restaurant à plus de 60 € le menu on veut aussi que ce soit beau, qu'on y passe un très bon moment, que ça dure longtemps que le cadre (CC ou restau d'ailleurs) soit accueillant avec du staff compétent, normalement aimable, qui parle un Anglais correct lorsqu'on est à l'étranger (juste pour rire allez dans une CC Citroen et parlez Anglais...)

Par

Sinon ça me plairait bien de retrouver le son du Mark & Levinson. A lui seul il justifie le choix de la version Executive. Parce que le Meridian du Jag ou le Burmester de Mercedes à côté c'est juste pas mal. Bien sur il y a du volume mais c'est à peu près tout, ca reste largement 2 ou 3 tons au dessous.

Le Bang et Olufsen (Advanced Sound System comme ils disent avec cette modestie très Allemande) des Audi Q7 est top egalement

Par

"La quantité industrielle de boutons laisse place à un large écran tactile qui regroupe l’ensemble des fonctionnalités du véhicule"

Mais et la mémoire musculaire ?!?! Le tactile c'est le mal ! On veut des boutons !

Par

L’intérieur est toujours aussi moche, comme toujours avec les jap

Par

63 km d'autonomie en pure électrique ? C'est moins que le rav4 plug-in hybrid qui peut faire entre 70 et 100 km. :voyons:

Par

"...Lexus fait grimper le niveau de sécurité de son modèle avec désormais de série le système de pré-collision avec une détection accrues des petits obstacles tels que les motos, les piétons et les arbres,...."

OK.OK. On a compris, c'est du LEXUS , il est vrai que la photo de la face avant met plutôt en avant un côté "char d'assaut"...ou"bulldozer".mais les arêtes sont arrondies, le Cx étudié , sans ces systèmes de pré-collision de "petits obstacles" que sont les piètons, on pouvait s'inquiéter, mais là tout est prévu.:violon:

Par

"Le volume de la version PHEV est le même que celui de l'hybride rechargeable. Un très bon point !"

Ah bon, le contraire aurait été étonnant pourtant...

Quand même l'efficience est pas fameuse. 63km pour 18kWh.

À part ça c'est une belle évolution

Par

Le coffre en PHEV, cela donne quoi ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire