Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Prix des péages : une augmentation plus forte en 2019

Dans Economie / Politique / Budget

Prix des péages : une augmentation plus forte en 2019

C’est bien connu, en automne les feuilles se ramassent à la pelle. En ce moment, ce sont les mauvaises nouvelles pour les automobilistes qui s’accumulent. Après la hausse du prix du carburant, c’est au tour du prix des péages d’augmenter, mais de façon plus importante qu’à l’accoutumée.

C’est devenu une mauvaise habitude : tous les ans, début février, les tarifs des péages sont réévalués. 2019 ne fait pas exception à cette règle. Même si les hausses traditionnelles prévues  qui prennent en compte l’inflation ne sont pas encore connues, la progression devrait être encore plus importante pour l'année suivante. Ainsi, jusqu’en 2021, la majoration devrait être comprise entre +0,146 % et +0,22 % selon nos confrères du Journal du Dimanche. De quoi financer la majeure partie des quelque 700 millions d'euros de travaux du plan d'investissement autoroutier.

Pour rappel, ce programme de travaux lancé à la fin du quinquennat de François Hollande avait pour but de créer 5 000 emplois et d'améliorer le réseau routier au niveau local en créant des échangeurs, des aires de covoiturage ou des aménagements pour préserver le milieu naturel. Les collectivités locales devaient prendre en charge la moitié des investissements, le reste étant payé par les automobilistes par le biais d'une augmentation des tarifs des péages.

Rejeté par l'Arafer, le régulateur des autoroutes, ce plan était revenu d’actualité avec l'élection d'Emmanuel Macron. Le nouveau gouvernement a ainsi revu le projet. Les autoroutes concernées par ces travaux sont celles gérées par APRR (Autoroutes Paris Rhin-Rhone), Area (Auvergne, Rhone Alpes), ASF (Autoroutes Sud de la France) et Escota (Cote d’Azur).

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Toujour les route secondaire autand défoncé :fleur:

Par

Pour ma part je ne prends plus les autoroutes : c'est départementale a 110/120 km/h de moyenne avec Waze.

J'espère de tour coeur que je pollue plus avec ce comportement. Le seul raisonnement par l'absurde valable au vu de la politique actuelle.

Par

L'inflation 2017 devrait tourner autour des + 2,2%.

Comprenez bien que ces majorations s'ajouteront de +0,146 % et +0,22 %à ce chiffre.

Donc, tablez sur une hausse des tarifs qui pourront tourner à + 2,4 % facile....

Avec comme d'hab'', des hausses qui par la vertu des arrondis iront bien au delà de ce chiffre....

Et tout ça pourquoi ?

Une extension des réseaux qui frise l'anecdotique....

Et " Les collectivités locales devaient prendre en charge la moitié des investissements "...

Vous savez, les mêmes collectivités locale qui ne bénéficieront plus de la perception des taxes d'habitation.

Bref, continuez comme ça chers élus, mais ne vous étonnez pas des réactions du bon peuple qui ne manqueront pas de s'enchaîner au fil des mois....

Par

En réponse à matrix71

Toujour les route secondaire autand défoncé :fleur:

Ton post en aura subi les conséquences Matrix ? :chut:

Par

Et l'enculerie continue....

Au bonheur de ceux qui aiment l'augmentation des taxes tout azimut.

Par

Tous des gros porcs, s'en mettre plein les poches sur notre dos.

Par

"+ de 25% de bénéfices !

Le journal Auto Plus faisait le point réseau par réseau, en détaillant les montants et pourcentages de hausse des bénéfices (+25%) et, surtout, des dividendes perçus par les actionnaires en 2016 (+41%). Mieux, le principal réseau, Vinci Autoroutes (ASF, Cofiroute, Escota et Arcour), affiche des bénéfices en hausse sur un an de 28,5% (1,75 milliard d'euros) et des dividendes en progression de 88,5% (près de 4 milliards d'euros !)...

Autant d’argent que se partageront en priorité les fonds de pension du monde entier. Mais d'aussi bons résultats n'empêcheront pas les automobilistes de payer toujours plus cher.

Qui a dit que le le président et son ministre de l'économie (c'était déjà le cas chez les précédents) qui autorisent ces hausses ne sont pas à la solde des sociétés et des lobbies ?

Pas de quoi être fiers....

Par

En réponse à ZZTOP60

"+ de 25% de bénéfices !

Le journal Auto Plus faisait le point réseau par réseau, en détaillant les montants et pourcentages de hausse des bénéfices (+25%) et, surtout, des dividendes perçus par les actionnaires en 2016 (+41%). Mieux, le principal réseau, Vinci Autoroutes (ASF, Cofiroute, Escota et Arcour), affiche des bénéfices en hausse sur un an de 28,5% (1,75 milliard d'euros) et des dividendes en progression de 88,5% (près de 4 milliards d'euros !)...

Autant d’argent que se partageront en priorité les fonds de pension du monde entier. Mais d'aussi bons résultats n'empêcheront pas les automobilistes de payer toujours plus cher.

Qui a dit que le le président et son ministre de l'économie (c'était déjà le cas chez les précédents) qui autorisent ces hausses ne sont pas à la solde des sociétés et des lobbies ?

Pas de quoi être fiers....

Cet extrait date de janvier 2018....

Par

En réponse à Axel015

Pour ma part je ne prends plus les autoroutes : c'est départementale a 110/120 km/h de moyenne avec Waze.

J'espère de tour coeur que je pollue plus avec ce comportement. Le seul raisonnement par l'absurde valable au vu de la politique actuelle.

"J'espère de tour coeur que je pollue plus avec ce comportement. Le seul raisonnement par l'absurde valable au vu de la politique actuelle."

+1

Comme vous, je partage l'idée que si on baissait le prix d'accès aux autoroutes en particulier sur certaines portions, ça "dégorgerait" un peu certaines nationales et un moteur qui tourne à un régime régulier consomme moins qu'avec des accélérations et rétrogradages nécéssaires sur les parcours de nationales à 80 km/h quand il n'y a pas de 2X2 voies qui rallongent le trajet...

Mais bon, là on ne parle plus de pollution et de planète....

Par

(..)Après la hausse du prix du carburant, c’est au tour du prix des péages d’augmenter(..)

enfin, il y a une différence de taille: pour rouler, on est obligé de prendre du carburant, on n'est pas obligé de prendre l'autoroute.

et j'ajouterai: prendre l'autoroute, c'est généralement consommer davantage.

bref, si tout le monde boycottait les autoroutes payantes, ça pourrait changer des choses.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire