Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault à Flins : la fin de la production de voitures, l'usine va se spécialiser dans l'économie circulaire

Dans Economie / Politique / Industrie

Florent Ferrière

Renault à Flins : la fin de la production de voitures, l'usine va se spécialiser dans l'économie circulaire

En 2024, Flins ne produira plus de voitures. L'usine va être transformée autour de l'économie circulaire, avec notamment du rétrofit, du reconditionnement de véhicules d'occasion et la gestion de pièces de réemploi.

Le projet avait été annoncé en mai par Jean-Dominique Senard, président du Groupe Renault. Le nouveau directeur général, Luca de Meo, ne l'a pas changé. L'usine historique de Flins va bientôt cesser la production de véhicules et va devenir "la première usine européenne d'économie circulaire dédiée à la mobilité". Le site va se nommer la "Re-factory".

Elle va être mise en place entre 2021 et 2024, date à laquelle la marque devrait stopper la production de la Zoé, qui est accompagnée actuellement de la Nissan Micra sur les chaînes d'assemblage. Plusieurs pôles d'activités sont prévus, dont le Re-trofit, dédié à l'allongement de la durée de vie des véhicules. Il comportera une activité de conversion de véhicules thermiques vers d'autres énergies moins carbonnées, une activité de reconditionnement de véhicules d'occasion, un service de réparation des flottes de véhicules et des nouvelles mobilités ou encore un service de fabrication de pièces rares avec imprimantes 3D.

Le pole Re-energy se concentrera sur les batteries, pour notamment leur donner une deuxième vie. Le pole Re-Cycle va intégrer les activités du site de Choisy-Le-Roi, qui sera de son côté fermé. Il sera ainsi dédié à la pièce de réemploi et au recyclage de matériaux. Enfin, le pôle Re-start sera focalisé sur la recherche et l'innovation. Il intégrera un incubateur, un pôle universitaire et de la formation.

L'idée sera bien sûr de faire interagir ces différents pôles, le Re-trofit pourra par exemple utiliser des pièces du Re-cycle. Renault dit que cette nouvelle usine a pour objectif d'employer plus de 3 000 personnes d'ici 2030. Actuellement, il y a à Flins 2 400 salariés et environ 1 000 intérimaires.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault

Commentaires ()

Déposer un commentaire