Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Record de vitesse de la SSC Tuatara : une nouvelle tentative annoncée pour dissiper les doutes

SSC North America, le petit constructeur d'hypercars d'outre Atlantique, va faire une seconde tentative de battre le record du monde de vitesse pour une voiture de production afin de dissiper tous les doutes entourant la première.

Record de vitesse de la SSC Tuatara : une nouvelle tentative annoncée pour dissiper les doutes

Le 19 octobre dernier, la SSC Tuatara, monstre équipé d'un V8 5.9 biturbo de 1 750 ch avec le pilote britannique Oliver Webb à son volant, a atteint une vitesse moyenne de 508,73 km/h dans les deux sens d'une portion de route d'une dizaine de kilomètres près de Las Vegas, dans le Nevada, atteignant une vitesse de pointe de 532,93 km/h. Elle bat ainsi facilement, avec la première vitesse, le record établi avec 446,97 km/h par la Koenigsegg Agera RS en 2017 sur la même route, et, avec la seconde, celui de la Bugatti Chiron SuperSport 300+ avec 490,48 km/h en 2019 le circuit de Ehra-Lessien, en Allemagne.

Ou, tout de moins, c'est ce qu'il semblerait. Car depuis l'annonce et la publication de la vidéo, un grand nombre de voix s'est élevé pour signaler des doutes sur plusieurs niveaux, comme Florent Ferrière les a énoncés dans son article : données de télémétrie n'allant pas avec la vitesse que l'on pouvait calculer avec les marquages au sol de la route, superposition de la vidéo avec celle de la Koenigsegg montrant que cette dernière est… plus rapide ou encore rapports de boîte ne permettant pas d'atteindre une telle vitesse en sixième.

Depuis, d'autres éléments sont venus se rajouter, comme par exemple l'hélicoptère, qui filme la scène depuis l'extérieur et que l'on aperçoit dans la vidéo 360 degrés intérieure, commence à perdre du terrain sur la voiture alors que la télémétrie annonce plus de 300 km/h et que ce modèle ne peut pas dépasser les 250 km/h dans ces conditions.

Ajoutant à la confusion, SSC North America a mis plusieurs heures à réagir à ses annonces, commençant par faire ce qu'il ne faut jamais faire : supprimer puis interdire la possibilité de poster des commentaires sur le compte Instagram de l'entreprise, son principal réseau social. Puis Jerod Shelby, patron de SSC, a fini par prendre la parole pour clarifier la situation, annonçant que tout vient d'un problème de montage de la vidéo, ce qui a entraîné des différences entre les images et les informations de la télémétrie, mais que, de toute façon, le record avait été validé par Dewetron, fabricant autrichien de systèmes de mesure à la réputation mondiale.

Nouveau problème : Dewetron s'est fendu ensuite d'un communiqué de presse pour confirmer effectivement que SSC avait bien utilisé son matériel mais que, en l'absence d'employés de la marque sur place, ne validait d'aucune façon les chiffres obtenus, laissant entendre qu'un mauvais calibrage du système par SSC pouvait être tout à fait possible. Une théorie ensuite confirmée par… Jerod Shelby lui-même après avoir examiné à nouveau les données et en les comparant avec d'autres fichiers vidéo. « J'étais convaincu mais je commence aussi à avoir des doutes » a-t-il dit, « et puis, quoique l'on fasse pour essayer de rattraper le coup, ce record sera toujours entaché par ces histoires ».

Shelby a alors annoncé que SSC allait refaire une seconde tentative « dans un futur proche » pour confirmer les chiffres obtenus par la première. Et, pour dissiper tous les soupçons, il a promis de non seulement utiliser plusieurs systèmes de mesure mais aussi d'inviter les détracteurs comme témoins.

Mots clés :

En savoir plus sur : Ssc Tuatara

SPONSORISE

Actualité Ssc

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire