Publi info
 

Prime à la casse des constructeurs : les exigences calculées de PSA

Prime à la casse des constructeurs : les exigences calculées de PSA

PSA est favorable à la surprime à la casse réclamée par le gouvernement. Mais le groupe français souhaite fixer des conditions pour que le dispositif ne favorise pas trop la concurrence !

Le gouvernement veut que les constructeurs proposent eux aussi une prime à la casse. En début de semaine, plusieurs grandes firmes étaient conviées à Bercy pour en discuter. L'idée a plutôt été approuvée par les marques. Le Ministre de la Transition Écologique déclarait dans la semaine que les constructeurs "sont d’accord pour travailler sur un doublement, à partir de l’an prochain, de l’effort que l’État fait déjà. [...] Quand l’État donnera 2 500 € d’aide pour l’achat de véhicules hybrides rechargeables, les constructeurs pourraient s’engager à en donner autant".

Mais accorder tous les violons va être très compliqué. Les avis divergent sur les modèles concernés et sur les sommes allouées ! Par exemple, selon le Parisien, Toyota est prêt à un coup de pouce compris entre 500 et 1 000 €. PSA serait généreux, avec une prime de 2 000 €, sur les modèles hybrides rechargeables et électriques. Mais nos confrères révèlent que le groupe français a de sacrées exigences.

PSA veut que la prime ne touche que les véhicules neufs. Pas d'occasion donc dans le dispositif. Surtout, pour lui, l'aide ne doit commencer qu'à partir… du quatrième trimestre 2019 ! Soit neuf mois après la volonté du gouvernement, qui souhaite une mise en place le 1er janvier.

Bizarre ? Non, ces volontés sont parfaitement calculées. PSA ne lancera en effet ses nouveaux modèles électrifiés qu'à la rentrée 2019. Il y aura du côté du 100 % électrique la DS3 Crossback et la Peugeot 208, et pour le rechargeable les DS7 Crossback, Peugeot 3008 et Peugeot 508. PSA ne veut donc pas d'une surprime sur les véhicules écolos qui favorisait dans un premier temps ses concurrents, notamment les coréens. D'où son autre exigence d'exclure les occasions, car il n'y a quasiment pas de modèles branchés dans son parc de seconde main !

Commentaires (28)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ca vous étonne ? Bien évidemment que les entreprises vont chacune essayé de tirer la couverture à eux. Et j'imagine que PSA donnera une prime bien moins élevé si cette condition n'est pas respecté.

Par contre, pas de nouvelle de renault/nissan ? Ayant des véhicules électriques à proposer et pas d'hybride, j'aurai pensé qu'ils auraient fait pression pour que ce soit uniquement les véhicules électriques qui soit concerné par cette prime.

Par

c'est sur si l'état file le pognon maintenant il favorise l'achat étranger!!!

sinon 2500 balles???

c'est que dalle sur des caisses à 30 000 balles...

sur une thermique... vous avez minimum 5000...à la con...cession!

voir 10 000 balles si vous trouvez le mandataire qui va bien..avec plus de 30% de remises!!

le gvt veut faire payer les constructeurs..

bin augmenteront leur prix..

rappellez vous le boitier flex fuel.. on homologué çà valait 500..

maintenant c'est 1 000...

entre la demande qui explose et l'encadrement de l'état vorace!!!

Par

En réponse à clefdedouze

Ca vous étonne ? Bien évidemment que les entreprises vont chacune essayé de tirer la couverture à eux. Et j'imagine que PSA donnera une prime bien moins élevé si cette condition n'est pas respecté.

Par contre, pas de nouvelle de renault/nissan ? Ayant des véhicules électriques à proposer et pas d'hybride, j'aurai pensé qu'ils auraient fait pression pour que ce soit uniquement les véhicules électriques qui soit concerné par cette prime.

L'Alliance n'a pas besoin de règles faussant la concurrence à son avantage : elle domine déjà ce marché de la tête et des épaules...

Par

@gigi De toute façon le vulien d' outre-rhin mets à la benne ses grosses gte qui échouent sans gros malus au wltp, donc ton post est sans objet ..!!

Apprends leur à sortir des voiture non gloutantes, soit constructif ..

Par

C'est clair que les constructeurs vont augmenter leur prix en achat ou entretien ou condition etc. pour compenser.

Bref d'une manière ou d'une autre, à la fin c'est toujours le consommateur et l'état (donc nous) qui se font « avoir ».

Les prix sont déjà énormes en neuf même en comptant les remises. Heureusement qu'il y a les entreprises et la location pour soutenir le marché du neuf.

Par

Et comment connaitre le vrai prix d'une automobile sachant que les montants réellement payés sont de plus en plus éloignés des tarifs catalogue ?

Les énormes remises sur des tarifs de base ultra gonflés : cela n'a plus aucun sens :bah:

Par

En réponse à gignac31

c'est sur si l'état file le pognon maintenant il favorise l'achat étranger!!!

sinon 2500 balles???

c'est que dalle sur des caisses à 30 000 balles...

sur une thermique... vous avez minimum 5000...à la con...cession!

voir 10 000 balles si vous trouvez le mandataire qui va bien..avec plus de 30% de remises!!

le gvt veut faire payer les constructeurs..

bin augmenteront leur prix..

rappellez vous le boitier flex fuel.. on homologué çà valait 500..

maintenant c'est 1 000...

entre la demande qui explose et l'encadrement de l'état vorace!!!

Est-ce que à un moment tu as vérifié quels sont les démarches et essais nécessaires afin d'obtenir une homologation d'un boîtier ? Et le coût associé ?

Il y a peut-être matière faire monter le prix final, non ?

Par

Les aides de l'état ne sont pas faites pour les clients mais pour les constructeurs.

NON à toutes les aides de l'état dans l’automobile, que celui-ci laisse les clients aller vers les meilleures offres de rapport qualité/prestations.... Et que les meilleurs gagnent.

De toutes les façons, il n'y a pas à l'heure actuelle de modèles abordables et non polluant, alors les plus aisés non pas à être aidés.

Par contre, l'état doit engager un vaste plan sur l'isolation et efficience des logements et maisons en l'imposant aux propriétaires qui louent sans se soucier que ce sont des passoires énergétiques et ce sont les moins favorisés qui en pâtissent toujours et encore!!!

Par

Ce qui prouve qu'il fallait laisser le soin à chaque constructeur d'encourager ses ventes avec ses primes plutôt que leur réclamer une prime pour les autres…

Si PSA a à fourguer des hybrides rechargeables, il va bien les aider si elles ne se vendent pas, non ?

Si une hybride rechargeable est plus économique, le français va faire ses comptes et l'acheter si ça lui convient, non ?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire