Publi info
 

Rejets de CO2 : du mieux en Europe, la France en bonne position

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Rejets de CO2 : du mieux en Europe, la France en bonne position

L'Agence européenne de l'environnement vient de rendre son étude annuelle très exhaustive sur les émissions de CO2 des véhicules neufs vendus en Europe. En 2016 (l'étude se reporte sur deux années en arrière), la moyenne de CO2 fut de 118,1 g/km, soit une baisse de 1,45 g/km. Mais cette tendance pourrait s'inverser en 2017 avec la hausse des ventes de véhicules essence.

Même s'il n'est pas un polluant direct, le dioxyde de carbone reste un gaz à effet de serre important, résultant aussi bien d'effets naturels que de l'activité de l'Homme sur Terre. Dans le monde des transports, ce gaz est d'ailleurs le juge de paix depuis de nombreuses années auprès des instances gouvernementales qui s'en servent pour construire des normes. 

Justement, l'AEE (agence européenne pour l'Environnement) a publié sa grande étude annuelle sur l'évolution du parc automobile neuf en Europe et sur ses émissions de CO2. En 2016, la moyenne générale fut de 118,1 g/km, avec une baisse de l'ordre d'un gramme et demi, ce qui confirme la tendance observée depuis un grand nombre d'années : les voitures particulières et utilitaires légers émettent de moins en moins de CO2. Evidemment, à consommation équivalente avec un véhicule de l'an 2000, si le gramme en CO2 diminue, c'est que la qualité de la combustion est bien différente, mais cela pose aussi d'autres problèmes, comme le rejet de particules fines et d'oxydes d'azote, qui ne sont toujours pas pris en compte par les cycles d'homologation.

En attendant, le diesel est donc toujours le roi du niveau de CO2, avec un écart moyen de 4,9 g/km vis à vis du sans-plomb. Le véhicule essence est légèrement au dessus de la moyenne européenne, à 121,7 g/km, tandis que le diesel est un poil en dessous, à 116,8 g/km. En 2016, le diesel était toujours devant en parts de marché sur le Vieux Continent, avec 49,5 % contre 47,3 % pour l'essence.

Au regard de la moyenne européenne de 118,1 g/km, les pires élèves sont l'Estonie, la Lettonie et l'Allemagne, en troisième position. La France fait partie des pays qui sont en dessous de cette valeur avec le Portugal, les Pays-Bas, le Danemark et la Grèce. 

Le classement des groupes automobiles

En 2016, les Français sont les rois d'Europe avec des émissions moyennes de CO2 relativement basses. A l'autre bout de l'échelle, nous retrouvons le groupe Jaguar Land Rover (ce n'est pas une surprise étant donné que la plupart des véhicules sont de gros SUV ou des berlines) et les coréens Hyundai et Kia, qui ont toujours été à la traîne en matière de réduction de CO2. Une chose qui amène d'ailleurs de forts malus sur des véhicules comme la Kia Stinger.

Rejets de CO2 : du mieux en Europe, la France en bonne position
Commentaires (24)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

où l'on voit que les français sont à la pointe alors que les allemands sont à la ramasse...

On comprend pourquoi chaque constructeur d'outre-rhin a un budget lobbying/corruption à Bruxelles qui est 10 fois supérieur à ceux de Renault et PSA réunis...

Des normes européennes à peine plus contraignantes et ils cassent tous leur pipe alors que grâce à cette corruption ils peuvent continuer à faire les fanfarons!

Par

Logique quand en France, les plus chauvin possèdent des 3 cylindres suralimentée ou des petits moteurs de faible puissance.

Par

En réponse à bar-lorraine

où l'on voit que les français sont à la pointe alors que les allemands sont à la ramasse...

On comprend pourquoi chaque constructeur d'outre-rhin a un budget lobbying/corruption à Bruxelles qui est 10 fois supérieur à ceux de Renault et PSA réunis...

Des normes européennes à peine plus contraignantes et ils cassent tous leur pipe alors que grâce à cette corruption ils peuvent continuer à faire les fanfarons!

Encore un remarquable commentaire du barman....

Si les chiffres des franchouilles sont aussi bas....c'est qu'ils vendent surtout des citadines et des caisses à deux balles ma pomme....

Et puis....comment accorder le moindre crédit à ce genre d'étude : tous ces chiffres sont issus des tests parfaitement bidons, maintes fois commentés ici.

Ca ne sert qu'à se donner bonne conscience, et essayer tant bien que mal à entrer dans les clous des COP successives, loin, si loin des réalités tangibles.

La planète ne sait pas lire....elle se contente de subir.

Par

En réponse à bar-lorraine

où l'on voit que les français sont à la pointe alors que les allemands sont à la ramasse...

On comprend pourquoi chaque constructeur d'outre-rhin a un budget lobbying/corruption à Bruxelles qui est 10 fois supérieur à ceux de Renault et PSA réunis...

Des normes européennes à peine plus contraignantes et ils cassent tous leur pipe alors que grâce à cette corruption ils peuvent continuer à faire les fanfarons!

oui les francais sont à la pointe de petits moteurs anémiques. ils n'ont ni v6, v8, v12,.....et leurs marchés sont les pays contraignants en c02.

Par

En réponse à bar-lorraine

où l'on voit que les français sont à la pointe alors que les allemands sont à la ramasse...

On comprend pourquoi chaque constructeur d'outre-rhin a un budget lobbying/corruption à Bruxelles qui est 10 fois supérieur à ceux de Renault et PSA réunis...

Des normes européennes à peine plus contraignantes et ils cassent tous leur pipe alors que grâce à cette corruption ils peuvent continuer à faire les fanfarons!

A la ramasse? Pourtant pour des constructeurs qui vendent majoritairement des grosses motorisation, leur moyenne reste étonnement raisonnable, contrairement aux Français qui ne vendent que des moteurs pour petites citadines.

D'ailleurs, avec le cycle WLTP, nul doute que ces petits moteurs se retrouveront finalement aussi mauvais que les plus gros que l'on pointe du doigt actuellement.

Par

Le test est peut-être bidon, mais il est absolument sûr qu'un diesel consomme moins qu'un essence et que le CO rejeté est dès lors inférieur.

Cela dit, la lutte contre le CO2 est globale et concerne toute les formes d'énergies. La mise sur le rail du transport routier au long cours, par exemple, permettrait probablement de diminuer considérablement les rejets.

Par

:ptdr::ptdr:

ridicule et probablement faux

Par

Par pitié roulez en diesel je ne veux pas cramer à cause de l'effet de serre ! Les diesels PSA sont propres (particules, NOx), les autres peuvent donc en faire autant.

Par

En réponse à VeryFake

Logique quand en France, les plus chauvin possèdent des 3 cylindres suralimentée ou des petits moteurs de faible puissance.

C'est surtout que les lois et réglementations appliquées sont très contraignantes pour les berlines et SUV en France alors qu'en Allemagne, non.

Du coup, il y a profusion de petites voitures catégorie A, B voire C maxi. J'en fais partie notamment avec une Fiat 500 (mais je suis tout seul, je n'ai pas forcément besoin d'un SUV ou d'une berline).

Par

En réponse à jroule75

C'est surtout que les lois et réglementations appliquées sont très contraignantes pour les berlines et SUV en France alors qu'en Allemagne, non.

Du coup, il y a profusion de petites voitures catégorie A, B voire C maxi. J'en fais partie notamment avec une Fiat 500 (mais je suis tout seul, je n'ai pas forcément besoin d'un SUV ou d'une berline).

Je fais parti de ceux qui préfère les SUV ou Coupé de 150 ch car je trouve qu'en dessous c'est rédhibitoire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire