Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Recharge électrique : Shell et Nio misent sur l'échange de batteries

Dans Futurs modèles / Technologie

Audric Doche

Le constructeur chinois Nio est connu pour ses stations d'échange de batteries, qui permettent aux clients de ne pas avoir à attendre la recharge complète. En Europe, Nio s'est associé à Shell, qui se lance ainsi dans cette aventure un peu particulière.

Recharge électrique : Shell et Nio misent sur l'échange de batteries

En mai dernier, nous vous annoncions l'arrivée d'une nouvelle marque chinoise en Europe. Le constructeur Nio, connu au départ pour sa sportive à conduite autonome EP9, dispose désormais d'un vrai catalogue de véhicules électrifiés. Nio avait confirmé sa venue sur le Vieux Continent avec un schéma d'échange de batteries inédit. Cette technologie, testée notamment par Renault en Israël, n'a jamais réellement réussi à percer du fait du coût des installations et de contraintes techniques.

Nio, qui avait expliqué au mois de mai que les échanges de batteries seraient proposés aux clients européens, donne aujourd'hui plus de détails sur ce programme. La marque chinoise s'est associée à Shell pour déployer ces stations d'un genre un peu spécial. Nio commencera par installer une centaine de stations d'échange en Chine d'ici 2025, mais débutera aussi un programme pilote en Europe dès l'année prochaine.

Nio, qui a déjà commencé à livrer des véhicules en Norvège, se retrouvera sur d'autres marchés dans les prochains mois. Le constructeur, partenaire officiel de Shell, permettra à ses clients de bénéficier de tarifs et d'accès préférentiels aux bornes de recharge du pétrolier qui, comme Total et d'autres, tente de réorienter son activité vers les nouvelles énergies.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire