Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Prime à la conversion et bonus ont atteint 91 % de leur objectif avec 1,37 million de concernés

Difficile de dire s'il faut s'en féliciter ou s'en plaindre, si ce n'est "que" 91 % ou si c'est en fait énorme, toujours est-il que les bonus et primes à la conversion versés depuis l'année 2018 représentent 91 % des objectifs que s'était fixés l'administration avant la fin du quinquennat. Les 100 % seront probablement atteints, voire dépassés.

Prime à la conversion et bonus ont atteint 91 % de leur objectif avec 1,37 million de concernés

Le "baromètre de l'action publique", qui comptabilise concrètement l'action du gouvernement sur le terrain, vient d'être mis à jour en début de semaine. Et dans le domaine automobile, il laisse apparaître que depuis le début du quinquennat "Macron", ce sont près de 1,37 million de bonus et de primes à la conversion qui ont été versés par l'administration aux voitures et automobilistes éligibles.

Et selon les données du baromètre, cela représente une atteinte de 91 % des objectifs, qui sont donc fixés à 1,5 million de primes et bonus sur l'ensemble du quinquennat. Il manque donc 130 000 dossiers pour "être dans les clous" en juin 2022, ce qui semble tout à fait raisonnable. Les objectifs seront donc même probablement dépassés !

 

Dans le détail, ce sont 292 982 demandes de bonus et primes à la conversion qui ont été honorées en 2018, 407 560 en 2019, seulement 284 219 dossiers en 2020, à cause de la pandémie et de la fermeture des concessions, et 382 334 demandes en 2021, actant une reprise.

Le nombre de dossiers traités a aussi été très différent d'une région à l'autre, avec bien sûr une prédominance de l'Île-de-France, tandis que le Val-de-Loire est à la traîne (voir carte ci-dessous).

Prime à la conversion et bonus ont atteint 91 % de leur objectif avec 1,37 million de concernés

On rappelle que le bonus est versé aux acheteurs de véhicules peu polluants. Si pendant longtemps, il a concerné des véhicules thermiques peu émetteurs de CO2, en 2018, il ne concernait plus que l'achat d'un véhicule électrique. Il a concerné ensuite l'achat d'un hybride rechargeable, avant que cet avantage ne disparaisse à nouveau.

Voir ici pour les barèmes du bonus 2022.

 

La prime à la conversion, elle, est destinée à aider les ménages les plus modestes à renouveler leur auto ancienne par une nouvelle moins polluante. Les règles ont énormément évolué depuis son lancement en 2018. D'abord différente selon que le ménage était imposable ou non, elle a évolué vers plus de restrictions. Cliquez ici pour voir les règles actuelles.

 

Selon le baromètre, tout cela est fait pour "verdir" le parc automobile. D'ailleurs, les résultats des primes et bonus sont présentés dans la même section que les chiffres du nombre de bornes de recharge électriques déployées...

 

 

 

 

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire