Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Quand le fisc met aux enchères une Lamborghini Gallardo Spyder.

À l’Est du nouveau. Et ça vient des impôts. Plus exactement du service recouvrement des Finances publiques du Territoire de Belfort qui utilise trois les moyens en sa possession pour recouvrer les contributions dont il faut s’acquitter. Un entrepreneur local avait du mal à verser ses impôts sur le revenu et la TVA ? Pas grave, sa Lamborghini fera l’affaire.

Quand le fisc met aux enchères une Lamborghini Gallardo Spyder.

L’administration veut ici envoyer un message aussi bien à ceux qui seraient tentés de frauder qu’aux contribuables qui s’acquittent honnêtement de leurs contributions : ses services ne demeurent pas inactifs face à la fraude fiscale. Le territoire de Belfort n’est pas terre d’impôts oubliés. La preuve avec la saisie d’une Lamborghini Gallardo Spyder mise en service en mars 2008 et affiche 26 974 km au compteur.

Commercialisée jusqu’en mai 2009, la belle est propulsée par un V10 de 5 litres avouant 520 ch se négociait neuve 172 822 € TTC. « La règle, en matière de véhicules, c’est que nous fixons une mise à prix qui correspond aux deux tiers de la valeur Argus. Ici, cette dernière est d’un peu plus de 90 000 €. La mise à prix sera de 60 000 € », explique un représentant du fisc qui ajoute que la dette fiscale à recouvrer est de 45 000 €.

La date de la vente aux enchères a été fixée au samedi 4 août, à 10 h 30, dans les locaux des dépannages Josseron, 1 avenue du Général-de-Gaulle, à Roppe, dans le Territoire de Belfort. Les enchères ont été confiées à Me Yannick Wagner, huissier de justice à Belfort. Le véhicule sera visible sur place entre 10 heures et 10 h 30. Le porte-clés est offert par les services fiscaux.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Lamborghini

Toute l'actualité

Forum Lamborghini

Commentaires ()

Déposer un commentaire